Le principal moyen de garnir une bourse vide (Mon voeu pour vous)

Le principal moyen de garnir une bourse vide (Mon voeu pour vous)
25 avril 2017 No Comments » Entrepreneuriat admin

Voici comment garnir sa bourse vide. Qui na pas entendu parler de la toute puissante et riche ville de Babylone ?

Bourse vide : le principal moyen de la garnir définitivement

« A travers les siècles, elle a conservé sa réputation d’avoir été la ville la plus riche et ses trésors les plus fabuleux. Pourtant cela na pas été toujours ainsi. La richesse de Babylone était les résultats de la sagesse de son peuple. Ils ont d’abord dû apprendre la manière de devenir riche.

Quand le Bon Roi, Sargon revint en Babylone après avoir vaincu ses ennemis, les Elamites, il a été confronté à une situation grave. Le Chancelier Royal lui en expliqua la raison en ces termes :

« Après beaucoup d’années de grande prospérité apportée à notre peuple grâce à Sa majesté qui a construit les grands canaux d’irrigation et les grands temples des Dieux, maintenant que ces œuvres sont achevées, le Peuple semble incapable de subvenir à ses besoins. Les travailleurs sont sans emploi. Les marchands ont peu de clients. Les fermiers sont incapables de vendre leurs produits alimentaires. Le peuple na pas assez d’or pour acheter la nourriture. »

« Mais où est parti tout l’or que nous avons dépensé pour ces grandes améliorations ? » demanda le roi.

« Il a trouvé son chemin, je crains, » a répondu le Chancelier, « dans la possession de quelques hommes très riches de notre ville. Il a passé entre les doigts de la plupart de nos gens aussi rapidement que le lait de la chèvre passe au travers la passoire. Maintenant que le torrent d’or a cessé de couler, la plupart de nos gens ne possèdent plus rien. »

Le roi devint pensif pendant quelques instants. Puis, il demanda: « Pourquoi si peu d’hommes furent-ils capables d’acquérir tout l’or ? »
« Parce quils savaient comment le faire, » répondit le Chancelier. « On ne peut pas condamner un homme prospère parce quil connaît la réussite. On ne peut non plus, en toute justice, reprendre ce quil a gagné honnêtement, et le donner à ceux qui sont incapables d’en faire autant. »

« Mais pourquoi, » demanda le Roi, « tout le peuple ne pourrait-il pas apprendre à accumuler de lor et devenir aussi riche et prospère ? »
Tout à fait possible, votre Excellence. Mais qui peut les enseigner ?
Certainement pas les prêtres, parce quils savent rien de lart de gagner de largent.  »
Dis-moi, Chancelier, demanda le Roi :  » Qui sait le mieux dans toute notre ville comment devenir riche ?  »

« Votre question contient sa propre réponse. Votre majesté. Qui a amassé la plus grande fortune dans la ville de Babylone ? »

« Ah ! Bien dit, mon compétent Chancelier. Cest Arkad. Il est lhomme le plus riche à Babylone. Amene-le devant moi dès demain. »

Le lendemain, comme le roi l’avait ordonné, Arkad parut devant lui, droit et vif malgré son âge avancé.

« Arkad, » parla le roi, « est-il vrai que tu es lhomme le plus riche de Babylone ? » « C’est ce qu’on dit, Votre majesté, et aucun homme ne le conteste »

« Comment est vous devenu si riche ? »

« En profitant doccasions qui s’offrent à tous les citoyens de notre bonne ville. »

« Possédais-tu un capital de départ, un héritage pour commencer ? »

« Seulement un grand désir de richesse. A part cela, rien. »

« Arkad, » continua le roi, « notre ville est en très mauvaise posture parce que quelques hommes savent acquérir la richesse et la monopoliser, tandis que la masse de nos citoyens ne connait pas le moyen de conserver une partie de l’or qu’elle reçoit.
 » Mon désir est que Babylone soit la ville la plus riche au monde. Par conséquent, elle doit être une ville qui doit compter de nombreux hommes riches. Cest pourquoi, nous devons enseigner à toute la population comment acquérir ces richesses. Dis-moi, Arkad, y a-t-il un secret pour acquérir la richesse ? Peut-il être enseigné? »

 » Il est possible, votre majesté. Tout ce quun homme sait, il peut lenseigner aux autres. »

Les yeux du roi étincelèrent. « Arkad, tu as prononcé les paroles que je voulais entendre.
Veux-tu toi-même te prêter à cette grande cause? Veux-tu enseigner ta science à un groupe d’enseignants, pour que chacun deux puisse lenseigner aux autres, jusquà ce quil y ait suffisamment de maîtres capables de l’enseigner à tous les valeureux sujets de mon royaume ?

 » Arkad sinclina et dit, « je suis votre humble serviteur. Quelle que soit la science que je possède, je serais heureux de la partager pour le bien-être de mes concitoyens et pour la gloire de mon roi.
Laissez votre bon chancelier organiser pour moi une classe dune centaine dhommes et je leurs enseignerai les sept moyens qui ont fait fructifier ma fortune, alors qu’il n’y avait pas de bourse plus mal garnie que la mienne dans tout Babylone. »

Extrait du livre : « lHomme le plus riche de Babylone » Georges Clason. (Disponible en Librairie)

C’est pourquoi, j’ai décidé d’apprendre moi aussi la science de l’acquisition de l’or et de la partager à tous mes compatriotes qui souhaitent améliorer leurs quotidiens dans notre chère Côte d’Ivoire. A travers cette histoire, vous avez compris que le principal moyen de garnir une bourse vide c’est d’apprendre les sciences d’acquisition de la richesse. Continuez donc à vous former à l’entrepreneuriat, au marketing et à toutes les autres sciences qui ont but d’améliorer votre bourse.

REGIS AMON

COACH FORMATEUR MARKETING pour Pme en difficulté de vente

CABINET AMP

22 42 50 45/07 90 47 61

Télécharger le guide des stratégies indispensables pour augmenter vos ventes



About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *