Business rares : comment les dénicher

Business rares : comment les dénicher
25 avril 2017 No Comments » Entrepreneuriat admin

Comment dénicher des business différents des autres ?Beaucoup d’aspirants d’entrepreneurs souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat en développant des business qui sortent de l’ordinaire mais ils ne savent pas comment s’y prendre pour trouver la perle rare.  En effet, ceux qui gagnent souvent de l’argent en affaires ont développé un flair unique pour détecter les excellentes opportunités d’accroître leurs revenus. Ils pensent à des business auxquels « personne » ne pense. Vous voulez savoir comment dénichent-ils ces opportunités d’affaires juteuses ? C’est le but de cet article.

La méthode : apprenez à prendre le contre-pied de presque tout notamment des « idées communes fausses ». Une « idée commune fausse » est une idée reçue que vous considérez à tort comme une vérité alors qu’elle ne repose sur aucune étude scientifique. Les hommes d’affaires qui dénichent les bonnes idées vont à contre-courant de toutes ces idées. C’est pourquoi ils créent des business auxquels vous ne pensez pas et font fortune sous vos yeux avec des concepts ultra simples.

Je vous donne l’exemple d’une idée fausse : « le rayon des bonbons en supermarché c’est pour les enfants ». C’est ce que le commun des mortels pense. Eh bien, c’est faux. Laissez-moi vous dire que selon plusieurs sources statistiques, les adultes consomment plus de sucreries que les enfants. Selon WIFEO, les adultes consomment en moyenne 6.6 g/jour de sucreries contres 5.7 g de sucreries pour les enfants.

Pourtant, en regardant de plus près, vous auriez pu arriver à ce genre de déduction si vous preniez l’habitude de remettre cause les affirmations non fondées ou les tendances de pensées communes. Personnellement, je consomme un deux à trois bonbons et chewing-gums par jour, et quand je vois mon paquet de bonbons que j’ai au bureau « fondre comme du beurre au soleil » j’en conclu que mes collaborateurs sont aussi de grands consommateurs de sucreries.

« Savoir que les adultes consomment plus de bonbons que les enfants » est une habitude de consommation à laquelle la plupart des personnes ne pensent pas en termes de business.  Prenons le cas du biscuit OREO. C’est le biscuit le plus vendu au monde avec un chiffre record de vente de 1,5 milliards de Dollars (Source  le Monde Economie). Il n’y a pas longtemps cette marque américaine a fêté ses 100 ans. Quand vous entendez ce genre d’histoires de succès, vous vous dites mais comment font-ils pour avoir ce genre d’idées de business ultra simples qui nous passent sous le nez ?

Comme je l’ai dit ci-dessus, il faut apprendre à prendre le contre-pied des choses communes. Commencez par de petites choses comme par exemple supporter l’équipe que personne se supporte. Quand j’étais plus jeune, j’adorais prendre le contre-pied de tout. J’étais le seul de ma famille à supporter le club de football local l’AFRICA SPORT NATIONAL contre tous les membres de ma famille qui eux supportaient le club rival historique de l’ASEC MIMOSA. Ce n’est pas que j’aimais particulièrement ce club mais c’était surtout parce que je voulais être anticonformiste. J’étais anticonformiste en toutes choses, et c’est ce que je vous recommande de faire pour développer cette capacité à dénicher des business rares. Quand vous allez au restaurant, commandez des plats que personne n’aime commander. Choisissez les programmes TV les moins populaires et déclarez que vous en êtes fan ou supporter les outsiders face aux favoris.

A force d’être anticonformiste partout et en tout, cette attitude va finir par devenir une habitude pour vous, et vous commencerez à penser comme très peu de gens pensent, à regarder où les gens n’ont pas l’habitude de regarder et à trouver des idées de business auxquelles personne ne pense.

REGIS AMON

COACH FORMATEUR MARKETING pour Pme en difficulté de vente

CABINET AMP

22 42 50 45/07 90 47 61

Télécharger le guide des stratégies indispensables pour augmenter vos ventes



About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *