Comment négocier les prix
Comment négocier les prix les plus bas chez vos fournisseurs ?
Par admin

Comment négocier les prix
Temps de lecture : 1min 15s

Négocier les prix les plus bas chez vos fournisseurs : « Achats par appel d’offres ou par consultation de plusieurs fournisseurs, etc. », quelles techniques utiliser pour négocier les prix et obtenir les plus bas prix chez vos fournisseurs ? Mais comment savoir si vous avez réussi à négocier les prix les plus bas face à des offres identiques d’un fournisseur à un autre ? Etes-vous satisfait des résultats ? Cet article décrit un système prouvé pour obtenir à chaque négociation les prix les plus bas, pour créer vos propres techniques de négociations et conclure de bonnes affaires.

Ce qu’il faut savoir avant de commencer à négocier les prix

Négocier les prix demande une connaissance de base de la psychologie humaine. En tant qu’entrepreneur, vous devez savoir les émotions secrètes qui motivent les commerçants dans la fixation de leurs prix.

Il y a deux facteurs émotionnels qui influencent fortement l’action d’un commerçant et de vous-mêmes :

L’avidité du gain et la peur de perdre.

Facteur 1 : « L’avidité du gain » est la première émotion qui influence l’action du commerçant.

Pensez à votre réaction quand quelqu’un vous propose de racheter votre voiture. Quel prix proposez-vous au potentiel acheteur ? Un prix juste déduit de tous les éventuels frais de réparation des pannes cachées de votre voiture, ou des années d’usures. Bien sûr que non, parfois vous proposez le prix d’achat ou bien plus si vous y avez apporté quelques bonifications.

Qu’est-ce qui vous a motivé à fixer ce prix ? « L’avidité du gain ». Vous voulez gagner et non perdre. La vente, c’est pour faire du profit, c’est un instinct humain.

Facteur 2 : Mais la peur de perdre est la plus forte des deux facteurs d’influence

N’avez-vous pas remarqué que lors des premiers jours à une inscription quelconque, très peu de gens se bouscule ; Et dès qu’approche la date limite de fin d’inscription, un plus grand nombre se précipite pour s’inscrire. La « peur de perdre » pousse les gens à l’action. La « peur de perdre » un client remplace très rapidement le large profit qu’on souhaitait obtenir en secret influencé par « l’avidité du gain ». En tant négociateur, votre job consiste donc à déclencher ces deux émotions chez le fournisseur pour le pousser à proposer son meilleur prix.

Comment utilisez concrètement ces facteurs pour amener votre fournisseur à présenter son meilleur prix ?

  1. Faites savoir à votre fournisseur qu’il est en concurrence

La mise en concurrence déclenche automatiquement la « peur de perdre » chez votre fournisseur. Pour que cela fonctionne, il faut que votre fournisseur sache qu’il est en concurrence avec d’autres sinon ça ne servira à rien. Le commerçant a besoin de savoir qu’il est en concurrence pour être stimuler à abandonner son prix dicté par l’avidité du gain au profit d’un prix influencé par « la peur de perdre ». Abandonner donc vos consultations de fournisseurs en « clando » dans les bureaux fermés ou des appels d’offres opaques si votre objectif est de ramener les prix à la baisse. Vous pouvez informer à petite dose votre fournisseur : d’abord sur le fait qu’il est en concurrence, ensuite les prix de concurrents et enfin la différence de qualité de service ou de produit des concurrents voire les bonus proposés.

Ma belle-mère a une astuce bien à elle quand elle va faire le marché. J’ai remarqué qu’elle ne se rendait jamais directement chez son boucher pour faire ses achats. Elle commençait toujours par visiter le boucher concurrent situé à quelques mètres en faisant de grandes salutations comme pour dire à celui qu’elle avait choisi : « tu as intérêt à me proposer tes meilleurs si tu ne veux pas que je parte chez le voisin ».

  • Faites convoiter une future commande en plus grande quantité

« Si tu diminues, je vais prendre un peu plus » ; Cette technique vous dit quelque chose. Bien sûr, elle est bien connue de nos épouses. Ici, c’est « l’avidité du gain » qui est déclenché. Il entrevoit déjà un profit plus grand et il consent à faire des sacrifices. En cas de difficultés financières du fournisseur, cette technique peut le pousser à proposer un prix très proche de son coût de revient pour vu que son business tourne et que vous revenez la prochaine fois pour d’autres affaires.

  • Le vrai « faux refus » d’acheter

« C’est 1000 Francs CFA ou rien ». Vous communiquez au fournisseur qu’à ce prix-là, vous êtes prêt à abandonner l’achat. Cette technique déclenche la « peur de perdre » chez le fournisseur. Attention à cette technique. Pour que cela marche il faut que vous soyez crédible vis-à-vis du fournisseur. S’il sent que c’est du bluff, c’est rater. Cela veut dire qu’effectivement à ce prix, vous abandonnerez sincèrement l’achat mais il faudrait qu’il sente que vous voulez vraiment le produit. Parfois, je demande au fournisseur s’il ne dispose pas d’un article similaire mais de moins bonne qualité tout en m’assurant quand même qu’il ne fournis pas ce type d’article. Ou bien je propose une décapitation du produit ou du service avec des demandes du genre : « je peux prendre la table sans les chaises, combien ça ferais », etc.

Il existe d’autres techniques pour négocier les prix que nous n’avons pas exposé dans le présent article mais sachez qu’elles ont toutes pour objectif de déclencher ces deux émotions pour influencer votre interlocuteur : « l’avidité du gain » et la « peur de perdre ». Travailler avec ces deux facteurs pour être un excellent négociateur et faire baisser les prix.

Voilà, je termine toujours en disant à ceux qui me lisent pour la première fois notamment en qui concerne la section ENTREPRENEURIAT. Que si vous voulez apprendre des techniques pour créer votre entreprise, je vous recommande de vous abonner à mon site internet dans la section ENTREPRENEURIAT en cliquant ici

Si vous voulez recevoir mon prochain article, cliquez ici et dites-moi à quelle adresse je dois vous l’envoyer.

Vous recevrez GRATUITEMENT automatiquement toutes nos formations en ENTREPRENEURIAT, notamment les « 2 clés universelles pour réussir en affaires».

J’insiste car nous sommes bel et bien dans la section ENTREPRENEURIAT. Donc même si vous êtes abonné sur le site mais à une autre section, il faut vous abonner à nouveau mais cette fois-ci dans la section ENTREPRENEURIAT ici

N’oubliez pas également de laisser un commentaire sous cet article conseil s’il vous a plu ou de la partager. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article. Bye Bye !

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

INSCRIPTION AU PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT EN ENTREPRENEURIAT

Télécharger les stratégies indispensables pour augmenter vos ventes.

LIVRE REDUISEZ JUSQU'À 70% DE VOS CHARGES D'ENTREPRISES

TELECHARGEZ SANS FRAIS
LES DEUX (2) CLÉS UNIVERSELLES
POUR REUSSIR EN AFFAIRES

d’autres articles en entrepreneuriat

𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟐 : 𝐋𝐚 𝐦𝐚𝐮𝐯𝐚𝐢𝐬𝐞 𝐟𝐨𝐢 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐚 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐫𝐞̀𝐠𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭

𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟐 : 𝐋𝐚 𝐦𝐚𝐮𝐯𝐚𝐢𝐬𝐞 𝐟𝐨𝐢 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐚 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐫𝐞̀𝐠𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭

𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟐𝐦𝐢𝐧 𝟎𝟖𝐬 Je décroche un contrat d’entreprise, avec comme condition un règlement chaque quinze jours. Mais le nouveau comptable qui est mauvaise foi vient rallonger les délais de paiement et ne reconnaît pas la dette en cours. Je vous raconte mon...

lire plus
𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟏 : 𝐀 𝐥𝐚 𝐯𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐠𝐫𝐨𝐬𝐬𝐞 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐚𝐧𝐝𝐞 𝐦𝐨𝐧 𝐜𝐡𝐞𝐟 𝐜𝐮𝐢𝐬𝐢𝐧𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞́𝐦𝐢𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞

𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟏 : 𝐀 𝐥𝐚 𝐯𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐠𝐫𝐨𝐬𝐬𝐞 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐚𝐧𝐝𝐞 𝐦𝐨𝐧 𝐜𝐡𝐞𝐟 𝐜𝐮𝐢𝐬𝐢𝐧𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞́𝐦𝐢𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞

Mon chef cuisinier démissionne 𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟏𝐦𝐢𝐧 𝟑𝟔𝐬 C’est à la veille d’une grosse prestation, que mon chef cuisinier me rend sa démission. Me laissant en plan avec une grosse prestation, que je ne pourrais honorer. Voici mon histoire : Je suis Tania, j’ai...

lire plus
𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟎 : 𝐌𝐨𝐧 𝐛𝐮𝐬𝐢𝐧𝐞𝐬𝐬 𝐫𝐢𝐬𝐪𝐮𝐞 𝐝𝐞 𝐭𝐨𝐦𝐛𝐞𝐫 𝐚̀ 𝐜𝐚𝐮𝐬𝐞 𝐝𝐞 𝐦𝐨𝐧 𝐚𝐬𝐬𝐨𝐜𝐢𝐞́𝐞

𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟎 : 𝐌𝐨𝐧 𝐛𝐮𝐬𝐢𝐧𝐞𝐬𝐬 𝐫𝐢𝐬𝐪𝐮𝐞 𝐝𝐞 𝐭𝐨𝐦𝐛𝐞𝐫 𝐚̀ 𝐜𝐚𝐮𝐬𝐞 𝐝𝐞 𝐦𝐨𝐧 𝐚𝐬𝐬𝐨𝐜𝐢𝐞́𝐞

Mon business risque de tomber 𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟐𝐦𝐢𝐧 𝟑𝐬 Auto-entrepreneur, j’ai intégré une associée par manque de moyens financier. Aujourd’hui, cette associée devient un blocage pour l’activité et l’entraine au bord de la faillite. Voici mon histoire. Je suis...

lire plus
𝐂𝐀𝐒 𝟐𝟗 : 𝐌𝐎𝐍 𝐁𝐎𝐒𝐒 𝐌𝐄 𝐋𝐈𝐕𝐑𝐄 𝐀 𝐔𝐍 𝐁𝐀𝐁𝐀𝐓𝐂𝐇𝐄 𝐀 𝐌𝐎𝐍 𝐈N𝐒𝐔

𝐂𝐀𝐒 𝟐𝟗 : 𝐌𝐎𝐍 𝐁𝐎𝐒𝐒 𝐌𝐄 𝐋𝐈𝐕𝐑𝐄 𝐀 𝐔𝐍 𝐁𝐀𝐁𝐀𝐓𝐂𝐇𝐄 𝐀 𝐌𝐎𝐍 𝐈N𝐒𝐔

Mon Boss me livre a un Babatchè𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟏𝐦𝐢𝐧 𝟓𝟖𝐬 Dans les difficultés financières, mon boss m'envoie finaliser un contrat déterminant pour tous, où je deviens l’objet sexuel d’un client dans le cadre d’un contrat. Je vous raconte mon histoire : Je me nomme...

lire plus
𝐂𝐀𝐒 𝟮𝟳 : 𝐋𝐄 𝐉𝐎𝐔𝐑 𝐃𝐄 𝐌𝐎𝐍 𝐄𝐍𝐓𝐑𝐄𝐓𝐈𝐄𝐍 𝗗’𝗘𝗠𝗕𝗔𝗨𝗖𝗛𝗘, 𝐉𝐄 𝐃𝐄́𝐂𝐎𝐔𝐕𝐑𝐄 𝐐𝐔𝐄 𝐉𝐄 𝐒𝐔𝐈𝐒 𝐄𝐍𝐂𝐄𝐈𝐍𝐓𝐄

𝐂𝐀𝐒 𝟮𝟳 : 𝐋𝐄 𝐉𝐎𝐔𝐑 𝐃𝐄 𝐌𝐎𝐍 𝐄𝐍𝐓𝐑𝐄𝐓𝐈𝐄𝐍 𝗗’𝗘𝗠𝗕𝗔𝗨𝗖𝗛𝗘, 𝐉𝐄 𝐃𝐄́𝐂𝐎𝐔𝐕𝐑𝐄 𝐐𝐔𝐄 𝐉𝐄 𝐒𝐔𝐈𝐒 𝐄𝐍𝐂𝐄𝐈𝐍𝐓𝐄

Je découvre que je suis enceinteTemps de lecture: 2min50s En quête d'emploi depuis de nombreuses années, je tombe sur une aubaine pouvant améliorer ma situation financière. Mais une grossesse inopinée vient changer la donne. Aujourd’hui, je suis face à une situation...

lire plus
𝗖𝗔𝗦 𝟮𝟴 : 𝗝’𝗔𝗜 𝗧𝗥𝗜𝗖𝗛𝗘 𝗣𝗢𝗨𝗥 𝗨𝗡𝗘 𝗣𝗘𝗥𝗠𝗜𝗦𝗦𝗜𝗢𝗡 𝗣𝗥𝗢𝗙𝗘𝗦𝗦𝗜𝗢𝗡𝗡𝗘𝗟𝗟𝗘, 𝗘𝗧 𝗝𝗘 𝗧𝗢𝗠𝗕𝗘 𝗡𝗘𝗭 𝗔̀ 𝗡𝗘𝗭 𝗔𝗩𝗘𝗖 𝗠𝗢𝗡 𝗣𝗔𝗧𝗥𝗢𝗡

𝗖𝗔𝗦 𝟮𝟴 : 𝗝’𝗔𝗜 𝗧𝗥𝗜𝗖𝗛𝗘 𝗣𝗢𝗨𝗥 𝗨𝗡𝗘 𝗣𝗘𝗥𝗠𝗜𝗦𝗦𝗜𝗢𝗡 𝗣𝗥𝗢𝗙𝗘𝗦𝗦𝗜𝗢𝗡𝗡𝗘𝗟𝗟𝗘, 𝗘𝗧 𝗝𝗘 𝗧𝗢𝗠𝗕𝗘 𝗡𝗘𝗭 𝗔̀ 𝗡𝗘𝗭 𝗔𝗩𝗘𝗖 𝗠𝗢𝗡 𝗣𝗔𝗧𝗥𝗢𝗡

J’ai triché pour une permission professionnelle𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟐𝐦𝐢𝐧 𝟑𝟔𝐬 Mon envie débordante de vouloir participer à un événement à Assinie me pousse à solliciter une permission professionnelle en trichant. Mais j'ai fini par tomber nez à nez avec mon patron....

lire plus
𝐋𝐄 𝐅𝐈𝐋𝐌 𝐃𝐔 𝐖𝐄𝐄𝐊 𝐄𝐍𝐃 : 𝐂𝐈𝐍𝐃𝐄𝐑𝐄𝐋𝐋𝐀 𝐨𝐮 𝐂𝐄𝐍𝐃𝐑𝐈𝐋𝐋𝐎𝐍

𝐋𝐄 𝐅𝐈𝐋𝐌 𝐃𝐔 𝐖𝐄𝐄𝐊 𝐄𝐍𝐃 : 𝐂𝐈𝐍𝐃𝐄𝐑𝐄𝐋𝐋𝐀 𝐨𝐮 𝐂𝐄𝐍𝐃𝐑𝐈𝐋𝐋𝐎𝐍

𝐂𝐈𝐍𝐃𝐄𝐑𝐄𝐋𝐋𝐀𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟑𝐦𝐢𝐧 𝟏𝟑𝐬 A l'occasion de la semaine de l’amour, je veux vous proposer 𝐂𝐈𝐍𝐃𝐄𝐑𝐄𝐋𝐋𝐀 un film qui sort légèrement des standards a typique de l’entrepreneuriat. 𝐂𝐈𝐍𝐃𝐄𝐑𝐄𝐋𝐋𝐀 Un film qui est un alliage de romance de conte de fée et de femme...

lire plus
Ouvrir chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour 👋
Comment puis-je vous aider ?