A quels conseils se fier ?

A quels conseils se fier ?
26 avril 2017 1 Comment Lois divines pour prospérer admin

N’importe quel coach en entrepreneuriat prétendra que ses conseils sont les meilleurs. Voici ici un ensemble de critères pour trouver le meilleur Coach.

A l’heure de l’Internet et du flux des informations, savoir à quels conseils se fier avant d’engager une action est vitale lorsqu’on se retrouve dans le désert sans solution, lorsqu’on se retrouve dans le désert du chômage, dans le désert du sans emploi, dans le désert de l’entrepreneuriat sans clients, dans le désert du désir d’être entrepreneur alors qu’on n’a pas d’argent. Dans ces déserts-là, voici ce que conseilla un de mes mentors en motivation. Il me conta l’histoire de cet homme perdu dans le désert :

 » Un homme était perdu dans le désert d’Arabie, assoiffé et affamé car n’ayant bu ni mangé depuis plusieurs jours. Frappé par un soleil puissant, sa vue commença a baisser et son désir de mourir dans ce désert commença à prendre le dessus sur son espoir de survivre surtout face à du sable qui s’étendait à perte de vue. Soudain, il s’aperçu ce qui s’apparenta à une oasis. Pensant d’abord à une illusion d’optique dû peut être à la chaleur, il sen approcha et se rendit compte que c’était un vieux centre de recherche d’énergie solaire qui apparemment était abandonné. Il fouilla en vain les maisonnettes à la recherche d’eau, rien ! Comment ces chercheurs vivaient ils ? il devait y avoir forcément de l’eau dans ce centre. Il trouva miraculeusement une vieille pompe à eau toute rouillée dans la cour arrière du centre. Il tenta de l’activer en vain. La manivelle était apparemment coincée.

Toutefois, il y a avait une demi bouteille d’eau bien étanche au pied de cette pompe à eau. Il voulait l’engloutir mais il était inscrit sur une étiquette collé à cette bouteille d’eau :
« Renverser entièrement le contenu de cette demi bouteille d’eau dans le tube placée à gauche de la manivelle, attendez une minute puis activez la manivelle pour puiser l’eau de la source. N’oubliez pas de remplir la bouteille d’eau que vous avez trouvée car après plusieurs heures sans utilisation la manivelle de la pompe à eau se retrouvera encore coincée. Il faudra alors recommencer le processus en renversant encore une fois une demi bouteille d’eau dans le tube à gauche de la manivelle ».

Notre homme se retrouve donc face à un dilemme. Sil suit ce conseil et que ça ne marche pas, que la manivelle ne se décoince pas ou bien quelle se décoince mais que finalement il n’y pas d’eau qui sorte de cette pompe, il aura sacrifié sa dernière chance de survie dans ce désert. D’autre part, sil ne suit pas ce conseil et qu’il boit cette demi-bouteille d’eau, il ne survivra pas plus de 6 heures dans ce désert sans boire à nouveau de l’eau. Il fit donc ce raisonnement :  » même si je bois cette demi bouteille d’eau je mourrais de toute façon. Si je suis les instructions de cette étiquette et que ça ne marche pas, je mourrais aussi mais au moins je me serais donné une chance de survivre dans ce désert. »

Il décida donc de verser la demi-bouteille d’eau dans le tube et attendit 1 minute comme indiquée sur l’étiquette. Le cœur battant la chamade, ce fut la plus longue minute de sa vie. Puis il actionna la manivelle. Il vit de l’eau jaillir en abondance. Il était tellement heureux. Il but de l’eau autant qu’il voulait. Après une journée, il reprit des forces et entreprit de refouiller de fonds en comble le vieux centre de recherche pour trouver toutes sortes d’ustensiles pour faire ses réserves d’eau afin de continuer son chemin et sortir de ce désert.

Quand il eut fini, avant de quitter le centre de recherche il remplit soigneusement la bouteille d’eau sur laquelle il y avait l’étiquette et y ajouta une mention personnelle en dessous : « Suivez l’instruction que vous a laissé cette personne, cela ma sauvé la vie, je suis passé par là ». Il fit cette mention pour aider tous ceux qui comme lui serait perdu dans le désert et se retrouverait par hasard dans ce centre de recherche abandonné.

La grande leçon de cette histoire, c’est que parmi tous les conseils qu’on vous donne : suivez ceux qui viennent des personnes qui ont vécues avant vous les expériences que vous vivez. Eux seuls sont mieux outillés pour vous donner des conseils utiles car ils sont passés par là. C’est ce qu’on appelle un Mentor. Quelqu’un qui a vécu ce que vous vivez et qui vous montrera le chemin. Ce qu’il vous faut dans votre désert, ce sont des mentors.

Si vous voulez des conseils pour créer votre entreprise, allez les prendre chez des entrepreneurs, des gens qui vivent de leurs entreprises et non des conseillers en entrepreneuriat qui vivent du salariat. Si vous êtes chefs d’entreprises, ne vous fiez pas non plus aux cours de marketings des cadres commerciales salariés de grandes entreprises qui n’ont jamais connu la pression des ventes en tant que chef d’entreprise qui na que ses clients pour vivre ou payer ses factures. D’après TOM HOPKINS « un champion de la vente n’acceptera jamais de vivre d’un salaire parce que le salaire donne un revenu limité. Un champion de la vente négociera des commissions sur chaque article qu’il vendra parce qu’il sait les sommets qu’il peut atteindre. Un Champion de la vente qui est salarié n’est pas sûr de ses méthodes de vente, alors il recherche la sécurité du salaire qu’il vende ou non ». Perso, c’est un de mes conflits avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, car ceux qui donnent les cours d’entrepreneuriat sont des salariés de la CCI. Pas étonnant que les cours demeurent théoriques et inefficaces.

Je terminerais donc mon propos par cette citation de sagesse qui résume en tout point à quels conseils se fier dans tout domaine:

 » Ne consulte pas quelqu’un qui te porte envie et cache tes projets à ceux qui te jalousent ».
Ne consulte pas une femme sur l’autre épouse de son mari, ni un peureux sur une lutte à mener, ni un commerçant sur un achat à faire, ni un acheteur sur quelque chose à vendre.
Ne demande pas conseil à un envieux sur la reconnaissance, ni à un homme sans pitié sur la bonté.
Et ne demande pas son avis à un paresseux sur un travail à faire, ni à un salarié qu’on paie à l’année à propos de la fin d’un contrat, ni à un domestique peu consciencieux sur un gros ouvrage à fournir. Ne t’appuie pas sur les conseils que ces gens-là pourraient te donner.

Prends plutôt tout ton temps avec un vrai fidèle dont tu sais qu’il suit les commandements. Il a les mêmes sentiments que toi et, si tu échoues, il partagera ta peine.
Fie toi aux projets que ton Cœur te dicte : il n’y a pas de conseiller plus fidèle. L’Homme est parfois averti par sa conscience mieux que par sept guetteurs placés en sentinelles au sommet dune tour.
Mais surtout demande au Très-Haut de conduire tes pas sur le vrai chemin. » Bible TOB, Siracide 37. 10-15

REGIS AMON

Conseils en développement personnel

Pour améliorer votre vie financière

CABINET AMP

22 42 50 45 / 07 90 47 61

Télécharger le guide des stratégies indispensables pour augmenter vos ventes



About The Author
Leave Comment
  1. 1

    corentin

    merci pour ton intervention précieuse
    bonne continuation

    Répondre

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *