Entreprises de services: Comment maximiser vos profits avec vos compétences ?

Entreprises de services: Comment maximiser vos profits avec vos compétences ?
23 août 2017 1 Comment Entrepreneuriat admin

Entreprises de services: Comment maximiser vos profits avec vos compétences ?

Vous bossez à votre propre compte, vous vendez bien vos services mais pas suffisamment pour adopter le train de vie que vous souhaiteriez. Comment faire pour gagner plus ? C’est le cas pressant que m’ont exposé deux jeunes entrepreneurs. Le premier entrepreneur donne des cours de soutien à domicile à des élèves, et l’autre est un mécanicien qui a ouvert un garage de réparation automobile à Attoban. C’est une préoccupation assez fréquente chez les entrepreneurs de services tels que les commerçantes de vêtements ou d’extensions de cheveux (communément appelées en RCI les mèches), les comptables fiscalistes, les infographistes, les restaurateurs et même certains collègues consultants-formateurs.

Que faire ?

Il vous faut tout simplement changer de « BUSINESS-MODEL » si vous voulez accroître considérablement votre profit. Qu’est-ce que c’est qu’un BUSINESS MODEL ?

Un business model, c’est la méthode ou la façon que vous choisissez pour gagner de l’argent avec votre entreprise.

Un exemple pour vous éclairer. Disons que vous êtes un promoteur constructeur immobilier et vous possédez un terrain de 3 000 m2 dans le quartier de Cocody. Vous décidez d’y construire 3 villas basses de 5 pièces pour un coût de construction 30 millions chacune que vous vendez à 50 millions l’unité. Votre bénéfice est donc de 20 millions sur chaque villa soit un bénéfice total de 60 millions sur votre opération. Cependant, un de vos concurrents disposant lui aussi d’un terrain de 3 000  m2 voisin du vôtre décide de construire par contre un immeuble de 24 appartements de 5 pièces pour un coût de construction de 240 millions, puis vends tous les appartements à 18 millions l’unité empochant une somme de 432 millions. Ce qui lui fait un bénéfice de 192 millions. On peut donc conclure que votre concurrent a eu un meilleur BUSINESS-MODEL que vous, car avec une superficie égale il a réalisé un bénéfice 3 fois plus énorme que vous (192 millions contre 60 millions).

Vous avez donc compris que pour faire plus de profit avec votre affaire, il vous faut développer un meilleur BUSINESS MODEL.

Maintenant quel BUSINESS MODEL pouvez-vous mettre en place pour engranger plus de profit avec vos compétences ou votre métier ?

C’est le plus difficile à trouver, sinon tout le monde aurait été riche. Car, en fait, concevoir un BUSINESS MODEL requiert de la créativité. Comme je suis une adepte du pragmatisme, j’ai toujours convaincu mes aspirants entrepreneurs que pour aller vite et trouver quelque chose facilement il ne faut pas chercher à réinventer la roue. Mettez-vous à la recherche de ce qui existe.

En attendant que vous développiez cette attitude,  voici l’exemple de BUSINESS MODEL d’un Mécanicien Ivoirien millionnaire. Ce Monsieur s’appelle AKA AKE SAMSON aujourd’hui âgé d’une soixantaine d’année (souffrez donc que j’appelle affectueusement « le Vieux père »). « Le vieux père » a obtenu un BEP en Mécanique en France dans les années 80. De retour au pays, dans un environnement où les mécaniciens auto n’ont presque jamais fait d’études, AKA se distingue très rapidement par son professionnalisme et sa qualité de travail. Il décroche de gros contrats de maintenance auto dans les sociétés d’Etat de l’époque et fait bombance. Mais très vite, la masse de travail devient lourde car les véhicules à réparer sont de plus en plus nombreux. Les « apprentis » et autres mécaniciens recrutés dans son atelier ne sont pas aussi bons que le « vieux Père », même certains de ses fils qu’il a formé patiemment se révèlent être des pales copies du talent du « Vieux Père ». Que faire ? Augmenter le coût de ses prestations ? Mauvaise idée ! Ça risquerait de faire fuir les clients. Il a déjà tenté cela, mais les clients se plaignent. Travailler plus ? Il n’en a plus la force. Il aimerait bien gagner plus profit en 1 heure de travail. Alors il trouve un business Model très rare à l’époque. Il décide d’acheter au TOGO des véhicules accidentés ou importés et en piteux état. Ensuite, sur le chemin du retour en Côte d’Ivoire, Il fait une escale au GHANA pour acheter à bas prix les pièces du véhicule  à changer. Enfin, il les répare intégralement à Abidjan, puis les revends quasi neuves avec une marge bénéficiaire allant de 4 à 5 fois le prix.

Ce BUSINESS MODEL est quasi parfait car le « Vieux père » AKA a utilisé tous ses talents de mécanicien pour MAXIMISER son profit. En effet, ses compétences en termes de diagnostic des pannes mécaniques lui servent d’abord à flairer les bonnes affaires et à négocier au bas prix l’achat des véhicules en mauvais état en apparence mais en bon état mécanique. Ensuite, grâce à son professionnalisme et sa qualité de travail, il « retape » les véhicules en leur donnant une fière allure mécanique. Enfin, il peut revendre la voiture avec une énorme marge bénéficiaire insoupçonnée du client. Car, en effet le client n’aucune idée du temps ni du niveau de réparation effectuée sur la voiture. Le seul objectif du client c’est d’acheter un véhicule d’occasion qui soit en très bon état de marche. Mettez-vous une seule seconde à la place d’un client qui se rend dans un parc auto pour acheter un véhicule d’occasion. Comment pouvez-vous savoir à vue d’œil si le véhicule que vous venez d’acheter était un véhicule en piteux état mécanique et qui a été entièrement rénové. Ce business Model permis au vieux père de faire fortune rapidement durant plusieurs années et de construire un triplex, d’avoir trois femmes et 18 enfants. Il se raconte que chacune de ses épouses étaient logées à chaque étage, et lui-même vivant au dernier étage faisait monter quotidiennement tous ses gosses pour déjeuner avec lui autour d’une table « royale » longue de plusieurs mètres. C’est ce qu’on appelle vivre la vie de ses rêves, et pourtant il n’avait que le BEP en mécanique.

Et vous, quel business model trouverez-vous pour engranger de larges profits avec votre entreprise de service ? Ci-joint une photo de la résidence AKA à Abidjan Marcory Anoumabo.

 

REGIS AMON

Coach Formateur en Marketing pour PME en difficulté de vente

Et en création de petites entreprises rentables

CABINET AMP

07 90 47 61

Si vous voulez apprendre à créer de petites entreprises rentables pour compléter votre salaire actuel ou pour éviter de répéter les échecs de vos entreprises précédentes, téléchargez mon livret : les deux clés universelles pour réussir en affaires

 

 

 

Télécharger le guide des stratégies indispensables pour augmenter vos ventes



About The Author
Leave Comment
  1. 1

    Antoine M'pri

    Merci Coach,
    Je suis Antoine, Architecte de profession et entrepreneur à mon propre compte dépuis 2015.
    Tout ce que je sais faire, « concevoir des maisons, des bâtiments et les réaliser ».
    A vrai dire, dépuis 3 ans maintenant, « c’est chaud »
    J’ai bésoin d’aide pour lancer mon business
    Je manque de connaissance dans ce domaine.
    Je serai très heureux que vous acceptiez de me coacher car dépuis que je lis vos mails, je n’ai jamais été déçu de vos analyses et conseils.
    Bien à vous
    Antoine

    Répondre

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *