La peur de perdre votre argent vous rendra finalement pauvre

La peur de perdre votre argent vous rendra finalement pauvre

La peur de perdre votre argent
Temps de lecture : 2min 30s

La peur de perdre votre argent : Je fais cet article conseil parce que vous avez peut-être vécu des expériences malheureuses en affaires,  et vous ne voulez plus investir votre argent dans quoi que ce soit.  C’est normal  vous avez peur de perdre ENCORE votre argent.   

Si c’est vous est déjà arrivé,  regardez cette vidéo  car sans le savoir  vous commettez une grave erreur.  Une erreur qui vous rendra finalement pauvre et esclave.  Découvrons ensemble pourquoi ?

Je vais vous compter l’histoire d’un groupe de personnes dans la Bible qui a cessé d’investir leur argent par peur de le perdre.

Cette histoire se passe environ 1000 ans avant JESUS CHRIST. Je vais la raconter au lieu de vous la lire pour mettre à l’aise les croyants qui ne sont pas Chrétiens. Sinon pour ceux qui sont Chrétiens prenez votre Bible, le Livre de la Genèse chapitre 47 les versets 13 à 26.

Ok on commence. L’histoire se passe au temps de JOSEPH, ce fils de JACOB qui est devenu Premier Ministre en Egypte par la main puissante de Dieu.

A cette époque, il y avait plus de nourriture dans tout le pays parce qu’il y avait la famine. Le pays d’Egypte et le pays de Canaan ne savaient plus que faire devant cette famine. Joseph, lui qui avait été prévenu par Dieu lui-même de cette famine qui allait durer 7 ans, avait conseillé à PHARAON de faire des réserves. Encore une fois pour ceux qui me suivent, vous connaissez déjà l’exception de l’épargne et la condition. Je ne reviens plus sur cet aspect.

La famine se faisait dure. Et le peuple qui avait faim, se précipita vers Pharaon et vers JOSEPH pour acheter de quoi manger. JOSEPH leur vendit le grain de blé contre bien sûr de l’argent. Ainsi JOSEPH ramassa tout l’argent qui se trouvait aux pays d’Egypte et de Canaan en leur vendant du grain et il draina cet argent dans le palais du Pharaon. La Bible dit même que et je cite « L’argent disparut des pays d’Egypte et de Canaan. » pour montrer à quel point le peuple n’avait plus d’argent, ni épargne pour acheter à manger.

Affamés et sans argent, tous les Egyptiens viennent trouver Joseph et ils lui disent : « Donne-nous de quoi manger. Pourquoi devrions-nous mourir devant toi, faute d’argent ? »

Joseph leur dit : « Donnez-moi alors vos troupeaux, si l’argent manque,… c’est au prix de vos troupeaux que je vais vous livrer de quoi manger. »

Ils amenèrent donc leurs troupeaux à Joseph qui leur livra de quoi manger en échange des chevaux, des troupeaux de petit et de gros bétail et des ânes. La Bible dit «  Au prix de tous leurs troupeaux, JOSEPH leur assura de quoi manger cette année-là. »

Une année passa. Et comme la famine durait, le peuple se retrouve encore une fois sans nourriture. Ils viennent trouver JOSEPH l’année suivante et ils lui disent : « Nous ne cacherons pas à mon seigneur que l’argent a disparu et que les troupeaux de bestiaux appartiennent à mon seigneur. Il ne reste devant mon seigneur que nos corps et notre sol. Pourquoi devrions-nous mourir sous tes yeux ? Notre sol n’est rien sans nous. Achète-nous, nous et notre sol, contre de la nourriture ; nous et notre sol nous serons au service du Pharaon. Donne de la SEMENCE, nous vivrons et ne mourrons pas, le sol ne sera pas désolé. »

La Bible dit que Joseph accepta et acheta au profit du Pharaon toute la terre d’Egypte, car chaque Egyptien a dû vendre son champ pour pourvoir survivre. Sauf les prêtres à cause d’un décret de Pharaon qui interdisait d’acheter les terres de prêtres. Ainsi tout le pays appartint au Pharaon.

Les prêtres, eux, se nourrissaient des rations que leur donnait le Pharaon et c’est comme ça qu’ils ont pu préserver leur terre.

Maintenant suivez ce qui va se passer. Maintenant que le peuple appauvrit a tout vendu y compris eux-mêmes, et qu’ils ont plus rien (argent, bestiaux et terres), voilà ce que JOSEPH va leur dire. Et là je cite :

 « Aujourd’hui donc, je vous ai acquis au profit du Pharaon, vous et votre terre. VOUS AUREZ DE LA SEMENCE ET VOUS POURREZ ENSEMENCER LA TERRE. Sur les récoltes, vous donnerez UN CINQUIEME AU PHARAON et vous aurez LES QUATRE AUTRES POUR ENSEMENCER LES CHAMPS ET POUR VOUS NOURRIR ainsi que ceux qui vivent chez vous, et vos enfants. » – 

C’est maintenant Le peuple répond : «  Tu nous as sauvé la vie oooh JOSEPH ! Puissions-nous trouver grâce aux yeux de mon seigneur et être les esclaves du Pharaon. » Fin de l’histoire.

Voilà donc l’histoire. Si vous avez bien suivi, il y a une question qui vient instamment à l’esprit : Si le peuple savait que JOSEPH avait de la semence, POURQUOI DIANTRE, ils n’ont pas acheté de semence pour semer leurs champs ? Et puis, ils ont attendu d’épuiser tout leur argent, de vendre tous leurs bétails et en enfin leur terre.

La réponse est simple : Ils ont eu Peur de ne rien récolter s’il semait. Ils ont PEUR DE PERDRE LEUR ARGENT EN SEMANT PENDANT LA FAMINE.

Il y a trois (03) grandes leçons financières à tirer de cette histoire et deux notions à clarifier.

Je commence par les leçons :

La première leçon à tirer de la peur de perdre votre argent : c’est que la peur de perdre votre argent vous pousse à être focalisé sur la sécurité de vos biens  au lieu de l’investissement c’est-à-dire « ensemencer ». Parce que faut savoir que dans tout investissement il y a le risque d’échec. Je vais pas vous blaguer.

Il y a un risque de perdre vos biens mais il n’y aucune raison de stopper l’ensemencement. Et là je viens à la deuxième leçon à tirer de cette histoire.

La deuxième leçon à tirer la peur de perdre votre argent, de cette histoire c’est que en stoppant tout investissement (c-a-d  ensemencer) vous accélérez votre appauvrissement. En fait, vous stoppez l’action de Dieu pour faire croître vos biens.

Ce que vous devez savoir c’est que c’est votre rôle de SEMER et d’ARROSER.

Mais c’est le rôle de Dieu de CREER LA SEMENCE, et de FAIRE CROITRE pour produire le FRUIT. C’est DIEU qui fait MULTIPLIER, c’est Dieu qui fait POUSSER pendant que vous dormez la nuit.

Il Faut apprendre à connaitre votre rôle dans la création  et celui de Dieu  pour que Dieu vous aide. C’est pas tout qui s’obtient en « fléchissant les genoux » pour parler comme les Ivoiriens.

Prenons un exemple très simple. Disons que vous voulez obtenir un enfant, vous êtes avec votre femme, Dieu il fait sa part, IL a créé et vous a donné des spermatozoïdes en tant qu’homme. Il donne aussi à votre femme aussi un ovule et des ovaires. Ce que vous faites en arrêtant d’ensemencer, c’est que vous arrêtez d’avoir des rapports de sexuels avec votre femme. Et puis vous vous plaignez que vous n’avez pas d’enfants.

Attendez, Dieu a fait son travail en vous donnant la semence, du sperme gratuit. Vous aussi, faites le vôtre en ensemençant votre femme. C’est comme si tout le monde voulait avoir un enfant comme la vierge Marie. Ça c’est une exception. Faites donc votre part en ensemençant, Dieu fait déjà pour Lui. Parce qu’en stoppant vos investissements, votre ensemencement, vous faites quelque chose de beaucoup plus grave aux yeux de Dieu. Et là c’est la troisième et dernière leçon que je vais tirer de cette histoire.

La troisième leçon de cette histoire la peur de perdre votre argent c’est que  en stoppant votre investissement, en manifestant votre peur de perdre votre argent, vous déniez à Dieu son rôle de RESPONSABLE DE TOUT RESULTAT de TOUT investissement. Pire, vous vous attribuez VOUS-MEMES le résultat de vos précédents investissements.

C’est parce que vous vous attribuez la PUISSANCE DU RESULTAT que vous arrêtez en fait de semer,  surtout quand il y a la famine. Vous vous dites « ça va pas pousser » donc vous arrêtez de jouer votre rôle d’ensemencer.

Ne vous mentez pas à vous-mêmes du genre « je veux bien mais je ne sais pas où je vais investir. » En réalité, vous savez très bien où investir. Du moins, vous avez déjà une idée sinon même plusieurs idées. Mais votre problème C’EST LA PEUR.

Mais qui vous a dit que ça ne marchera pas si vous investissez ? Vous regardez les autres, vous regardez la famine autour de vous. Et vous préférez vous protéger.

Je vais vous dire quelque chose, la peur vient du fait que vous pensez que c’est vous qui CONTROLER VOS RESULTATS. Mettez-vous cela une bonne pour toute dans votre tête : LE RESULTAT APARRTIENT SEUL A DIEU. Comme le dit 1 Corinthiens 3.6 « Paul a mis la plante en terre, Apollos l’a arrosée, mais c’est Dieu qui l’a fait croître » Ce n’est pas à vous. Vous et Moi nous agissons et c’est Dieu qui donne le résultat. Arrêtez d’avoir peur. La peur est démoniaque. SATAN gouverne par la peur. Dieu gouverne par l’amour. Comme le disait le Père Kadjo Mesmin Sainte Cécile dans une de ses homélies : la peur mange la foi. Sans foi, vous ne pourrez rien accomplir. Voilà donc les trois leçons que je voulais tirer de cette histoire.

Maintenant je voudrais vous donner quelques conseils pour arrêter votre cycle d’appauvrissement et pour ne plus avoir la peur de perdre votre argent. Pour cela, j’ai besoin d’éclaircir deux (02) notions : le concept de « famine » et le concept « d’ensemencer  ou de semer». Ça sera tout à l’heure dans la prochaine vidéo. J’ai gardé le même titre et j’ai juste ajouté partie deux c’est tout.

Ok nous sommes de retour dans la deuxième partie de notre thème du jour. Nous avons vu précédemment que la peur de perdre votre argent vous emmenait à arrêter vos investissements. Et arrêter vos investissements vous rendra finalement pauvre et esclave. Et j’avais illustré ma thèse en vous racontant cette histoire du peuple Egyptien qui a stoppé tout investissement pendant la famine, et qui finalement s’était retrouvé pauvre et esclave du pharaon après avoir tout vendu. La référence biblique c’était Genèse chapitre 47. Les versets 13 à 26.

Dans cette deuxième partie de cet article conseil sur la peur de perdre votre argent, je vais donc vous expliquer c’est quoi la famine et surtout qu’est ce que c’est que ENSEMENCER.

On commence par la famine. La famine c’est quoi ? La famine c’est une situation générale de manque de nourriture dans une zone géographique donnée, où rien ne pousse.

Mais spirituellement, symboliquement c’est une situation financière défavorable, où rien ne marche, où les affaires ne marchent pas, où les promotions dans votre travail sont bloqués pour presque tout le monde. C’est donc un contexte d’échec généralisé.

A titre personnelle, on peut dire que la famine pour vous c’est quand rien ne marche pour vous matériellement. Au travail,  si vous êtes salarié, vous n’avez pas de promotion ni augmentation de salaires pendant des années. C’est ça la famine pour vous. Dans les affaires, si vous êtes chefs d’entreprise, vos ventes ça ne décolle pas, vos affaires ne tournent pas. C’est ça la famine pour vous. C’est très important de savoir ça. Parce que justement c’est dans ce contexte défavorable que Dieu vous demande d’ensemencer. De continuer à jouer votre rôle.

Et JESUS Le CHRIST nous donne la même leçon avec l’histoire du figuier qu’il a maudit parce que celui-ci ne portait de fruit. La Bible dit que ce n’était pas la saison des figues. Je répète « ce n’était pas la saison des fruits ». Autrement dit, ce n’est pas une période favorable pour porter du fruit. Mais JESUS a maudit tout de même le figuier,  et il a desséché le figuier. Vous pouvez trouver le passage dans Marc le chapitre 11. Les versets 12-14 et 20 à 23. Mais quand JESUS a maudit le figuier qui ne portait de fruit en saison. Les apôtres ont trouvé ça injuste. Et ils ont posé la question à JESUS. Voilà la réponse de JESUS et je cite « Je vous le déclare, c’est la vérité : Ayez foi en Dieu ! ». JESUS lie l’acte de cet arbre à un manque de foi en Dieu le créateur. La Foi en quoi ?  La Foi que c’est DIEU qui donne le résultat, qui donne le fruit. Vous, Faites votre travail que ce soit le temps de la famine, de la sècheresse ou non. Le résultat ne vous appartient pas. Dieu seul a le contrôle sur toute sa création. La famine c’est un déséquilibre. Ça vient du fait qu’une créature ou plusieurs créatures ne jouent pas leurs rôles. Mais laissez Dieu les jugez. Comme il a fait pour ce figuier. Ne vous laissez pas impressionner par cet épisode parce que c’est un arbre. Toute la création sera en jugement sur la transgression des lois de Dieu. Car il faut savoir que depuis que le pêché est entré dans le monde tout est désorganisé, tout est chaos. Ce ne sont pas toutes les créatures qui respectent la volonté du père. Il y a des plantes qui ne jouent pas le rôle.  Il y a des plantes qui doivent soigner l’homme mais qui aujourd’hui ne donne plus leur pouvoir de guérison. Il y a des animaux qui tuent et qui mangent les hommes alors que Dieu le leur a interdit formellement (Genèse 9.5). Désormais que la famine ne vous fasse pas peur. Ensemencez.

Maintenant Ensemencer c’est quoi ? Selon le dictionnaire Larousse, c’est répandre la semence sur la terre en vue de la cultiver. Cultiver c’est travailler une terre pour la rendre plus fertile et pour améliorer ses productions.

Concrètement dans votre vie, c’est quoi ensemencer ? Cela dépend de votre position professionnelle. Si vous êtes un salarié. Vous devez travailler en priorité pour votre patron. Vous êtes dans la situation de JOSEPH premier ministre de Pharaon. Sauf si vous faites une affaire en dehors, je dis bien EN DEHORS de vos heures de travail. (Comme JACOB et son patron LABAN).

Sinon à part cette exception, un salarié doit travailler uniquement pour son patron. Donc ensemencer pour vous. C’est … hum là je sais que beaucoup vont crier au scandale. Pourtant c’est la vérité. Ensemencer pour vous, c’est prendre la partie de votre argent prévu pour semer (votre semence on a parlé de ça dans une précédente vidéo) pour investir dans des outils, dans des connaissances pour améliorer la production de L’ENTREPRISE et DE VOTRE PATRON.

Je répète ensemencer pour un salarié, c’est prendre la partie de votre argent prévu pour semer (la semence) pour investir dans des outils, dans des connaissances pour améliorer la production de l’entreprise de votre patron. Que vous ayez une promotion ou non. Que votre patron reconnaisse votre travail ou non. Le résultat ne dépend pas de vous mais de Dieu.

Vous savez : la plupart des salariés qui ont des difficultés financières sont ceux aussi qui n’ont pas les promotions qu’ils souhaitent. Dites combien de salariés paient des formations de leurs poches, ou des outils de travail pour améliorer la production de l’entreprise ? Dites-moi combien ? Est-ce que vous faites ça pour votre patron ?

Vous avez des entreprises, surtout en Afrique où par exemple il n’y a pas de plus de rames de papiers rame pour assurer le service clientèle. Qu’est-ce que vous faites généralement ? Vous attendez. Vous attendez que l’entreprise paie d’abord avant de bouger le petit doigt. Même si le client qui est devant vous doit attendre une semaine. Et que cela va lui gâcher la vie. Vous vous dites, comme ce n’est pas mon entreprise je ne fais rien. Surtout dans les entreprises publiques. Désormais, ne faites plus ça.

Prenez une partie de votre semence prévue pour ensemencer, pour améliorer la vie de l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Ensemencer, ce n’est pas prendre votre épargne de salarié pour investir dans l’entrepreneuriat. Si vous voulez créer votre entreprise, créez votre entreprise. Ce n’est pas mauvais. Mais vous gérer votre business hors des heures de travail ou si vous ne pouvez pas, vous démissionnez, c’est tout.

Un autre exemple : Vous ne comprenez pas l’anglais. Vous voyez qu’il y a de plus en plus de partenaires anglophones qui veulent travailler avec votre patron. Mais comme lui aussi il ne parle pas anglais, il loupe des contrats juteux. Vous êtes son assistante dans cette entreprise là, vous devez prendre une partie de votre argent, celle qui est prévue pour semer, pour vous payer des cours d’anglais, et aider votre patron et l’entreprise, à gagner plus de contrats. C’est ça « ensemencer ».

Ne dites pas : « Non. Comme l’entreprise n’a pas payé de formation pour moi, donc moi aussi je reste là. ». Vous vous comportez comme les égyptiens de cette époque. Vous ne pensez qu’à vous, qu’à consommer, qu’à survivre, vous arrêtez d’ensemencer. Laissez les nominations et les promotions, ça c’est du ressort de Dieu. Encore une fois, en faisant ça, vous attribuez le résultat des récoltes à un homme et non à Dieu.

Souvenez-vous de votre premier emploi. Souvenez-vous que vous n’aviez aucun contrôle à l’époque sur le résultat de votre entretien d’embauche. Souvenez-vous de vos prières, de votre angoisse, même quand c’était un proche parent qui avait introduit votre CV dans l’entreprise. Si vous arrêtez d’ensemencer. Dieu aussi arrête de faire « pousser » votre carrière et d’accroître votre revenu. Pour Dieu c’est simple, si vous ne semez pas, y a pas de quoi faire pousser. En arrêtant d’ensemencer, vous ne pensez plus au bien de votre prochain, vous devenez égoïste.

Regardez le peuple égyptien de l’époque de Joseph. Ils ont arrêté de cultiver, ils n’ont pensé qu’à manger seulement pour survivre. D’après vous, d’où va venir la nourriture si personne ne veut continuer à produire ?

Vous voulez tous des augmentations de salaires. L’argent va venir d’où si l’entreprise ne s’enrichit pas ? Le patron va s’enrichir comment si ses services ne s’améliorent pas ?  S’il n’y a pas beaucoup plus de clients satisfaits ? Comment ? Dites-moi ?

Donc pour vous les salariés, ensemencer, c’est prendre votre semence (c’est la partie de votre argent prévu pour semer) pour acheter des outils, des formations pour améliorer vos compétences en vue de d’améliorer la production de l’entreprise de votre patron.

Maintenant pour ceux qui sont CHEFS D’ENTREPRISES, c’est simple. « Ensemencer », c’est investir dans l’amélioration de vos produits et de vos services pour satisfaire les clients. C’est de créer plus de produits, d’ouvrir plus de boutiques ou plus de filiales pour toucher plus de monde.  C’est de faire le maximum pour faire bénéficier vos produits à plus de monde.

Sur ce point, je voudrais tirer mon chapeau au Chef du patronat Ivoirien, le Doyen DIAGOU, le, PDG du groupe NSIA. Dieu seul sait que ce n’est pas toutes ses affaires qui marchent. Mais malgré cela, il continue d’investir, de lancer de nouveaux business, de créer plus d’emplois. C’est ça qu’il faut quand on dit qu’on est homme d’affaires croyant, vous devez continuer de semer, bon vent, mal gré. Et puis c’est Dieu qui décidera du résultat de ses investissements.

En conclusion, ce que vous devez retenir de cet article conseils sur la peur de perdre votre argent. C’est ceci. N’arrêtez plus jamais d’ensemencer parce que vous avez la peur de perdre votre argent.

Si vous êtes salarié, ensemencer c’est de prendre la partie de votre argent prévu pour semer (votre semence) pour investir dans des outils ou dans des connaissances pour améliorer la production de l’entreprise de VOTRE PATRON. Continuer d’ensemencer et laissez Dieu décider de votre promotion. N’arrêtez pas. Sinon Dieu n’aura pas de matière sur laquelle vous bénir et vous finirez par vous appauvrir en stagnant professionnellement.

Si vous faites des affaires, c’est pareil investissez la partie de votre argent prévu pour ça pour améliorer vos produits, pour créer des nouveaux produits, pour développer votre affaire. Ça marche, ça marche pas, continuez seulement. Je n’ai pas dit de refaire les mêmes erreurs si ça ne marche pas. Il faut corriger ces erreurs pour évoluer. Faut pas être stupide non plus. Ce que je dis, c’est de ne pas arrêter d’ensemencer parce que les précédents investissements n’ont pas marché. Le résultat, c’est le travail de Dieu. Chacun fait son devoir que Dieu lui a confié.

Les prêtres, les pasteurs, les hommes de Dieu n’arrêtent pas d’évangéliser parce que les hommes ne se convertissent pas ou bien parce que la jeunesse de maintenant est de plus en plus décadente et sans mœurs. Ils continuent de porter la parole et Dieu fait lui aussi sa part.

Voilà. Toujours avant de terminer, je dis à ceux qui me lisent pour la première fois  que Je prodigue des conseils en développement personnel depuis plusieurs mois. Et plusieurs de mes lecteurs me suivent, et évoluent avec moi. C’est pourquoi je ne reviens pas délibérément sur certaines notions que j’ai déjà expliquées dans des précédents articles ou vidéos. Donc pour éliminer les éventuelles zones d’ombres, pour comprendre mieux, et pour appliquer mes conseils de manière juste, je vous recommande de vous abonner à mon site en cliquant ici. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article conseil.

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Les faux témoignages sur la richesse

Les faux témoignages sur la richesse

la richesse les faux témoignages
Temps de lecture : 3min 40s

La richesse : dans cette série d’articles conseils en  Développement personnel, nous allons parler des faux témoignages sur la richesse qui sont à la base de la plupart de vos frustrations en tant que croyant au Dieu unique.

La plupart des croyants qui vivent des difficultés financières développent également «  l’aigreur » en langage Ivoirien. Pour ceux qui savent ce que c’est, l’aigreur c’est ce mauvais sentiment quand ils voient des gens moins religieux s’enrichir à outrance. Ils sont frustrés de voir que leurs efforts de travail produisent peu de résultats. Vous êtes frustré et c’est normal. Car 99% des gens riches cachent la véritable source de leurs fortunes. Déjà nombreux sont les riches qui le sont par des voies malhonnêtes. Mais ce qui crée le plus de frustration, c’est quand les riches supposés honnêtes cachent aussi la vraie source de leurs richesses. Parce que on les voit riches et on se dit pourquoi pas moi ? Comment ils font pour être autant riches ?

En effet, parmi les biographies et les autobiographies modernes que j’ai lues sur les hommes riches de ce monde, j’ai constaté que plusieurs ne faisaient par référence à Dieu dans leurs succès. Et pourtant toutes les richesses honnêtes viennent de Dieu. Beaucoup de milliardaires tentent de faire croire que leurs richesses sont le fruit d’un travail acharné et omettent volontairement la main de Dieu dans leurs richesses. Par exemple Bill Gates, on peut lire sur Wikipédia l’histoire de sa fortune. On peut lire ceci  notamment en ce qui concerne son premier succès : « Bill Gates coréalise avec Allen un interpréteur BASIC pour l’Altair 8800. Et l’auteur continue en écrivant : « Cette réalisation est à la fois un tour de force et un coup de chance. Vous avez bien entendu « un coup de chance ». Cette petite expression à laquelle personne ne fait attention est ce que j’appelle « la main de Dieu ». C’est  ce « coup de pouce » de Dieu qui a fait toute la différence dans la carrière de Bill Gates car «  L ‘Altair BASIC sera reconnu comme le premier langage de programmation à avoir fonctionné sur un micro-ordinateur commercial. Ce sera également le premier logiciel édité par la société Microcomputer Software, fondée pour l’occasion, en 1975, alors que Bill Gates est âgé de 20 ans, et dont la contraction Micro-Soft puis Microsoft est aujourd’hui plus familière. »

Un autre exemple : Notre Star Didier Drogba qualifie de « fétiches » les deux entraineurs dans sa vie qui ont fait décollé sa carrière de footballeur ( Marc Westerloppe (Le Mans) et José Mourinho (Chelsea FC)) et qui lui ont fait des offrandes « divines » dont rêveraient tout joueur.

Je m’insurge contre cette manière de présenter les « success stories ». Toutes les richesses viennent de Dieu. Aucun travail juste ne peut vous procurer une énorme richesse si Dieu ne l’a pas décidé ainsi. Certains hommes riches font croire qu’à force de travail et de développement de l’intelligence, vous pourriez devenir riche. C’est faux ! Moi-même, parfois j’ai omis d’intégrer l’aspect Divin pour relater l’histoire de mes petits succès en affaires. C’est dangereux pour les fils de Dieu de faire ce genre de témoignages.

Vous voyez. Si vous empruntez ce chemin, si vous croyez que c’est à force de travail vous pouvez devenir riche, vous serez déçu et vous ne pourrez qu’avoir des résultats très moyens. Et les résultats médiocres engendrent la frustration, et la frustration produit les mauvaises pensées et les mauvaises pensées conduisent aux péchés. C’est ce qui arrive à la plupart d’entre nous qui finissent par adopter la corruption ou la prostitution comme mode d’enrichissement. Mais attention !!! Je ne fais pas l’apologie de la paresse, je n’ai pas dit ça. Je veux dire que ce n’est pas la force de travail qui rend riche.

Dieu dans sa grande miséricorde a pris le soin de nous préserver de ces faux témoignages en inspirant Moise et les auteurs des livres sacrés pour relater les modes d’enrichissement de nos patriarches dans la foi. Deux d’entre eux ont particulièrement attiré mon attention : l’enrichissement de JACOB et l’enrichissement  de SALOMON.

JACOB doit son enrichissement à la découverte d’un mystère scientifique dans le processus de procréation des moutons via une vision qu’un ange de Dieu lui montra. (Genèse 31.11). Grâce à ça, il sut comment faire pour avoir des moutons tachetés ou rayés à chaque accouplement et put s’enrichir énormément. (Genèse 29.25-42). JACOB n’a jamais demandé la richesse. C’est Dieu lui-même qui le lui donna.

Il en est de même pour SALOMON, le Roi le plus sage et le plus intelligent que la terre ait connu selon la Bible. Le Roi Salomon doit sa richesse à Dieu qui lui donna une immense sagesse. Cette sagesse, il a acquise par une simple prière à Dieu pour pouvoir gouverner le peuple avec Justice et le guider selon la volonté de Dieu. C’est Dieu lui-même qui lui dit en 1 Roi 3-11-14  « Tu n’as demandé pour toi-même ni de vivre longtemps, ni de devenir riche, ni que tes ennemis meurent ; tu as demandé de pouvoir gouverner mon peuple avec intelligence et justice. C’est pourquoi, conformément à ce que tu as demandé, je vais te donner de la sagesse et de l’intelligence ; tu en auras plus que n’importe qui, avant toi ou après toi. Et je vais même te donner ce que tu n’as pas demandé, la richesse et la gloire ; pendant toute ta vie, tu en auras plus qu’aucun autre roi. Enfin, si tu fais ce que je désire, si tu obéis à mes lois et à mes commandements comme ton père David, alors je prolongerai ta vie. »

Voyez-vous aucun des personnages Bibliques n’est devenu riche par ses propres forces. La richesse est une grâce de Dieu. Et tous ceux qui disent le contraire font un faux témoignage pour perdre les fils de Dieu.

Le travail que vous effectuez en ce moment ne vous servira qu’à vivre aisément au quotidien. Vous ne manquerez de rien si vous appliquez les principes bibliques économiques pour acquérir les biens matériels. Ce sont ces principes que je compte partager avec vous tout au long des prochaines vidéos. Mais soyons clairs, Jamais le travail  ni l’application de ces principes vous rendra riche.

C’est une vieille malédiction du fait du pêché d’ADAM. Dieu dit en Genèse 3.19 « tu gagneras ton pain à la sueur de ton front, jusqu’à ce que tu retournes à la terre dont tu as été tiré. Car tu es fait de poussière, et tu retourneras à la poussière. »

Voyez-vous Les peines que nous subissons au quotidien dans notre travail, dans nos affaires, c’est juste pour combler nos besoins quotidiens, pas pour devenir riche. Pourquoi Dieu a établi cette règle ? Pourquoi Dieu a fait en sorte que personne ne soit riche par ces propres forces ?

Proverbe 30.8b  dit « ne me donne ni pauvreté, ni richesse ; accorde-moi le pain qui m’est nécessaire, 9de peur qu’étant rassasié, je ne te renie et ne dise : « Qui est le SEIGNEUR (YHWH) ? »Ou que, pauvre, je ne commette un volet ne porte atteinte au nom de mon Dieu. »

La richesse et la pauvreté sont deux situations injustes pour l’homme. Dieu a créé le monde une seule fois pour toute y compris toutes ses ressources. De ce postulat, il ressort une loi économique qui se vérifie encore aujourd’hui. Il faut savoir que toute richesse d’une personne vient de l’appauvrissement d’une autre personne. Prenons le modèle économique légale d’enrichissement  qui est l’entreprise. Vous vous enrichissez quand vous vendez un bien ou un service à d’autres personnes. Autrement dit, pour que l’argent rentre dans votre poche, elle doit sortir de la poche de quelqu’un d’autre. Quand vous êtes riche, d’autres s’appauvrissent. C’est aussi simple que cela ?

Voilà pourquoi Dieu souhaite qu’on ne recherche pas soi-même la richesse afin de ne pas être injuste par ces propres forces. Lui seul est capable de savoir qui est juste ou injuste. Donc quand il vous donne la richesse, il sait comment l’enlever de la main des injustes pour le déposer dans votre main.

 Voyez-vous pour que JACOB soit riche, Dieu a du appauvrir Laban qui adorerait de faux dieux, qui était malhonnête et qui était esclavagiste envers son propre neveu. JACOB lui-même le reconnait en Genèse 31.9  quand il dit « Dieu a enlevé à votre père son troupeau et me l’a donné. »

Quant à SALOMON, il a fixé de lourds impôts aux peuples pour pouvoir continuer à vivre dans l’opulence, lui et sa famille.  On le saura plus tard dans 2 Chronique 10 quand le peuple viendra implorer son fils successeur ROBOAM de réduire les impôts fixés par son père.

Quand Dieu vous enrichie, il prend la fortune chez les injustes et le place dans vos mains. Quand vous êtes riche par vous-mêmes vous l’êtes par injustice : soit par vol, pillage et corruption, ça c’est le modèle courant sous nos tropiques, soit honnêtement par l’entrepreneuriat en vendant vos produits que d’autres vont acheter en s’appauvrissant. C’est la raison pour laquelle JESUS a recommandé au jeune homme riche de « vendre tous ses biens et de le donner aux pauvres s’il veut être parfait dans sa justice et avoir la vie éternelle. (Mathieu 19.16-30). »

Voilà donc ce que vous devez retenir de cet article conseil. Dieu nous fait grâce des dons de l’esprit pour acquérir des biens et ne manquer de rien. C’est ce qu’on appelle une vie d’abondance. Cette vie on peut l’acquérir en travaillant et en appliquant les lois de Dieu. Et c’est ce sont ces lois que je vais partager avec vous dans chaque article conseil. Quand à la richesse, c’est un don gratuit de Dieu. Ne cherchez pas à l’acquérir par vos propres forces au risque de pécher si vous n’y arriver pas légalement, ou de créer une grande une injustice, si vous y arrivez légalement.

Méfiez-vous donc des faux témoignages qui font croire qu’ils ont eu leur richesse à force de travail. N’acceptez pas non plus la pauvreté. C’est une autre injustice. Si la pauvreté s’installe dans votre famille, elle peut vous faire pêcher et disloquer votre famille entière. Sans ressources vous allez défaillir. Le Seigneur JESUS nous met en garde contre la misère matérielle quand il dit en Marc 8.3 « Si je les renvoie à jeun, ils pourraient défaillir en chemin ». La pauvreté peut vous faire perdre toutes vos forces physiques et morales. Ne la laisser pas s’installer dans votre famille. Faites tout pour connaître les lois et les chemins que Dieu nous donne pour combler vos besoins matérielles et avoir une vie abondante. Et laissez Dieu vous donner la richesse extrême, s’il estime que vous n’en avez besoin pour votre mission. Que Dieu vous bénisse. Je vous dis à bientôt pour le prochain article conseil.

Toujours avant de terminer,  je dis à ceux qui me lisent pour la première fois que Je prodigue des conseils en développement personnel depuis plusieurs mois.  Et plusieurs de mes lecteurs me suivent, et évoluent avec moi.  C’est pourquoi je ne reviens pas délibérément sur certaines notions que j’ai déjà expliquées  dans des précédents articles ou vidéos.  Donc pour éliminer les éventuelles zones d’ombres,  pour comprendre mieux,  et pour appliquer mes conseils de manière juste,  je vous recommande de vous abonner à mon site  en cliquant ici. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article conseil.

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Avec la grâce de Dieu : satisfaire vos besoins quand vous êtes au chômage ?

Avec la grâce de Dieu : satisfaire vos besoins quand vous êtes au chômage ?

Grâce de Dieu
Temps de lecture : 1min 45s

Grâce de Dieu : aujourd’hui, je veux partager avec vous une méthode pour satisfaire vos besoins lorsque vous avez perdu emploi  ou que vous êtes sans activité.

Je fais cet article conseil pour tous ceux qui vivent cette situation humiliante du chômage et qui dépendent des autres pour manger  particulièrement pour ceux qui sont en couple.

Beaucoup de croyants vivent très mal cette situation. Pourtant aucun des saints prophètes, à ma connaissance  n’a jamais mendié pour vivre. Comment faisaient-ils pour vivre ?  Quelle méthode utilisaient-ils  pour subvenir à leurs besoins  alors qu’ils n’avaient pas d’activités génératrices de revenus ?  C’est cette méthode que je souhaite partager avec vous  dans cette vidéo. Mais Attention,  cette méthode ne vous rendra pas prospère.  Il existe d’autres méthodes pour cela.  Ce que je vais vous montrer vous aidera à sortir de l’indigence même sans emploi.

L’indigence c’est quoi,  l’indigence c’est être incapable de vous nourrir,  de vous vêtir,  de vous loger,  et de vous soigner quand vous êtes malade.  C’est ça l’indigence.  L’indigence est une anomalie que Dieu ne souhaite pour aucune de ses créatures.  C’est pourquoi IL a révélé  à vous ses enfants  une méthode de vie  pour ne pas tomber dans l’indigence, même si vous n’avez pas aucune activité qui génère des revenus.

C’est quoi cette méthode ?  C’est JESUS LE CHRIST qui nous la révèle.   Les théologiens appellent cela : Vivre de la Grâce de Dieu.  Vivre de la grâce de Dieu, c’est vivre et combler tous ses besoins primaires  je dis bien tous ses besoins primaires sans avoir à travailler dans le sens de du monde moderne.

Vivre de la Grâce de Dieu.  Ça s’apprend.  Pour que cela fonctionne pour vous  il faut suivre un certain nombre de règles. C’est parce que les Croyants ne respectent pas ces règles  qu’ils sont contraint à la mendicité.  Alors quelles sont ces règles ?

Ces principes de vie trouvent leurs sources dans la création et dans les écritures sacrées.  Vous devez savoir qu’il existe des créatures de Dieu  qui vivent uniquement de la grâce de Dieu  pendant toute leur vie.  Dans un passage dans la Bible,  (Mathieu 6.26-30) JESUS LE CHRIST nous montre quelles sont ces créatures.  Ce sont les oiseaux du ciel et les fleurs.  Et JESUS-CHRIST nous invite à les observer  et les imiter pour apprendre à vivre de la grâce de DIEU.

JESUS CHRIST n’a pas choisi ces animaux par hasard.  Dans l’ordre de la création,  les oiseaux et les plantes ont été créé avant nous.  Ils ont été créés le 5ème jour selon le récit de la Genèse (Genèse 1.20). Nous les hommes,  nous avons été créé le 6ème jour.  En tout cas, tous les scientifiques sont d’accord pour affirmer que l’homme est apparu en dernier sur la terre. Donc comme on le dirait en langage Ivoirien,  les oiseaux et les plantes sont nos « Vié-pères »,   dans « anciens ».  Ceux-ci vivaient et mangeaient donc, sans avoir à travailler pour produire leur propre nourriture.  C’est pourquoi JESUS CHRIST nous demande de les observer pour apprendre à vivre par la grâce Dieu.

Sur cette base de travail, et grâce à l’expérimentation du Saint Esprit,  je vais vous présenter les trois (3) principes à respecter  pour vivre de la grâce de Dieu sans avoir à mendier votre pain.

Le premier PRINCIPE,  C’est d’AVOIR CONFIANCE EN DIEU.  C’est fondamental de croire que DIEU est capable de vous nourrir, vous vêtir, de vous loger et de vous guérir quand vous êtes malade, même quand vous n’avez aucun emploi. Si vous n’avez pas confiance que Dieu est capable de faire cela, au moindre coup de vent, vous serez déstabiliser et vous allez facilement mendier votre pain auprès des impies ou bien solliciter des crédits que vous serez incapables de rembourser. Donc cette confiance en Dieu est primordiale. Manifestez donc cette confiance en priant. , Tous les matins, reconnaissez que c’est le PERE qui pourvoit à tous les besoins sur cette terre.  Faites une prière simple du style « Père,  c’est Toi le Créateur de toutes choses,  je te confie cette journée,  donne-moi la nourriture,  de quoi me vêtir  et satisfaire mes besoins par ta sainte Grâce ».  (Philippiens 4.6).

Le PRINCIPE 2 à respecter pour vivre de la grâce c’est d’ETRE ACTIF ET NE CEDER PAS A LA PARESSE. Ne restez pas là sans rien faire.  Je m’adresse aux chômeurs  qui se réveillent à 9h voire 10 h du matin  sous prétexte qu’ils n’ont pas de boulot.  C’est le gros piège à éviter quand on est sans emploi.  Il faut imiter les oiseaux.  Les oiseaux sont les créatures les plus actives au monde.  Les oiseaux dorment très peu : 3 à 4 heures par jour.  Mais vous allez me dire : se réveiller tôt pour faire quoi ? Puisque vous n’avez pas de boulot. Pourtant oui,  Vous devez vous réveiller tôt pour remplir les conditions des autres principes qui vont suivre.

Nous avons le PRINCIPE 3.  Pour vivre de la grâce,  le Croyant doit être actif pour RECHERCHER LE ROYAUME DE DIEU.  C’est vrai que n’avez pas d’emploi  mais le temps qui vous ait donné doit servir  à rechercher le Royaume de Dieu.  De manière concrète, c’est quoi ?  Concrètement, tous les matins, vous devez aller vers les lieux d’activité des hommes et vous allez attendre les opportunités qui vont se présenter à vous  d’aider des gens autour de vous. C’est tout C’est ça le fameux « Royaume de DIEU à rechercher ».  JESUS CHRIST a ordonné à ses disciples d’annoncer aux peuples que : “Le Royaume des cieux s’est approché !” JESUS  a ordonné de guérir les malades,  de rendre la vie aux morts,  de purifier les lépreux,  de chasser les esprits mauvais ».  Bref, d’aider les gens dans leurs difficultés quotidiennes.  (Mathieu 10.7 ; Luc 10.9). C’est là la clé pour vivre de la Grâce de Dieu.  C’est la seule condition à respecter pour vous  pour être nourrit par Dieu.

Je m’explique,  vous allez comprendre ici comment fonctionne ce principe 3. On reprend l’exemple des oiseaux comme le SEIGNEUR nous le recommande. On peut classer les oiseaux en plusieurs catégories.   Mais il y a des grands groupes:  il y a les granivores,  ceux qui mangent les graines,  il y a les insectivores,  ceux mangent les insectes,  etc. Comme aucun d’eux ne peut produire sa propre nourriture,  quand les oiseaux se lèvent les matins,  ils se baladent et ils se nourrissent de tous ce qu’ils rencontrent sur leurs chemins.  Donc pour qu’un oiseau puisse manger au quotidien il faut qu’il vole sur un chemin de providence où il a des chances de trouver de la nourriture.  Parmi ces oiseaux,  il y a une catégorie qui illustre à l’extrême cette dépendance de la providence de DIEU,  ce sont les oiseaux charognards.  Il n’y a pas plus dépendant que ces oiseaux  (vautours, corbeaux, etc.). Ces oiseaux-là se nourrissent des restes de nourritures des autres. Sur le site Internet www.oiseaux.net ,  un site dédié à la vie des oiseaux,  on peut lire que « les charognes s’approchent des endroits  où ils sont sûrs de trouver une source de nourriture régulière, c’est à dire les marchés,  les dépôts d’ordures et les abattoirs,  Et ils se tiennent dans les arbres voisins.   Ou bien ils rodent autour  des routes dans les villes,   et ils attendent les accidents de circulation des petits animaux.  Eh Oui, par exemple  quand vous écrasez un chat sur la route,  ce que vous prenez pour un malheur dans la journée  est une providence de DIEU pour les charognes.  Voyez-vous  ces oiseaux se tiennent là  où ils sont sûrs d’avoir l’opportunité  que quelqu’un laisse de la nourriture à terre.  C’est pareil pour vous.  Les chemins où vous êtes sûrs de trouver la nourriture,  c’est quand vous recherchez du Royaume de Dieu . Tenez-vous proches des lieux où les gens sont susceptibles d’avoir des problèmes et d’avoir besoin d’aide. En règle générale,  où il y a concentration d’hommes, naissent les problèmes.  

Vous savez,   DIEU est BON  c’est pourquoi IL donne la nourriture sans mérite.  Mais il est aussi DIEU JUSTE.  C’est pourquoi la nourriture qu’IL donne  se trouve en abondance sur les chemins de ceux qui recherchent son Royaume.  C’est en aidant les autres que vous trouverez votre nourriture.  Pour cela il faut attentif au moindre mouvement,  au moindre signe de difficultés de ceux qui vous entourent.  Les témoignages sont nombreux dans la vie courante,  comme dans la Bible.  Je vous recommanderais certains textes  à la fin de cette vidéo. Mais ce que vous devez retenir c’est que  ce n’est pas sur le chemin de l’égocentrisme,  de la méchanceté,  du repli sur vous-même et vos problèmes  que se trouve votre nourriture.  Votre nourriture se trouve sur le chemin de la recherche du Royaume,  quand vous aidez les autres.  Vous devez donc saisir  toutes les opportunités d’aider les gens autour de vous avec tout ce que vous pouvez,  même si c’est une vieille dame retraitée et insignifiante  qui a besoin d’aide pour porter ses bagages.  Ça peut être un simple chauffeur de taxi qui est tombé en panne  et qui a besoin d’aide pour pousser sa voiture.  Ce que vous pensez être insignifiant,  c’est là-bas que Dieu a déposé une grâce  pour vous nourrir, vous vêtir, vous loger.

Voilà donc les TROIS PRINCIPES A RESPECTER POUR VIVRE DE LA GRACE DE DIEU  et pour combler vos besoins sans avoir à mendier même si vous êtes sans emploi.  Je les reprends donc : UN.  Priez tous les matins pour déclarer votre confiance en DIEU.  DEUX. Vous devez vous REVEILLER TOT LES MATINS,  et NE PAS CEDER A LA PARESSE.  ET TROIS,  ALLEZ VERS LES LIEUX D’ACTIVITE POUR RECHERCHER TOUS LES JOURS DES GENS A AIDER.  Ces lieux d’activité peuvent être des lieux virtuels comme FACEBOOK.  Quand vous êtes au chômage,  n’allez pas sur Facebook pour vous divertir.  Ceux qui vont sur Facebook pour se divertir ce sont ceux qui ont déjà un emploi.  Ceux-là ils peuvent expurger leurs problèmes sur la toile pour déstresser.  Ceux-là, ils ont droit de partager leurs moments heureux comme malheureux sur Facebook. Mais vous qui êtes au chômage,  vous devez scruter les profils de vos amis qui ont besoin d’aide  et apporter votre aide.  Même s’il s’agit de fournir une simple information,  ou bien partager le statut d’une annonce d’une personne disparue qu’on recherche.  Si vous faites ça, vous verrez qu’il y aura tous les jours des situations providentielles où vous comblerez vos besoins,  soit directement par la voie de la personne que vous aurez aidée,  soit indirectement par quelqu’un d’autre.  Souvenez de l’exemple des oiseaux charognards qui sont incapables de produire leur propre nourriture  et que DIEU nourrit tous les jours à travers des situations providentielles.

Voilà c’est tout.  Avant de conclure je voulais quand même vous faire deux (02) recommandations.  

La première c’est que vous devez continuer à chercher du travail  ou à monter une affaire génératrice de revenus  (1 heure à 2 heures par jour  pour déposer vos cv, rédiger vos lettres de motivation, etc.  rédiger vos business plans,  vos stratégies de ventes,  rencontrer vos partenaires d’affaires, etc.).  Ca va peut-être vous étonner,  mais vivre de la grâce DIEU doit être un état passager  sauf pour les prêtes, les pasteurs, les hommes et les femmes consacrées uniquement à Dieu.  Parce que quand le temps de la sécheresse va passer,  et que la pluie va recommencer à tomber,  le miracle aussi va s’estomper.  Vous devez vivre comme tout le monde,  semer et arroser,  et Dieu fera pousser et donnera du fruit.  Ce qui veut dire que quand vous retrouverez votre source de revenus,  vous revivrez comme auparavant.  Vivre de la grâce de Dieu  est donc une méthode de vie passagère.  

Ma deuxième recommandation. C’est que pour aller plus loin dans ce thème, je vous propose de lire l’histoire de la vie des Saints  qui ont vécu de cette manière à une époque de leur vie.  Cela va vous inspirer de voir des cas pratiques.  Je peux vous recommander l’histoire de David  dans la Bible.  Beaucoup de gens connaissent la célèbre histoire de David et de Goliath.  Mais très peu de gens savent qu’après cette brillante victoire , David a été déchu,  il a perdu son emploi  et vivait uniquement de la grâce de DIEU.  Comme David savait manier l’épée,  parce qu’il était soldat,  il se rendait dans les montagnes et se mettait au service des bergers  en les protégeant des pillards et des brigands.  A leur tour,  ces bergers lui fournissaient de quoi manger.  Parfois, lui et ses compagnons exilés se postaient aux alentours des villes d’Israël frontalières avec les pays ennemis.  Et là dès qu’une attaque ennemie se présentait contre les villes d’Israël,  David se proposait de la défendre.  Ensuite, il recevait momentanément gîte et couvert  de la part des princes de la ville qu’il avait délivré de la main de leurs ennemies. Bref, c’est ce genre d’histoire que vous devez lire  ou écouter. Des gens qui n’avaient rien  et qui vivaient de la grâce de Dieu. Je peux vous recommander aussi l’histoire de la veuve de SAREPTA dans le premier livre des Rois au chapitre 17. (1 Roi 17.7-15)

Voilà ce que j’avais à partager avec vous  pour aider les sans revenus à vivre de la grâce de Dieu.  Toujours avant de terminer,  je dis à ceux qui me lisent pour la première fois que Je prodigue des conseils en développement personnel depuis plusieurs mois.  Et plusieurs de mes lecteurs me suivent, et évoluent avec moi.  C’est pourquoi je ne reviens pas délibérément sur certaines notions que j’ai déjà expliquées dans des précédents articles ou vidéos.  Donc pour éliminer les éventuelles zones d’ombres,  pour comprendre mieux,  et pour appliquer mes conseils de manière juste,  je vous recommande de vous abonner à mon site en cliquant ici. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article conseil.

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

D’où vient la pauvreté des hommes : selon la Bible ?

D’où vient la pauvreté des hommes : selon la Bible ?

Les causes de la pauvreté selon la bible
Temps de lecture : 2min 50s

Pauvreté : aujourd’hui, je veux partager avec vous  les sources qui causent la pauvreté des hommes.

Je fais cet article conseil pour donner un élément de réponse à ceux qui vivaient dans l’aisance financière en tout cas qui n’étaient pas pauvres et qui se retrouvent aujourd’hui dans l’indigence avec d’énormes difficultés financières et qui se posent tous les jours la question de savoir :  pourquoi DIEU a laissé la Pauvreté s’abattre sur eux.

Si vous vivez cette situation,  lisez cet article conseil et vous aurez un début de réponse sur l’origine de votre pauvreté actuelle et comment vous en sortir.  Découvrons ensemble pourquoi l’homme peut arriver à ce stade ?

L’Esprit Saint révèle (02) deux causes  à l’origine de la pauvreté.

La première cause qui rend pauvre la majorité des hommes sur la terre,  c’est LA VIE DE DESORDRE.  Comme d’habitude,  il n’y a pas meilleur enseignant au Monde que JESUS CHRIST.  Dans une petite parabole dans la Bible (Luc 15.11-31),  JESUS CHRIST nous conte l’histoire d’un père très riche qui avait deux fils. Le plus jeune  décida de quitter son père et de partir de la maison avec tout son héritage.  Après avoir fini de dilapider tous ses biens avec des prostituées,  ce jeune homme a fini par tomber dans une pauvreté extrême.

En nous proposant ce conte,  JESUS CHRIST veut nous montrer clairement que c’est l’éloignement du Père, qui représente ici DIEU  et la VIE DE DESORDRE que ce jeune a mené qui l’a conduit à cette pauvreté.

Mais c’est quoi cette vie de désordre ?  La vie de désordre  c’est la vie dans le but de jouir vous-même  des biens matériels que vous possédez.  Dans cette parabole,  le texte montre que ce jeune homme a gaspillé tout son bien  avec des prostituées (Luc 15.30). La prostituée ici est un symbole.  La prostituée de notre jargon moderne représente celle qu’on paye  pour nous donner du plaisir.  Dans la vie courante, vous payez une prostituée  à chaque fois que vous achetez quelque chose  pour vous faire plaisir,  pour réjouir votre chair ou votre corps. Je dis bien à chaque fois que vous dépensez votre argent  dans le but de réjouir votre corps  et vous faire plaisir au lieu de réjouir le cœur de Dieu vous payez une prostituée.  Et cela va vous rendre pauvre à moyen ou long terme.  A la lumière de ce que l’Esprit Saint vient de vous mettre à jour.  Faites vous-mêmes un peu le bilan de vos dépenses.  Vous allez vous rendre compte que  la très grande majorité de vos dépenses sont des prostituées.  A contrario, la vie d’ordre,  c’est de faire plaisir à Dieu  et oublier la jouissance de son propre corps.  C’est là la plus grande difficulté pour le Croyant. Car en fait,  votre cœur de croyant est constamment partagé  entre la jouissance de  votre propre corps  et réjouir le cœur de DIEU.  Le Croyant pauvre est habitué à se faire plaisir tout le temps.  Par exemple, entre un plat nourrissant  mais qui n’est pas à son goût  et un plat pauvre en nutriments  mais de très bon goût,  le pauvre va presque toujours choisir  le plat pauvre en nutriment  mais de bon goût pour lui.  Cette façon de faire qui va guider tous nos choix de dépenses.  Et c’est ce qui nous rend souvent si pauvres.  

Mais attention,  je n’ai pas dit que DIEU est contre toutes les réjouissances du monde,  les fêtes ou les plats de bons goûts.  Attention ! Attention ! Dieu n’est pas contre ces choses. JESUS-CHRIST se réjouissait, mangeait et buvait (Mathieu 11.18-19  Luc 7.33-34).  Ce que Dieu demande, c’est que si vous vous réjouissez,  réjouissez-vous pour SA GLOIRE.  D’ailleurs dans la même parabole,  JESUS CHRIST nous montre cette nuance.  Je vous explique.

Dans la suite de cette histoire,  quand le jeune homme s’est retrouvé dans la misère totale et affamé,  il s’est dit en lui-même qu’il était bon de retourner chez son père,  juste pour avoir à manger  même si c’était pour devenir l’esclave et l’ouvrier de son père, .

Donc il entreprend de revenir chez son père.  Dès que son père le voit,  son père saute à son cou et l’embrasse  tellement il était content de retrouver son fils perdu.  Le père fait donc tuer un veau bien gras  et il organise un bon festin dans la pure tradition orientale  pour fêter le retour de son fils, qu’il croyait mort et perdu à jamais.  Alors la parabole dit que le bon fils  celui-là qui était resté auprès de son père  s’est plaint de cette fête. Le bon fils reproche à son père  je cite : « de ne lui avoir jamais donné même un seul chevreau pour se réjouir avec ses amis »  alors qu’il a toujours obéi à son père.  Mais pour un vaurien comme son petit frère  qui a dilapidé son héritage avec des prostituées,  son père a fait tuer un veau et a organisé une fête.

Et donc son père va le reprendre pour lui dire  : Non mon fils.  Ce n’est pas la même chose.  Cette fête-là,  je l’ai faite parce que ton frère qui s’était coupé de moi  est de retour. Je rappelle que le père ici représente DIEU.  Donc une fête de réjouissance parce qu’un croyant perdu est revenu à DIEU  là c’est légitime et saint.   D’ailleurs JESUS CHRIST nous dit que  même les Anges font la fête dans le Ciel  pour un seul pêcheur convertit.  (Luc 15.7 et 15.10)

Or, le fils obéissant  voulait juste tuer le veau gras  pour se réjouir avec ses amis. Voyez-vous la différence.  Le bon fils voulait faire plaisir à son propre corps  au lieu de faire plaisir au cœur de Dieu.  Vous voyez,  vous avez deux fêtes identiques en tout point.  Une qu’on organise pour réjouir le cœur de Dieu  et l’autre qu’on veut faire pour réjouir uniquement son propre corps.  C’est une illustration parfaite  pour  vous montrer la différence  entre une dépense dans une vie d’ordre  et une dépense dans une vie de désordre.

Voilà donc ce qu’on appelle vie de désordre.  Cette vie que nous menons  est la principale cause de la pauvreté de la plupart des gens.  La vie de désordre engendre d’autres maux qui appauvrissent l’homme  comme par exemple la paresse, l’ivrognerie, la gloutonnerie, la débauche et les autres vices que vous connaissez

La seconde source qui engendre la pauvreté  : c’est celle qu’on appelle L’EPREUVE DE LA PAUVRETE.

C’est source-là est conduite par DIEU LUI-MÊME.  On la reconnait facilement  parce que c’est une pauvreté soudaine.  Vous allez vivre des événements complètement hors de votre contrôle  qui vont vous plonger d’un seul coup dans l’indigence.  C’est par exemple  quand vous êtes victime d’un licenciement économique  ou pour cause illégitime  et vous perdez votre emploi,   comme le patriarche JOSEPH, dans la bible intendant de l’officier Egyptien POTIPHAR.  Un jour il fut accusé à tort par la femme de ce dernier d’abus sexuel.  Il a été donc licencié et jeté en prison. (Genèse 39.1-20).

Vous pouvez aussi perdre votre emploi  parce que vous avez été victime d’un accident qui vous rend invalide pour travailler,  comme (TOBBIT 2.1-14) qui reçut de la fiente chaude d’oiseau dans les yeux,  ce qui le rendit aveugle  et donc incapable de travailler.

Mais l’exemple le plus illustre parmi ceux qui ont traversé « l’épreuve de la pauvreté »  c’est celui de JOB.  Celui-là, je ne pouvais pas parler de l’épreuve de la pauvreté  sans le citer.  JOB a perdu tous ses biens  par des phénomènes hors de son contrôle (JOB 1.13-22). D’abord, des pillards Sabéens  ont massacré ses serviteurs et ont pillé ses bœufs.  Ensuite,   il y a un feu qui est descendu du Ciel  pour brûler ses moutons et ses serviteurs.  Après des brigands Chaldéens  ont volé ses chameaux et massacré ses serviteurs.  Il a même perdu ses sept enfants dans un accident,  la même journée.  Et enfin il a été frappé de la maladie,  d’une lèpre sévère  qui l’empêchait de travailler et même d’approcher ses amis.

L’épreuve de la Pauvreté est quelque chose de surnaturelle  que vous ne pouvez pas contrôler.  DIEU permet cette épreuve uniquement qu’à ses enfants.  C’est pour vérifier et éprouver la qualité de notre foi  et de notre fidélité à DIEU  quel que soit les circonstances avant de donner une plus haute élévation. (JOB 1.6-12) et (JOB 2.1-6).

Pour être plus précis,  la Bible nous dit que  DIEU nous envoi l’épreuve de la pauvreté pour trois (03) choses :  UN,  pour connaître ce qu’il y avait dans notre cœur  et savoir si nous allons, oui ou non,  observer ses commandements (Deutéronome 8.2).  DEUX, pour nous faire reconnaître que l’homme ne vit pas de pain seulement,  mais qu’il vit de tout ce qui sort de la bouche du SEIGNEUR.  (Deutéronome 8.3). Et enfin TROIS  Dieu nous fait passer par l’épreuve de la pauvreté  pour rendre heureux notre avenir autrement dit pour nous bénir et nous élever (Deutéronome 8.16).  Donc l’épreuve de la pauvreté est la seconde source.

Maintenant Comment sortir de cette épreuve ?

Il faut retenir que c’est DIEU qui fixe le temps de l’épreuve de la Pauvreté et c’est LUI-MÊME qui y met FIN au temps fixé.  Ce que je  crois,  c’est que ce temps peut être raccourci  par votre prière de profession de Foi  et de Fidélité absolue à Dieu.  La Bible montre que  juste après la proclamation et la reconnaissance en la grandeur de DIEU,  sa justice  et son Amour, DIEU a mis fin à l’épreuve de tous ces hommes que j’ai cités  et les a élevés. (TOBBIT 3.1-6), JOB (42.1-6).

Voilà donc ce que je voulais partager avec vous.  Je résume  Il faut se rappeler qu’il y a deux sources principales qui peuvent expliquer votre pauvreté :  soit la vie de désordre que vous menez vous-mêmes,  soit l’épreuve de la pauvreté envoyée par DIEU lui-même.

Toujours avant de terminer,  je dis à ceux qui me lisent pour la première fois que Je prodigue des conseils en développement personnel depuis plusieurs mois.  Et plusieurs de mes lecteurs me suivent, et évoluent avec moi.  C’est pourquoi je ne reviens pas délibérément sur certaines notions que j’ai déjà expliquées  dans des précédents articles ou vidéos.  Donc pour éliminer les éventuelles zones d’ombres,  pour comprendre mieux,  et pour appliquer mes conseils de manière juste,  je vous recommande de vous abonner à mon site  en cliquant ici. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article conseil.

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

démission : celles qui engendrent des difficultés financières

démission : celles qui engendrent des difficultés financières

Les démissions qui engendrent des difficultés
Temps de lecture : 3min 45s

Démission : aujourd’hui, je veux partager avec vous  les démissions qu’il ne faut pas faire quand vous êtes croyant.  Je fais cet article sur la démission pour deux catégories de salariés croyants.

D’abord, je fais cet article pour tous ceux qui ont démissionné d’un ancien boulot qu’ils trouvaient merdique à l’époque  et qui se sont retrouvés dans un nouveau boulot  encore plus merdique que le précédent.  Si avec ce nouveau boulot,  vous avez aujourd’hui d’énormes difficultés financières et des regrets,  si vous êtes insatisfait de votre nouvel emploi après une démission précédente,  c’est souvent le signe que vous avez rendu votre démission pour des raisons illégitimes pour DIEU.  Nous verrons ensemble les types de démission à ne pas commettre.

Je fais cet article aussi  pour ceux qui ont l’intention de rendre démission de leur boulot actuel pour se mettre à leur propre compte. Lisez cet article avant de prendre votre décision définitive.  Parce que si jamais vous rendez votre démission  pour des raisons non inspirées par l’Esprit de Dieu,  vous risquez d’avoir d’énormes regrets plus tard.

Alors tout de suite,  voyons les causes des démission que les croyants trouvent légitimes  et qui les poussent à changer de boulot. Les croyants trouvent légitimes de démissionner pour trois (03) causes classiques  :

Les trois causes de démission

La première cause de démission, c’est l’injustice salariale.  Les croyants pensent à démissionner de leurs employeurs  dès qu’ils subissent un mauvais traitement salarial.  Dès que vous subissez des impayés de salaires,  ou que vous n’obtenez pas l’augmentation de salaire dont vous estimez avoir droit et parce que vous estimez avoir plus de talents ou de compétences.  Vous cherchez à quitter votre emploi.  

La deuxième cause de démission, c’est la maltraitance physique,  dès vous avez un employeur qui vous crie dessus  qui vous engueule en public  ou qui vous humilie . Vous cherchez à démissionner  parce que vous estimez que vous ne pas supportez son « sale » caractère.

Vous démissionnez aussi pour une autre raison.  La troisième raison de démission classique , c’est le harcèlement sexuel ou spirituel.  Certains croyants,  notamment les femmes  démissionnent dès que leurs patrons les désirent sexuellement et les harcèlent.   Beaucoup pensent qu’une fois  qu’un patron ou une patronne prend des mesures professionnelles  qui les empêchent d’exprimer leur Foi en Dieu  c’est que c’est un suppôt de SATAN  qui n’est plus digne d’être leur employeur,  alors ils démissionnent.

Laissez-moi vous dire,  si vous avez rendu démission pour une de ses trois raisons  vous avez commis une erreur.  Un croyant ne doit pas rendre démission parce qu’il trouve son salaire injuste ou parce qu’il est maltraité par son patron  ou encore parce qu’il est harcelé sexuellement.  Comme je le dis souvent.  Pour prendre une décision divinement sage,  il faut suivre l’exemple de ceux qui vous ont précédé dans cette voie.  Pour moi  il n’y a pas meilleurs exemples que les Saintes Ecritures.  Je vais vous donner l’exemple de trois personnages dans la Bible  qui ont vécu ces mêmes situations salariales.  On va voir ce qu’ils ont fait au lieu de rendre démission,  et ce que DIEU leur a accordé en retour.

Le premier personnage dont je veux partager l’expérience salariale c’est JACOB. (JACOB ET SON PATRON LABAN) Genèse les chapitres 28 à 31.  Jacob est le personnage biblique  qui a le plus souffert de l’injustice salariale.  La Bible révèle que JACOB a travaillé 14 ans sans salaires  pour LABAN son employeur  et qui était aussi son oncle.  Son salaire a été changé 10 FOIS par son employeur  pendant les 20 ans de travail qu’il a passé avec lui.  Qui d’entre vous a déjà vécu cela dans sa vie salariale ?  Personne. Mais pourtant JACOB n’a pas rendu démission.  Mais pire, attendez que je vous explique la malhonnêteté de LABAN. Dès le départ, JACOB et LABAN s’entendent sur un premier salaire.  JACOB qui était amoureux de la deuxième fille de LABAN propose à ce dernier de travailler pour lui 7 années durant en échange LABAN devra lui accorder sa seconde fille en mariage LABAN accepte et l’accord est conclu. A la fin des 7 ans  au moment de donner sa fille cadette en mariage LABAN cache sa fille ainée  et l’introduit dans la chambre de noces à la place de sa sœur cadette.

JACOB consomme son mariage  et se rend compte le lendemain matin  qu’il a été trompé par LABAN son employeur. LABAN lui raconte une histoire à dormir débout comme quoi sa fille ainée par coutume devait se marier avant la cadette. Pfff un vrai patron malhonnête comme il en existe aujourd’hui.  Mais JACOB n’a pas rendu démission pour autant.  La Bible dit que JACOB a encore travaillé 7 autres années  pour pouvoir épouser la fille cadette de LABAN,  celle qu’il aimait.  Est-ce que vous mesurez la malhonnêteté d’un tel homme ?

Alors, j’entends souvent des croyants dire  Coaaaachch moiiiii mon patron il est trop mauvais , il m’avait promis 1 million après la fin de ma période d’essai.  Et depuis ça fait deux ans,  il ne veut pas m’augmenter,  donc Coach moi je veux rendre démission parce que ce patron-là, c’est un malo. Non Non Non  ne faites pas ça.  Imitez plutôt l’attitude de JACOB. JACOB a continué à servir son employeur avec professionnalisme et responsabilité.  JACOB a travaillé sans boycotter son employeur.  Il supportait même les pertes de son employeur,   qui n’étaient pas pourtant de son fait  si on réfère aux versets 38 à 41 du chapitre 31 de la Genèse.

Voilà ce que Dieu demande.  Restez chez votre employeur  et continuez à travailler avec abnégation.  Dieu seul voit votre injustice , et c’est LUI SEUL  qui va rétablir votre injustice.  C’est ce que dit le texte de la Bible pour JACOB.  DIEU dit à Jacob je cite  : « j’ai vu ce que Laban t’a fait, je vais rétablir l’injustice qui t’a été faite. ». Et Dieu envoie un ange,   révélé à JACOB  le code génétique des brebis mâles et femelles.  Vous connaissez la suite de l’histoire,  JACOB utilisa cette information pour l’accouplement de brebis, et put s’enrichir au détriment de son employeur  grâce à cette révélation de DIEU.  

Voilà comment Dieu a rétabli son injustice salariale.  Un gars qui a travaillé 14 ans sans avoir aucun salaire.  Mais DIEU le rendit immensément riche en seulement 6 années.  Alors si vous aussi, vous subissez une injustice salariale , restez serein,  et continuez à travailler comme si on vous payait le salaire que vous souhaitez.  Et DIEU vous rétablira dans la justice.  Vous êtes Croyant,  c’est la raison pour laquelle je parle ainsi.  Vous ne pouvez pas agir  comme si vous n’avez pas DIEU dans votre vie.  Voilà pour ce qui est de l’injustice salariale.

Le deuxième personnage Biblique qui représente, pour moi,  le modèle de conduite à tenir  en cas de maltraitance,  c’est AGAR.  AGAR la servante de SARAH, femme d’ABRAHAM.  Genèse 16.1-15. L’histoire est simple.  SARAH et ABRAHAM n’arrivait pas à avoir un enfant  malgré la promesse de Dieu.  Au lieu d’attendre patiemment la réalisation de la promesse Divine,  SARAH donne sa servante AGAR à ABRAHAM  pour que celui-ci lui fasse un enfant.  Bon, vous connaissez les femmes et leurs rivalités.  Dès que la servante est tombée enceinte,  elle a commencé à mépriser sa maitresse.  La Bible dit que SARAH par jalousie a commencé à maltraiter sa servante AGAR.  La Bible dit que SARAH a tellement maltraité sa servante,  que celle-ci a fuie.  AGAR se retrouve donc dans le désert.  Est-ce que vous pouvez imaginer un peu cette maltraitance ?  Votre employeur vous maltraite tellement  que vous n’avez même pas envie de le revoir  pour donner ne serait-ce que votre démission.  Mais écoutez bien ce que Dieu va faire.  Dieu envoie un Ange vers AGAR.  L’ange lui  dit : « Retourne auprès de ta maîtresse, et sois-lui soumise. ». Verset 9 du Chapitre 16 de la Genèse. » Dieu lui dit encore « plie-toi aux ordres de ta maitresse. J’ai vu ta détresse, je bénirais ta descendance. » .

En Afrique ici,  si un parent vous dit de rester chez un patron qui vous maltraite,  vous allez dire que c’est un sorcier,  ou bien qu’il ne veut pas votre bien.  Mais ici,  c’est DIEU LUI-MEME qui vous dit de rester , car il a un plan de bénédiction pour vous.   Beaucoup de croyants passent à côté de leurs bénédictions  parce qu’il ne laisse pas Dieu AGIR dans leurs vies professionnelles.  Vous n’avez pas une confiance absolue en Dieu.  AGAR a obéit à DIEU.  C’est pourquoi DIEU a fait d’elle   la mère de l’une des plus grandes lignées de Croyants au Dieu Unique, les Musulmans, issus de la lignée d’ISMAEL.  Voilà la destinée qu’AGAR aurait ratée s’il avait désobéi.  AGAR est restée jusqu’à ce que ABRAHAM la chasse lui-même  suivant les désirs de SARAH sa femme jalouse.  Mais là aussi,  DIEU va lui dire de respecter les désirs de SARAH.  Donc si c’est pour la maltraitance, ne rendez pas démission.

Le troisième personnage qui a vécu de façon intense le harcèlement sexuel au travail sans rendre démission,  c’est JOSEPH.  Genèse 39. Eh oui !  Le harcèlement sexuel n’est seulement une affaire de femmes,  les hommes aussi en sont victimes.  JOSEPH fut harcelé par la femme de son employeur POTIPHAR.  La dame mariée le traquait  pour que JOSEPH couche avec elle.  Mais qu’a fait JOSEPH ?  Joseph n’a pas rendu démission.  Non !  La Bible dit que JOSEPH a résisté.  JOSEPH disait simplement NON  aux propositions de son harceleuse.  Quand c’était chaud,  il fuyait la salle où elle était présente.  Même quand cette femme l’a accusé à tort de viol  et l’a fait emprisonner,  la Bible dit que JOSEPH est resté intègre.  C’est ce que vous devez faire.  Dites simplement NON,  pas question de rendre démission.  Encore une fois,  faites confiance à DIEU. Vous rendez démission à la moindre difficulté.  La Bible dit de résister jusqu’au sang Hébreux 12.4.  Nous les Croyants,  nous aimons fuir à la moindre difficulté.  C’est le but de SATAN de vous pousser à quitter votre travail salarial sans la bénédiction du Père pour que vous soyez à sa merci.  Pour trouver votre premier job,  vous avez prié Dieu  et quand il s’agit de job  vous le faites sans LUI.  Apprenez désormais à rechercher la volonté de DIEU dans toutes vos décisions.  Souvenez-vous que TOUT EST GRACE.  Et que Rien ne peut s’obtenir sur cette terre si Dieu ne l’a pas permis.

Maintenant quand est-ce que vous devez rendre démission ?  C’est tout simple.  LE CROYANT DEMISSIONNE UNIQUEMENT QUAND DIEU L’ORDONNE.  ET DIEU SERA AVEC LUI DANS CE CAS.

C’est ce qui fit JACOB que j’ai cité précédemment.  Il partit quand le Seigneur le décida.  La Bible dit ceci exactement :  « Le SEIGNEUR dit à Jacob : « Retourne au pays de tes pères et de ta famille:  je serai avec toi. » Genèse 31.3

Un autre exemple.  C’est celui de Saint Mathieu,  qui était collecteur d’impôts,  et qui a rendu démission de son boulot pour suivre l’appel de JESUS CHRIST.  Mathieu 9.9   Ou encore Saint Pierre et Saint André  qui étaient des pêcheurs de profession  et que JESUS CHRIST a appelé pour son service.  Voici les raisons pour lesquelles vous pouvez rendre démission.  Pas forcément pour évangéliser.  Vous pouvez rendre démission pour poursuivre une passion professionnelle que DIEU a mis au-dedans de vous  depuis votre tendre enfance.  Oui vous pouvez rendre démission pour cela.  Vous verrez que dans ce genre d’appel,  il y a rarement beaucoup d’argent en perspective,  même si DIEU vous permet d’en gagner au passage.  Mais éviter de rendre démission parce qu’on vous paye mal,  parce qu’on vous maltraite  ou encore parce qu’on vous harcèle.

Pour conclure sur ce sujet de la démission,  j’aimerais dire à ceux qui ont déjà rendu démission sur la base de ses motifs qu’ils croyaient légitimes,  de ne pas s’inquiéter.   Notre DIEU est BON ET MISERICORDIEUX.  IL tient compte de nos erreurs.  Désormais, vous savez qu’avant de quitter votre emploi  vous devez discerner la volonté de Dieu d’abord.  Vous restez dans votre emploi actuel.  Vous travaillez avec amour, responsabilité et abnégation pour votre employeur  et vous attendez que Dieu décide qu’on vous débauche  par un concours de circonstance dont LUI SEUL détient le secret.

Voilà pour ce que j’avais à partager avec vous sur la démission. Je vous dis à très bientôt.

Comme d’habitude, je termine en disant à ceux qui me lisent pour la première fois que Je prodigue des conseils en développement personnel depuis plusieurs mois.  Et plusieurs de mes lecteurs me suivent, et évoluent avec moi.  C’est pourquoi je ne reviens pas délibérément sur certaines notions que j’ai déjà expliquées dans des précédents articles ou vidéos.  Donc pour éliminer les éventuelles zones d’ombres,  pour comprendre mieux,  et pour appliquer mes conseils de manière juste,  je vous recommande de vous abonner à mon site  en cliquant ici. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article conseil.

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Comment reconnaître ses talents ?

Comment reconnaître ses talents ?

Comment reconnaître ses talents
Temps de lecture : 2min 30s

Reconnaître ses talents : Aujourd’hui, je veux partager avec vous UNE METHODE SIMPLE POUR RECONNAÎTRE SES TALENTS.

Je fais cet article premièrement parce que j’avais dit lors d’un précédent article que le talent était la réponse naturelle de Dieu à votre prière de demande d’emploi.   Et donc, à la suite de cet article,   il y a beaucoup qui m’ont écrit  pour me demande
r :   comment reconnaître ses talents ?   c’est pour leur répondre que je fais cet article.

Deux, je fais cet article sur ce thème parce que nombreux parmi ceux qui ont des difficultés financières  ne savent pas qu’un talent, c’est un cadeau que DIEU vous donne à votre naissance pour combler tous vos besoins matériels et prospérer.   Donc il est très important si vous voulez vous en sortir  d’activer ce dispositif que Dieu a prévu pour vous.

Alors comment reconnaître ses talents ?

On part du fait que le talent est un cadeau de Dieu.   C’est un cadeau qui est enfoui en vous   et qui est dissimulé parmi pleins d’autres compétences   à l’apparence de talents.   Vous savez faire plusieurs petites choses à la fois,   surtout si vous avez suivi des hautes études.   Avec tout ce savoir-faire,   il est très probable que vous ne sachiez plus quel est votre véritable talent.  C’est ce qui fait que c’est difficile à trouver.  

Alors pour reconnaître ses talents, on va partir du même processus qu’on utilise par exemple   pour deviner le cadeau que nous a offert un proche,   par exemple notre père,   parmi plusieurs autres cadeaux qu’on a reçu,   alors qu’on n’a pas écrit les noms sur chaque cadeau   pour vous aider à les distinguer.   Je ne sais pas si vous vous souvenez de la méthode ?   Mais, en tout cas moi, je me souviens que quand on était enfant, et qu’on recevait des cadeaux à Noël,   on s’amusait à deviner quel était le cadeau de maman ou de papa ou du parrain par exemple.   

Alors voilà ce qu’on faisait.   On se basait sur les goûts, les préférences et le caractère de la personne   pour deviner son cadeau,   parfois même on prenait en compte son métier.   Par exemple, notre mère elle était beaucoup croyante,   donc quand on recevait une Bible ou un chapelet en cadeau,   on savait tout suite que ça venait d’elle.   Par contre, quand on recevait un pistolet,   on savait tout de suite que c’était Papa,   parce que maman détestait les armes à feu   donc c’était sûr qu’elle ne pouvait pas nous offrir ce genre de cadeau ;   et donc on l’attribuait à Papa.  

Avec ce procédé on arrivait presque toujours à deviner les auteurs de nos cadeaux   même si on n’avait pas indiqué de noms dessus.   Au fur et à mesure en grandissant ça devenait facile,   parce qu’avec l’âge on connaissait mieux nos parents,   mieux leurs goûts et leurs préférences.  

C’est donc le même procédé qu’on va utiliser   pour reconnaître nos talents   qui sont comme je l’ai dit des cadeaux de notre Père qui est dans les Cieux.   Donc plus vous allez connaître le caractère de Dieu,  plus cela deviendra facile pour vous de savoir avec certitude   quels sont vos talents.   Pour vous aider, je vais donner les critères à retenir pour reconnaître ses talents en se basant sur quelques traits de caractère de Dieu.

Critères pour reconnaître ses talents

C’est simple.   Le talent Divin se reconnait à trois (03) critères qui sont cumulatifs.   Il faut prendre en compte les trois critères à la fois  . S’il y a un critère qui manque,   c’est que ce n’est pas votre talent.  

On commence par le premier critère. On peut reconnaître ses talents par ses résultats et ses succès dans les exercices. Exemple : vous jouez au Football,   si vous êtes plus brillant que les autres   et que vos résultats sont au-dessus de la moyenne,  c’est que vous avez certainement un talent dans ce domaine.   Si vous êtes moyen dans le domaine,   c’est que vous n’avez pas de talent dans cette activité.   Un autre exemple.   À l’école, vous effectuez diverses activités et vous êtes évalué, n’est-ce pas ?   Là où vous avez d’excellentes notes,   c’est que vous êtes doué dans ces matières-là.   Voilà pour ce qui est du premier critère.   Donc ce qu’il y a à retenir ici c’est que   les résultats spectaculaires dans un domaine   sont les signes évidents d’un talent divin.  Car DIEU est PERFECTION.   C’est un de ses caractères.  

Le deuxième critère pour reconnaître ses talents,   c’est de répertorier les activités que vous aimez faire,   celles qui vous plaisent, et que vous effectuez sans contrainte   pendant de longues heures inhabituelles.   Exemple : Vous aimez faire la cuisine,   vous passez des heures à cuisiner sans vous fatiguer.   Quand il y a une cérémonie, c’est vous qui êtes volontaire   pour faire les plats pour les invités,   et surtout sans qu’on vous paye.   Juste parce que ça vous plait de le faire.   Ça vous procure une joie.   

Je regardais une fois un documentaire réalisé sur la vie de Pélé.   Le Roi du Football.   Et sa mère qui témoignait disait que Pélé aimait tellement jouer au foot   que même quand le soir arrivait,   et qu’il n’y a pas d’électricité pour jouer.   Eh bien ! Pélé et ses camardes attendaientt que la lune apparaisse   pour jouer au foot en se servant de l’éclairage de la lune.   

Donc ce type d’activités que vous faites par amour et par passion   sont le signe d’un talent qui s’y trouve.   C’est le deuxième critère à prendre en compte pour reconnaître votre talent.   Car Dieu est AMOUR.   Dans l’amour il y a ce principe de la liberté de choisir.   Le Libre arbitre est un principe sacro-saint chez Dieu.   Dieu ne va jamais vous donner un talent   que vous n’aimerez pas pratiquer de façon volontaire.   Donc si n’aimez pas ce que vous faites comme activité,   c’est que c’est juste un savoir-faire technique que vous avez acquis,   et donc ce n’est pas un talent divin.  

Le troisième critère à prendre en compte pour reconnaitre un talent divin,   c’est son utilité pour les hommes.   Il n’y aucun talent que Dieu va vous donner   qui n’apporte rien aux autres.   Tous les talents sont d’une utilité pour le prochain.   Si ce n’est pas le cas,   c’est que c’est un “hobby”,   c’est un divertissement personnel, plutôt qu’un talent.   Exemple : si vous aimez regarder la télévision des heures ou surfer sur Face des heures durant.   Si cette activité vous passionne,   mais qu’elle n’apporte rien aux autres,   c’est que c’est un hobby et non un talent.  Par contre, si vous aimez regarder des heures la télé,   et que vous arrivez à détecter ce qui ne va pas dans les programmes télé,   et avec ça vous apportez des idées d’amélioration   que vous partagez aux initiateurs de la chaîne de TV.   Là, en ce moment, cela devient un talent   puisque cela aide les autres.   Vous pouvez aimer faire des blagues,   si ça égaie les gens   et que ça leur permet de déstresser   c’est que c’est un talent.   Car Dieu est DON DE SOI   et le pourvoyeur de tous nos besoins.   A cause de ce caractère, il combe d’avance nos besoins   en offrant un talent à un autre homme   qui, en l’exerçant,   va combler votre besoin à vous.  

Voilà donc comment reconnaître ses talents.   Examinez-vous,   faites passer toutes vos compétences ou vos activités au crible de ses trois critères.   1. Les résultats excellents,   deux la passion et l’amour pour cette activité,   et trois, l’utilité pour les autres hommes.  

Maintenant je veux donner quelques conseils à titre personnel

Le premier conseil que je peux vous donner   c’est que un talent, ça se recherche.  Vous devez tout faire pour le trouver.   Car, derrière chaque talent se trouve un afflux massif de succès   et de prospérité à l’instar des grands personnages Bibliques   et des grandes fortunes de ce monde.   Faites donc l’effort de rechercher vos talents avec persévérance   si vous voulez sortir de la galère. Matthieu 6.32

Mon deuxième conseil, c’est que si vous détenez plusieurs talents,   exploitez-les tous.   Ne laissez même pas un seul talent inactif.   Imitez le Roi David dans la Bible.   David avait plusieurs talents.   La Bible dit qu’il savait jouer de la musique (la harpe),   mais il savait faire la guerre   et il était Leader.   David a utilisé tous ces trois talents à fond pendant sa vie. David a composé plus de 100 cantiques et psaumes   que les juifs et les chrétiens continuent d’utiliser pour les prières et les chants   depuis plus de 2000 ans.   Il n’était pas connu seulement pour ses talents de guerrier   mais aussi pour ces talents de musicien compositeur.   Donc recherchez et utilisez tous vos talents.

Mon troisième conseil c’est que un talent,   ça se développe, ça s’utilise.   Si vous ne les utilisez pas, vous allez les perdre.   Dieu lui-même va vous les arracher. Je vous renvoie à la parabole des talents dans Mathieu 25.14-40.   

Mon quatrième et dernier conseil pour reconnaître ses talents, est le suivant.   Je dirais que c’est plutôt un avertissement.   Alors il faut savoir que une fois que vous avez trouvé vos talents   et que vous les mettez en exercice, vous aurez la prospérité certes mais avec aussi les persécutions.  C’est JESUS-CHRIST LUI-MEME qui nous donne cet avertissement en ces termes :   je cite   «  En vérité, je vous le déclare, personne n’aura laissé maison, frères, sœurs, mère, père, enfants ou champs à cause de Moi   et à cause de l’Evangile, sans recevoir au centuple maintenant, en ce temps-ci,   maisons, frères, sœurs, mères, enfants et champs,   AVEC DES PERSECUTIONS   et dans le monde à venir, LA VIE ETERNELLE.  ». (Marc 10.29)  

Donc malgré les persécutions,   Il vous faudra donc continuer à travailler vos talents,   à les améliorer,   à les pousser à leurs maximums,   les polir comme on polit une pierre précieuse,   peu importe les persécutions au service de Dieu.   Vos ressources financières même doivent être au service de vos talents   pour les rendre plus performants.  De cette manière, tout comme un diamant taillé,   vous prendrez plus de valeurs et vous deviendrez plus prospère.  

Le test pour reconnaitre ses talents

Avant de finir, une dernière info utile.   Il faut savoir qu’il existe un test très célèbre aux Etats Unis et dans le monde pour pouvoir reconnaître ses talents,   plus précisément pour pouvoir détecter ses points forts.   C’est le Test du Dr. CLIFTON.   Le but du Test du Dr. Clifton est de faire ressortir les inclinaisons de votre cœur en se basant sur les décisions parfaites que vous avez eu à prendre quand vous étiez en face de certains choix.   Le temps de réflexion limitée et la complexité des choix qui vont vous être présentés   vont vous obliger à utiliser votre instinct.   Toutes vos décisions vont donc être intuitives.   Les inclinaisons de votre cœur vont révéler cinq domaines dans lesquels vous êtes forts.   Je vous conseille de faire ce test.   Il est en Français mais les résultats sont en anglais.   Bien sûr le test est payant, il coute à peu près 13 500 FCFA environ 19, 99 Euros mais il sera très utile.   Par exemple, c’est ce test qui m’a révélé que je possédais un talent particulier   qu’on appelle « le Connectedness ».   Nous qui détenons ce point fort,   nous sommes capables de relier toutes sortes événements entre eux.   Nous sommes capables de faire le lien de cause à effet entre un événement qui a eu lieu il y a 50 ans et un évènement qui a lieu aujourd’hui.   C’est ce qui fait que nous sommes très efficaces dans des métiers comme consultant ou coach.   Ce qui est génial dans ce test pour reconnaître ses talents, c’est qu’il vous donne aussi des pistes   pour les métiers que vous devriez faire pour exceller.   Ce test m’a aussi révélé que j’étais un « Learner ».   C’est un talent qui rend celui qui le possède capable d’apprendre très rapidement.

Voilà donc ce que j’avais à partager avec vous  pour aider à reconnaître ses talents et à les exercer comme Dieu le demande.   Toujours avant de terminer,   je dis à ceux qui me lisent pour la première fois  que je prodigue des conseils en développement personnel depuis plusieurs mois.   Et plusieurs de mes lecteurs me suivent, et évoluent avec moi.   C’est pourquoi je ne reviens pas délibérément sur certaines notions que j’ai déjà expliquées dans des précédents articles ou vidéos.   Donc pour éliminer les éventuelles zones d’ombres,  pour comprendre mieux,   et pour appliquer mes conseils de manière juste,   je vous recommande de vous abonner à mon site en cliquant ici.

Je vous dis à très bientôt pour un prochain article.

N’oubliez pas, voici le lien en Français pour ceux qui veulent faire le teste pour reconnaître ses talents. Cliquez ici

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé KonéMauricette KoffiKeita Abdou KarimYannick Stéphane Gboko

Page 5 sur 8
1 3 4 5 6 7 8
Translate »
Ouvrir chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour 👋
Comment puis-je vous aider ?