PASSER A L'ACTION
IDEES D’ENTREPRISE : COMMENT PASSER A L’ACTION ?
Par admin

Passer à l’action
Temps de lecture : 2min 50s

A ceux qui n’arrivent pas à mettre en œuvre leurs idées d’entreprises, qui ne savent pas passer à l’action et qui ne savent pas par où commencer : l’homme qui cherche « pourquoi les fidèles ne dorment jamais dans les Mosquées »?

Combien de fois cette année avez-vous décidé de vous lancer dans l’entrepreneuriat et vous ne l’avez pas fait ? Vous manquez d’entrain ? Vous avez une idée d’entreprise et au moment de la mettre en œuvre vous vous sentez « lourd » à passer à l’action ou vous vous dites : « est-ce que ça va marcher ? Est-ce que je vais pouvoir réunir les fonds nécessaires pour réaliser ce projet ? ». Si vous vivez cette situation, c’est que vous êtes atteint de la « maladie de la procrastination ». Le pire ennemi de l’entrepreneuriat selon moi. Comment lutter contre cela et enfin passer à l’action ? Voici la seule solution pour vaincre votre passivité ?

Tout d’abord il faut savoir qu’il existe des êtres humains qui sont plus actifs que d’autres, ils aiment passer à l’action vite, parfois trop vite mais « l’activité » est un de leurs talents. Ils peuvent travailler seul, se motiver seul, tomber et se relever tout seul. Vous pouvez être tenté de les imiter mais si vous faites parties des hommes ou femmes passives et analytiques de nature, il vous sera difficile de suivre le rythme. Après une formation ou après la lecture d’un livre ou d’un article conseil comme celui que vous êtes en train de lire en ce moment, les actifs passeront à l’action tout de suite et mettront en application les techniques apprises. Par contre vous les passifs, vous aurez tendance à remettre à demain, à vous demander est ce que ça va marcher ? Est-ce que ces techniques sont fiables ? Est-ce que cet expert-là est fiable ? Est-ce que ….Est ce que…Est-ce que… Et finalement votre enthousiasme du début retombe et vous n’avez pas agi. Malheureusement sans action, votre situation ne peut être que la même c’est-à-dire « la galère ».
C’est le cas d’Ali, un de mes aspirants entrepreneurs. Brillant et à l’esprit vif, Ali participe à toutes mes formations mais il est du type passif et ne mets jamais en application ses formations ou encore il commence une action mais ne la termine jamais. En tant que Coach, je sais que les passifs ont aussi une grande capacité d’analyse mais c’est là-aussi leur faiblesse, car à force d’analyser ils n’agissent pas vite. Ce qui vous motive à l’action c’est uniquement lorsque vous êtes convaincus qu’une solution est la bonne et la plus efficace. Si la solution que je vous donne vous apparaît comme une vérité immuable, vous passerez plus facilement à l’action. En fait, je fais d’avance, pour vous, votre travail préliminaire d’analyse des « Est-ce que si….Est-ce que si… » en vous amenant rapidement à la conclusion que c’est « LA » solution et vous passerez à l’action.
Revenons donc au cas d’Ali, je l’appelle et je lui dit : « Ali, j’ai trouvé une solution pour ta passivité ». Pour lutter contre ça, tu dois réciter le Tasbih (chapelet Musulman) tous les jours après ta dernière prière du jour. Pour les Chrétiens qui ne le savent pas, le chapelet Musulman comporte généralement 99 ou 33 billes (grains, perles, etc.). Il est utilisé pour réciter à répétition les différents noms d’ALLAH ainsi que la glorification de Dieu après la prière. On le tient avec la main droite. Si c’est un chapelet long, il comporte 99 éléments, donc il faut dire à chaque bille : SubhanAllah, AlHamdoulilah, Allahou Akbar qui signifie : Gloire en Allah, Louange en Allah, Allah est Grand

Si c’est un chapelet court, il comporte 33 éléments, donc il faut répéter à chaque bille du chapelet le même mot, puis reprendre tout le long avec le mot suivant : 33 fois SubhanAllah, 33 fois AlHamdoulilah, 33 fois Allahou Akbar. (Source Ezine « L’Apprenti Musulman »).

« Il faut avoir le moral » comme les Ivoiriens le disent pour terminer un chapelet tout seul quand on est de type passif. Je connaissais le résultat d’avance : sommeil, remise à demain, rattrapage double lendemain, sommeil encore et abandon au final. Ali ne tarda donc pas à m’avouer qu’il n’arrivait pas à faire le chapelet seul, il avait trop la paresse et s’endormait facilement dès qu’il commençait. Alors je lui demande est-ce qu’il avait déjà dormi à la Mosquée pendant la prière. Il me répondit avec énergie : « Nooon, jamais ». « D’après toi : pourquoi quand tu es seul à prier, tu t’endors facilement et lorsque tu pries à la Mosquée, tu n’étais jamais endormi ? » lui demandais-je. Dès qu’il s’est mis à réfléchir à la question, les solutions à sa passivité lui sont apparues clairement.
En fait, il ne pouvait pas dormir à la Mosquée parce qu’il priait avec le groupe, la Communauté. Vous vous levez tous ensemble, vous agenouillez tous ensemble et terminez la prière tous ensemble, porté par l’énergie du groupe. Même si vous êtes fatigué, vous ne pouvez pas vous permettre de rester à terre quand tous les autres sont debout. Vous sentirez que vous cassez l’harmonie du groupe si vous ne suivez pas le mouvement, la peur d’être indexé par les autres vous pousse à faire cet effort, et vous progressez sans le savoir et plus facilement. Cette énergie de groupe s’observe dans toutes sortes d’assemblées et permet aux passifs de passer à l’action et progresser.
Si vous allez suivre un match dans un stade et que tout le monde se lève pour faire la Holà, vous allez vous lever pour faire aussi la Holà même si vous n’êtes pas un « Showman » (Homme qui aime le show). Les Etudiants un peu « paresseux » connaissent bien l’efficacité des salles d’études. En quittant votre chambre de campus pour aller à la salle d’étude, vous progressez plus rapidement dans vos révisions d’examen que si vous bossez seul dans votre chambre. C’est la force de l’effet de groupe.

En entrepreneuriat aussi, il existe un super outil pour vous permettre de passer à l’action et de progresser dans la réalisation de votre projet d’entreprise. Il s’agit des « INCUBATEURS D’ENTREPRISES » ou « CENTRE D’INCUBATION ». Il s’agit d’un centre, fonctionnant comme une salle d’étude d’étudiants sauf que les membres sont des aspirants entrepreneurs ou des entrepreneurs débutants. En général ces centres sont ouverts tous les jours. En principe, vous venez pour rédiger votre projet d’entreprise, trouver des nouvelles idées, échanger avec d’autres entrepreneurs et avancer dans la réalisation de votre projet en bénéficiant de l’énergie de groupe. Le fait de voir tous les jours des entrepreneurs concentrés en train d’avancer sur leurs projets va vous inciter à progresser. Il y a aussi des experts et des coachs présents pour vous conseiller et quelques fois des formations sur des thèmes bien précis.

Quoiqu’il en soit, si vous êtes un aspirant entrepreneur de type passif, la seule solution pour vous permettre de progresser et de créer effectivement votre entreprise est de fréquenter une centre Incubateur de jeunes entreprises, depuis votre idée jusqu’à sa réalisation effective.

Je termine toujours en disant à ceux qui me lisent pour la première fois notamment en qui concerne la section ENTREPRENEURIAT. Que si vous voulez apprendre des techniques pour créer votre entreprise, je vous recommande de vous abonner à mon site internet dans la section ENTREPRENEURIAT en cliquant ici

Si vous voulez recevoir mon prochain article, cliquez ici et dites-moi à quelle adresse je dois vous l’envoyer

Vous recevrez GRATUITEMENT automatiquement toutes nos formations en ENTREPRENEURIAT, notamment les « 2 clés universelles pour réussir en affaires».

J’insiste car nous sommes bel et bien dans la section ENTREPRENEURIAT. Donc même si vous êtes abonné sur le site mais à une autre section, il faut vous abonner à nouveau mais cette fois-ci dans la section ENTREPRENEURIAT ici
N’oubliez pas également de laisser un commentaire sous cet article conseil s’il vous a plu ou de la partager. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article. Bye Bye !

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Télécharger les stratégies indispensables pour augmenter vos ventes.

LIVRE REDUISEZ JUSQU'À 70% DE VOS CHARGES D'ENTREPRISES

TELECHARGEZ SANS FRAIS
LES DEUX (2) CLÉS UNIVERSELLES
POUR REUSSIR EN AFFAIRES

d’autres articles en entrepreneuriat

DÉFINITION DU RGPD

DÉFINITION DU RGPD

rgpd defTemps de lecture: 2min 50s Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) a été introduit le 25 mai 2018. Elle remplace les lois existantes de l’UE sur la protection des données et s’appliquera à toutes les organisations qui traitent les...

lire plus
Business Models pour créer un business rentable

Business Models pour créer un business rentable

a business modelTemps lecture: 3min 05s Un business model décrit la façon dont une entreprise gagne de l'argent. Cela inclut le type de produits ou de services qu'elle vend, ses stratégies de tarification et la manière dont les clients interagissent avec elle. Les...

lire plus
𝐂𝐚𝐬 𝟑𝟒 :  𝐉’𝐚𝐢 𝐭𝐨𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐧𝐞́𝐠𝐥𝐢𝐠𝐞́ 𝐥𝐞𝐬 𝐭𝐚𝐥𝐞𝐧𝐭𝐬 𝐚𝐟𝐫𝐢𝐜𝐚𝐢𝐧𝐬, 𝐚𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐝’𝐡𝐮𝐢 𝐣𝐞 𝐦𝐞 𝐫𝐞𝐧𝐝𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐭𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐣’𝐚𝐢 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐠𝐫𝐨𝐬𝐬𝐞 𝐞𝐫𝐫𝐞𝐮𝐫.

𝐂𝐚𝐬 𝟑𝟒 : 𝐉’𝐚𝐢 𝐭𝐨𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐧𝐞́𝐠𝐥𝐢𝐠𝐞́ 𝐥𝐞𝐬 𝐭𝐚𝐥𝐞𝐧𝐭𝐬 𝐚𝐟𝐫𝐢𝐜𝐚𝐢𝐧𝐬, 𝐚𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐝’𝐡𝐮𝐢 𝐣𝐞 𝐦𝐞 𝐫𝐞𝐧𝐝𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐭𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐣’𝐚𝐢 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐠𝐫𝐨𝐬𝐬𝐞 𝐞𝐫𝐫𝐞𝐮𝐫.

Les talents africains𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟐𝐦𝐢𝐧 𝟎𝟓𝐬 𝐏𝐚𝐫𝐭𝐢𝐞 𝟏 En ignorant le savoir-faire africain, je requière les prestations d’un Cabinet Européen. Mais ceux-ci me font payer un double tarif me mettant sur la paille avec une dette que je ne peux rembourser. Je vous...

lire plus
IDÉES À SUCCÈS EN CÔTE D’IVOIRE

IDÉES À SUCCÈS EN CÔTE D’IVOIRE

Idées à succès en côte d'ivoireTemps de lecture: Idées à succès en côte d'ivoire. Dans cet article, nous allons vous exposer des idées à succès en côte d’Ivoire. Ces idées peuvent des faire avec des budgets allant de 150.000 fcfa à 3.000.000 fcfa. Idées à succès en...

lire plus
𝐂𝐚𝐬 𝟑𝟑 : 𝐌𝐨𝐧 𝐟𝐢𝐥𝐬 𝐝𝐞𝐯𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐦𝐨𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐮𝐫𝐫𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐧 𝐬𝐞𝐜𝐫𝐞𝐭 𝐞𝐭 𝐦𝐞𝐧𝐚𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐦𝐞 𝐫𝐮𝐢𝐧𝐞𝐫

𝐂𝐚𝐬 𝟑𝟑 : 𝐌𝐨𝐧 𝐟𝐢𝐥𝐬 𝐝𝐞𝐯𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐦𝐨𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐮𝐫𝐫𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐧 𝐬𝐞𝐜𝐫𝐞𝐭 𝐞𝐭 𝐦𝐞𝐧𝐚𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐦𝐞 𝐫𝐮𝐢𝐧𝐞𝐫

Mon fils devient mon concurrent𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟏𝐦𝐢𝐧 𝟓𝟎𝐬 Mon fils utilise toutes ses compétences acquises au sein de l’entreprise familiale pour me ruiner en devenant mon concurrent principal. Je ne sais comment sortir de cette impasse. Voici mon histoire : Je suis...

lire plus
𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟐 : 𝐋𝐚 𝐦𝐚𝐮𝐯𝐚𝐢𝐬𝐞 𝐟𝐨𝐢 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐚 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐫𝐞̀𝐠𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭

𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟐 : 𝐋𝐚 𝐦𝐚𝐮𝐯𝐚𝐢𝐬𝐞 𝐟𝐨𝐢 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐚 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐫𝐞̀𝐠𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭

La mauvaise foi𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟐𝐦𝐢𝐧 𝟎𝟖𝐬 Je décroche un contrat d’entreprise, avec comme condition un règlement chaque quinze jours. Mais le nouveau comptable qui est mauvaise foi vient rallonger les délais de paiement et ne reconnaît pas la dette en cours. Je vous...

lire plus
Translate »
Ouvrir chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour 👋
Comment puis-je vous aider ?