Je vais réfléchir
OBJECTION CLIENT : que faire lorsqu’un client te dit je vais réfléchir ?
Par Regis Amon

Je vais réfléchir
𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 4𝐦𝐢𝐧 25𝐬

Je vais réfléchir : si tu es vendeur, tu as sans doute déjà été confronté à cette objection des clients. Au cours de la négociation commerciale, le client te répond qu’il va réfléchir. Aujourd’hui nous verrons ce qu’il faut faire lorsqu’un client te dit je vais réfléchir.

Nous verrons dans cet article :

– LES 4 RAISONS POUR LESQUELLES LE CLIENT TE DIT JE VAIS RÉFLÉCHIR
– COMMENT CONTOURNER CETTE OBJECTION DE JE VAIS RÉFLÉCHIR
– CONCLUSION SUR L’OBJECTION JE VAIS RÉFLÉCHIR

1- LES 4 RAISONS POUR LESQUELLES LE CLIENT TE DIT ‘’JE VAIS RÉFLÉCHIR’’

La première raison pour laquelle le client te dira je vais réfléchir, c’est simplement parce qu’il n’est pas intéressé par ton produit. Cela arrive généralement lorsque tu n’utilises pas une stratégie d’attraction au préalable. Dans ce genre de situation, par respect pour toi et pour ne pas te frustrer, le client te dira qu’il va réfléchir. Il peut même te demander un catalogue ou une plaquette si tu es en prospection physique afin d’accentuer son objection de réflexion. 

La deuxième raison pour laquelle le client te dira je vais réfléchir, c’est qu’il n’est pas sûr que ton produit tiendra ses promesses. Il n’est pas sûr de ce que tu dis. Cela arrive généralement lorsque tu n’es pas suffisamment crédible.

La troisième raison pour laquelle le client te dira je vais réfléchir, c’est qu’il n’a pas d’argent. C’est une situation qui se présente régulièrement surtout si tu es en Afrique. Généralement, les Africains n’aiment pas montrer qu’ils n’ont pas d’argent. Et donc si son argent ne suffit pas pour acheter ton produit, il te dira qu’il va réfléchir.  

La quatrième et dernière raison pour laquelle le client te dira je vais réfléchir, c’est qu’il n’a pas de temps. Disons, il a une autre activité à laquelle il consacrera son temps. Généralement pour les produits qui demandent que le client se déplace pour consommer sur place comme les formations en présentielle, le client aura besoin de temps pour réfléchir. Donc il te dira je vais réfléchir

COMMENT GÉRER CETTE OBJECTION DE ‘’JE VAIS RÉFLÉCHIR’’.

Nous verrons dans cette seconde partie de notre article, les différentes manières de gérer ces objections en fonction des raisons pour lesquelles les clients te dit je vais réfléchir.

Pour le manque d’intérêt. La meilleure des manières de régler un problème, c’est de l’éviter. Si tu as la possibilité d’éviter cette objection de ‘’je vais aller réfléchir’’, tu dois tout mettre en œuvre pour l’éviter. Qu’est-ce qu’il faut faire concrètement pour éviter cette objection de ‘’je vais réfléchir’’ ? Tu dois intégrer dans ta stratégie de vente une stratégie d’attraction. L’avantage c’est que lorsque tu utilises une stratégie d’attraction, tu as affaire qu’à des personnes qui ont un intérêt pour ton produit. Tu réduis donc le taux de personnes qui ne sont pas intéressées par ton produit. Tu n’auras pas affaire à des gens qui vont dire je vais réfléchir. 

Mais ce n’est pas tout, il y a d’autres raisons comme nous l’avons vu en début d’article pour lesquelles ton client te dira je vais réfléchir. 

Pour le manque d’argent ou de temps.
Une autre façon de gérer cette objection qui est ‘’je vais réfléchir’’ c’est de demander aux clients quand est-ce qu’il va te revenir ? Lorsque tu poses cette question au client, il pourra te dire la période à laquelle il aura des entrées d’argent ou encore la période à laquelle il aura du temps. Dans ce cas, tu prends le contacte du client et tu le relance quelques jours plus tard où quelques semaines. La relance sera selon le produit que tu vends et selon le tarif. Si par exemple c’est un produit qui n’est pas trop cher, un produit de consommation courante, tu peux le relancer deux ou trois jours plus tard. Par contre, si c’est un produit qui demande un montant élevé, par exemple une voiture ou une maison, tu peux le relancer 2 à 4 semaines plus tard.

Objection suivante, c’est que le client n’est pas sûr que le produit va tenir ses promesses. Lorsque le client te dit qu’il n’est pas sûr ou encore que toi-même tu détecte que le client n’est pas sûr que ton produit va tenir ses promesses. Tu peux le rassurer de plusieurs manières. Tu peux lui faire une démonstration de ton produit, afin qu’il constate lui-même les résultats. Tu peux lui présenter les témoignages de tes clients satisfaits avec leur coordonnées et leurs références. Tu peux aussi donner une garantie à ton client. Cette garantie lui permettra d’être couvert de tous les risques au cas où ton produit ne tient pas ses promesses.

Une dernière méthode pour contourner l’objection je vis réfléchir, c’est de mettre la pression au client. Si tu veux mettre la pression à ton client pour qu’il se décide à acheter maintenant, il faut utiliser ce qu’on appelle l’appel à l’urgence. C’est tout ce que je voulais partager avec toi dans cet article sur l’objection je vais réfléchir.

CONCLUSION SUR L’OBJECTION JE VAIS RÉFLÉCHIR

Ce qu’il faut retenir de cet article, c’est que les clients disent je vais réfléchir pour plusieurs raisons. Cela peut être parce qu’il n’est pas sûr que le produit va tenir ses promesses, parce qu’il n’a pas l’argent, parce qu’il n’a pas le temps ou encore parce qu’il n’a pas besoin de ton produit. Tu dois à chaque fois savoir l’objection du client afin d’affecter la solution adéquate. 

———————————–

les « 2 clés universelles pour réussir en affaires», cliquez ici 
les « stratégies indispensables pour augmenter vos ventes », cliquez ici 
« REDUISEZ JUSQU’A 70% VOS CHARGES D’ENTREPRISE » Cliquez ici pour télécharger votre copie.

Par @Regis Amon
Chef d’entreprise, coach en entrepreneuriat pour les PME en difficulté de ventes
Retrouvez-nous également sur :
Facebook https://www.facebook.com/cabinetampofficiel
YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
LinkedIn https://www.linkedin.com/company/cabinet-amp-page-officielle
Instagram : https://instagram.com/regis.amon.officiel

CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Télécharger les stratégies indispensables pour augmenter vos ventes.

LIVRE REDUISEZ JUSQU'À 70% DE VOS CHARGES D'ENTREPRISES

TELECHARGEZ SANS FRAIS
LES DEUX (2) CLÉS UNIVERSELLES
POUR REUSSIR EN AFFAIRES

d’autres articles en entrepreneuriat

DÉFINITION DU RGPD

DÉFINITION DU RGPD

rgpd defTemps de lecture: 2min 50s Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) a été introduit le 25 mai 2018. Elle remplace les lois existantes de l’UE sur la protection des données et s’appliquera à toutes les organisations qui traitent les...

lire plus
Business Models pour créer un business rentable

Business Models pour créer un business rentable

a business modelTemps lecture: 3min 05s Un business model décrit la façon dont une entreprise gagne de l'argent. Cela inclut le type de produits ou de services qu'elle vend, ses stratégies de tarification et la manière dont les clients interagissent avec elle. Les...

lire plus
𝐂𝐚𝐬 𝟑𝟒 :  𝐉’𝐚𝐢 𝐭𝐨𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐧𝐞́𝐠𝐥𝐢𝐠𝐞́ 𝐥𝐞𝐬 𝐭𝐚𝐥𝐞𝐧𝐭𝐬 𝐚𝐟𝐫𝐢𝐜𝐚𝐢𝐧𝐬, 𝐚𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐝’𝐡𝐮𝐢 𝐣𝐞 𝐦𝐞 𝐫𝐞𝐧𝐝𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐭𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐣’𝐚𝐢 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐠𝐫𝐨𝐬𝐬𝐞 𝐞𝐫𝐫𝐞𝐮𝐫.

𝐂𝐚𝐬 𝟑𝟒 : 𝐉’𝐚𝐢 𝐭𝐨𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐧𝐞́𝐠𝐥𝐢𝐠𝐞́ 𝐥𝐞𝐬 𝐭𝐚𝐥𝐞𝐧𝐭𝐬 𝐚𝐟𝐫𝐢𝐜𝐚𝐢𝐧𝐬, 𝐚𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐝’𝐡𝐮𝐢 𝐣𝐞 𝐦𝐞 𝐫𝐞𝐧𝐝𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐭𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐣’𝐚𝐢 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐠𝐫𝐨𝐬𝐬𝐞 𝐞𝐫𝐫𝐞𝐮𝐫.

Les talents africains𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟐𝐦𝐢𝐧 𝟎𝟓𝐬 𝐏𝐚𝐫𝐭𝐢𝐞 𝟏 En ignorant le savoir-faire africain, je requière les prestations d’un Cabinet Européen. Mais ceux-ci me font payer un double tarif me mettant sur la paille avec une dette que je ne peux rembourser. Je vous...

lire plus
IDÉES À SUCCÈS EN CÔTE D’IVOIRE

IDÉES À SUCCÈS EN CÔTE D’IVOIRE

Idées à succès en côte d'ivoireTemps de lecture: Idées à succès en côte d'ivoire. Dans cet article, nous allons vous exposer des idées à succès en côte d’Ivoire. Ces idées peuvent des faire avec des budgets allant de 150.000 fcfa à 3.000.000 fcfa. Idées à succès en...

lire plus
𝐂𝐚𝐬 𝟑𝟑 : 𝐌𝐨𝐧 𝐟𝐢𝐥𝐬 𝐝𝐞𝐯𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐦𝐨𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐮𝐫𝐫𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐧 𝐬𝐞𝐜𝐫𝐞𝐭 𝐞𝐭 𝐦𝐞𝐧𝐚𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐦𝐞 𝐫𝐮𝐢𝐧𝐞𝐫

𝐂𝐚𝐬 𝟑𝟑 : 𝐌𝐨𝐧 𝐟𝐢𝐥𝐬 𝐝𝐞𝐯𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐦𝐨𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐜𝐮𝐫𝐫𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐧 𝐬𝐞𝐜𝐫𝐞𝐭 𝐞𝐭 𝐦𝐞𝐧𝐚𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐦𝐞 𝐫𝐮𝐢𝐧𝐞𝐫

Mon fils devient mon concurrent𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟏𝐦𝐢𝐧 𝟓𝟎𝐬 Mon fils utilise toutes ses compétences acquises au sein de l’entreprise familiale pour me ruiner en devenant mon concurrent principal. Je ne sais comment sortir de cette impasse. Voici mon histoire : Je suis...

lire plus
𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟐 : 𝐋𝐚 𝐦𝐚𝐮𝐯𝐚𝐢𝐬𝐞 𝐟𝐨𝐢 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐚 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐫𝐞̀𝐠𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭

𝐂𝐀𝐒 𝟑𝟐 : 𝐋𝐚 𝐦𝐚𝐮𝐯𝐚𝐢𝐬𝐞 𝐟𝐨𝐢 𝐝’𝐮𝐧𝐞 𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐚 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐫𝐞̀𝐠𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭

La mauvaise foi𝐓𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐞𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞 : 𝟐𝐦𝐢𝐧 𝟎𝟖𝐬 Je décroche un contrat d’entreprise, avec comme condition un règlement chaque quinze jours. Mais le nouveau comptable qui est mauvaise foi vient rallonger les délais de paiement et ne reconnaît pas la dette en cours. Je vous...

lire plus
Translate »
Ouvrir chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour 👋
Comment puis-je vous aider ?