Des idées pour entreprendre mais il vous manque des moyens financiers. Que faire ?

Des idées pour entreprendre mais il vous manque des moyens financiers. Que faire ?
3 décembre 2019 No Comments » Entrepreneuriat admin

Moyens financiers : vous avez de bonnes idées pour entreprendre mais il vous manque des moyens financiers ? Voici ce qu’il faut faire. « Généralement, nous les jeunes on a des idées pour entreprendre mais il nous manque les moyens financiers ».

moyens financiers
moyens financiers

Voici mes solutions pour vous aider à passer la barrière des moyens financiers dans votre projet. C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous.
La mauvaise nouvelle : « dans les affaires, vous ne pouvez rien faire sans moyens financiers ! » Boom ! Voici le coup de massue que certains ne voulaient pas entendre ou rêvaient d’avoir une autre version de l’histoire. Pour clore le débat sur le sujet : si vous n’avez pas de moyens financiers, vous ne pouvez pas entreprendre dans le monde des affaires. Vous ne pouvez pas commercer avec quiconque. Ce n’est pas moi qui ai établi cette loi mais c’est une règle du monde apparemment certifié par Dieu lui-même : Pas de moyens financiers = pas de commerce. C’est quasiment l’équivalent du « donner avant de recevoir » ou « semer avant de récolter ». Pourquoi cette règle ? Pour la comprendre, il faut revenir à l’origine de l’argent et sa définition propre.

moyens financiers
moyens financiers

Pour ceux qui ne savent pas, aux origines du commerce de l’homme, l’argent n’existait pas dans sa forme actuelle de billet de banque ou de pièces de monnaie. En effet, pour commercer avec quiconque, l’homme utilisait ce qu’on appelle le troc. Le troc est un système d’échange de biens contre d’autres biens. Autrement dit, si vous avez besoin d’une paire de bœuf, il fallait pour l’obtenir offrir en échange « des biens que vous possédiez ». Par exemple, 10 moutons en échange de 2 paires de bœufs pour labourer votre champ. Plus tard, les hommes ont commencé par s’échanger des biens de moins en moins périssables comme le sel, le poivre ou la noix de cola. Puis, ce fut l’utilisation des pierres ou de métaux précieux encore plus durables tels que l’or, le cuivre et l’argent pour enfin devenir le billet de banque que nous connaissons aujourd’hui.

Ainsi donc depuis que le monde est monde, on échange des biens contre d’autres biens, argent contre argent. Que cet argent soit sous forme de biens ou d’une nature quelconque, il vous faut échanger quelque chose pour avoir un bien. Si vous voulez gagner des revenus, il faut l’échanger contre un bien que vous possédez. Retenez donc la définition suivante : « L’ARGENT EST UN BIEN OU QUELQUE CHOSE QUE VOUS POSSÉDEZ ET QU’UN AUTRE HOMME RECHERCHE OU CONVOITE » Définition Régis AMON.

Autrement dit, dès que quelqu’un convoite un bien ou quelque chose que vous avez, pour moi vous possédez de l’argent que vous pouvez monnayer contre un bien que l’autre possède.
La Bonne nouvelle : « Tout le monde possède des moyens financiers à condition que cette définition de l’argent reste graver comme des lettres d’or dans votre tête ». Que vous me croyez ou non, c’est à vous de détecter ce que vous possédez, que les autres recherchent ou convoitent et que vous pouvez monnayer en espèce sonnante et trébuchante. Dans le cas contraire, vous apprendrez cette dure loi à vos dépends comme dans le cas suivant.

Un jour où j’abordais ce point dans mon cours sur la recherche de financement pour les entrepreneurs, une jeune fille voulut contester cette définition de l’Argent en tentant de démontrer qu’il existe bel et bien des gens qui sont vraiment pauvres et qui n’ont vraiment « rien de rien ». Je l’écoutais patiemment entrain de m’expliquer les cas sociaux les plus misérables de la Côte d’Ivoire : des histoires d’orphelins, d’enfants abandonnés, de familles de 24 enfants mangeant une fois chaque 2 jours, etc. Après l’avoir écouté, je lui montrai la 1ère photo que vous avez en dessous de ce post à gauche et je lui posais les questions suivantes :
– Moi : Que vois-tu sur cette photo ?
– Apprenant : Une jeune fille pratiquement dévêtue. Apparemment, une prostituée : répondit-elle.
– Moi : Pourquoi cette fille a été réduite à faire ce métier déshonorant ?
– Apprenant : Pour survivre : s’empressa t – elle de me dire. Et de justifier que c’est surement encore le manque de moyens financiers pour faire un petit commerce qui l’a poussé à se prostituer.
– Moi : Autrement dit, si elle avait un peu d’argent pour investir ou si elle avait un emploi, elle n’aurait jamais choisi de se prostituer.
– Moi : Gagne-t-elle de l’argent en se prostituant ? lui demandais-je
– Apprenant : Oui bien sûr elle en gagne.
– Moi : suffisamment pour en vivre ?
– Apprenant : Oui, mais pas beaucoup pour faire des économies pour investir dans un business. C’est juste pour survivre, payer son loyer sa nourriture et ses soins corporels.
– Moi : Que donne-t-elle en retour ?
– Son corps.
– Moi : OK, regarde la seconde photo. Qui reconnais-tu sur la photo (C’était une photo d’un mannequin célèbre NAOMI CAMPBELL) ?
– Apprenant : C’est Naomi Campbell.
– Moi : Combien gagne-t-elle ?
– Apprenant : j’ sais pas trop mais apparemment plusieurs millions de F CFA.
– Moi : Que donne-t-elle en retour ?
– Apprenant : son corps
A partir de là, elle commence à comprendre ou je veux en venir. En fait, lui dis-je : la différence entre NAOMI CAMPBELL et cette prostituée est que NAOMI avait pleinement conscience que son corps était un potentiel d’argent qu’elle pouvait monnayer contrairement à la prostituée qui en n’a pas conscience et qui malgré elle monnaie son corps à contre cœur pensant en fait qu’elle ne possède rien. L’exemple est peut-être extrême mais dans le commerce, dans les affaires c’est échange contre échange.

Maintenant, je luis dis : combien êtes-vous dans cette salle de formation. Elle dit 10. Combien avez-vous payez pour recevoir cette formation. 125 000 FCFA. Combien je me suis fait pour ce cours. 1 250 000 FCFA et d’après vous combien ai-je investit en terme de moyens financiers pour faire ce cours. Quasiment rien, essentiellement mon intelligence et mes connaissances.

La différence est fondamentale, et j’ai compris très tôt que j’avais plein de biens à échanger avec d’autres qui en avaient besoin. Parfois, je l’échange pour presque rien du tout, parfois je l’échange contre l’argent que d’autres personnes possèdent.
Je vous dis presque rien du tout parce que vous apprendrez plus tard que rien n’est gratuit. En effet, dans tous mes articles, je me débrouille pour vous inciter à me donner vos précieux contacts emails pour ensuite vous informer des cours de formation que je donne.

D’ailleurs pour celui-ci, je vous invite à cliquer ici. Vous obtiendrez la plupart de mes livrets de formation que je communique désormais uniquement par email notamment sur une des compétences primordiales pour un entrepreneur : la VENTE.

En conclusion, retenez donc ceci :
1. On ne peut pas gagner de l’argent sans moyens financiers
2. l’argent est un bien, une compétence ou quelque chose que l’on possède et que d’autres recherchent ou convoitent.
3. Tout le monde a des moyens financiers, et si vous ne croyez pas, SATAN vous démontrera dans la contrainte qu’en réalité vous aviez quelque chose à donner en retour d’autre argent.
Alors cessez d’être inerte et grouillez-vous.

Cliquez ici pour télécharger sans frais notre livre intitulé les (2) deux clés universelles pour entreprendre.

AMON REGIS
Coach formateur pour les porteurs de projets
et pour les PME en difficultés de ventes
CABINET AMP
22 42 50 45 / 07 90 47 61
cabinetamp@yahoo.fr

Télécharger le guide des stratégies indispensables pour augmenter vos ventes



About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *