LE FILM DU WEEK END : WALL STREET “L’ARGENT NE DORT JAMAIS”

LE FILM DU WEEK END : WALL STREET “L’ARGENT NE DORT JAMAIS”

WALL STREET
Temps de lecture : 1min 25s

J’ai aimé WALL STREET à cause de son pragmatisme. Étant moi-même un adepte du pragmatisme. Je recommande ce film à ceux qui veulent s’enrichir, un point un trait, sans fioriture, sans limite de la morale et autres dogmes religieux.

SYNOPSIS.

LES POINTS QUE J’AI AIMÉS dans WALL STREET.

Leçon 1. La réelle compétence vous éloignera toujours de la pauvreté. L’acteur Gordon Gekko est vraiment un génie de la finance. Après 10 ans passés derrière les barreaux, ruinés, Gordon a réussi à récupérer et même multiplié par 15 sa fortune antérieure. Tout simplement parce qu’il était réellement hyper compétent dans le trading et la finance. C’est une leçon à tirer. Faites en sorte de vraiment maîtriser votre métier, détenir une réelle compétence. Ici, peu importe les péripéties de la vie (guerre dans votre pays, prison, exil, licenciement, etc.), vous pourrez reconquérir votre santé financière et même aller au-delà à n’importe quel moment.

Leçon 2. L’argent ne dort jamais.
C’est le titre du film et il a été choisi à propos. Dans WALL STREET “L’ARGENT NE DORT JAMAIS”, Gordon a besoin d’argent pour relancer ses affaires. Mais il est en conflit d’opinion avec sa fille et son ex épouse sur le fait que l’argent est plus sûr quand il est stocké en banque. Selon ses dernières, ce sont les prises de risques démesurées de Gordon qui l’a emmené en prison. Gordon quant à lui pense que l’argent ne doit jamais dormir, il doit être toujours en mouvement. Qui a raison ? Réponse dans ce film.

NB. WALL STREET est Interdit aux moins de 13 ans. Contenus à caractère sexuel, langage grossier.

WALL STREET est disponible sur Netflix et sur les plateformes VOD Film sur Google Play.

Nous vous recommandons de vous abonner à notre newsletter pour les films dans le monde des affaires. Vous recevez la liste des films que nous recommandons et toutes nos autres formations gratuites au Cabinet AMP. Cliquez ici pour vous abonner

Vous pouvez aussi consulter sur les plateformes comme Apple Film ou sur toutes les applications de films VOD et streaming disponibles gratuitement sur Google Play.

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim

Livre 15. SIDE BUSINESS (un business de côté ou ‘’gombo’’ ) de CHRIS GUILLEBEAU

Livre 15. SIDE BUSINESS (un business de côté ou ‘’gombo’’ ) de CHRIS GUILLEBEAU

Entrepreneuriat SIDE BUSINESS
LANCEZ VOTRE ACTIVITÉ COMPLÉMENTAIRE EN 27 JOURS

Temps de lecture : 1min 42s

À QUI S’ADRESSE CE LIVRE

A tous les salariés qui rêvent de se lancer en entrepreneuriat. Ce livre vous montrera :
Comment dépasser la crainte de se lancer en Entrepreneuriat ? Comment lancer un business à côté de son emploi et qui génère des compléments de revenus ?

CHANGEMENT OPÈRE

C’est ce livre « Entrepreneuriat SIDE BUSINESS »
qui m’a convaincu que désormais celui qui perd son travail doit prioriser la recherche d’un nouveau boulot que de se lancer dans l’entreprise par dépit. En outre, pour devenir vraiment riche il faut être un entrepreneur à temps plein. En effet, l’auteur CHRIS GUILLEBEAU propose de ne pas chercher à créer dès le départ une entreprise ‘’complète’’ mais plutôt un simple ‘’Business Loisir’’ c.-à-d. une activité qui génère un complément de revenus, et qui n’a pas l’ambition de remplacer notre source principale de revenus. Ce type d’entreprise a deux gros avantages pour vous.

1. Un side business Efface en grande partie les craintes de créer son entreprise complète (car son business est à temps libre et les risques minimes)

2. Un side business Donne la confiance nécessaire pour abandonner votre travail principal (si ça fonctionne bien)

CONTEXTE DE LA DÉCOUVERTE DU LIVRE
J’ai découvert ce livre dans le cadre de café littéraire des autodidactes. C’est le Coach Oscar de la librairie vie d’impact qui m’a remis un exemplaire gratuit à lire. Je devais le résumer et le présenter en session plénière.

LES POINTS QUE J’AI AIMÉ : la simplicité de sa méthode.
En effet, Pour réussir avec sa méthode, il faut absolument :

1. Le bon état d’esprit : la volonté d’apprendre et d’expérimenter. Acceptez de vous ouvrir à une nouvelle façon de penser.

2. La volonté d’agir : la lecture seule de ce livre pratique ne suffit pas. Suivez les instructions et faites les exercices.

Sa méthode est simple et dépouillée d’inutilités. Avec sa méthode vous n’aurez pas besoin :
De beaucoup d’argent,
De beaucoup de temps,

De sortir d’une école de commerce ou autre formation du genre,
D’employés ou d’associés : l’objectif de départ est de ne compter que sur vos forces et vos compétences.
D’expérience pour démarrer un business

Disponible sur Amazon et dans les librairies locales telles que Vie d’impact, Librairie de France, etc.

Nous vous recommandons de vous abonner à notre newsletter ‘des livres qui ont changé ma vie’.

Vous recevez la liste des livres que nous recommandons et toutes nos autres formations gratuites au Cabinet AMP. Cliquez ici pour vous abonner

Vous pouvez aussi consulter sur les plateformes comme Apple Books ou sur toutes les applications de livres sur Android et sur iOs disponibles gratuitement sur Google Play.

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim

Cas 17 : MON ANCIEN BOSS A SON DOIGT AUJOURD’HUI DANS MA BOUCHE

Cas 17 : MON ANCIEN BOSS A SON DOIGT AUJOURD’HUI DANS MA BOUCHE

MON ANCIEN BOSS
Temps de lecture : 2min 30sBy
@Mauricette Koffi
Assistante Marketing au Cabinet AMP

Soraya, jeune ivoirienne, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en télécom, se retrouve aujourd’hui à être la BOSS du boss, une histoire à couper le souffle.

Voilà son histoire : Après ses études, elle a eu la grâce de pouvoir travailler dans une entreprise de la place. Elle obtient le poste de chef d’équipe grâce à ses diplômes et ses acquis du terrain. Rien à dire, son supérieur hiérarchique Lambert est très content de son rendement. Il constate qu’elle arrive à gérer avec brio son équipe d’homme, et arrive à faire de l’excellent travail. En gros, c’est la collaboratrice qu’il recherchait.

Quelques mois se sont écoulés, elle enchaîne les contrats de CDD de 3 mois, et de 6 mois sans jamais passer en CDI. Elle s’aperçoit que depuis la durée de ses nombreux contrats, elle n’a pas bénéficié de certains avantages comme ceux de l’assurance, la CNPS, la prime de rendement, et surtout de l’heure supplémentaire.

Un jour, elle décide donc d’en parler à son supérieur Lambert de toutes ses petites préoccupations qui la turlupine. Elle lui explique sa situation, mais se rend rapidement compte que Mr Lambert a les pieds et les mains liés, qu’il ne peut rien pour elle. Et ne fais que suivre les ordres du DG M Keita.
Grande est sa déception de s’apercevoir que tous les avantages qu’elle souhaite avoir sont attribués aux nouveaux arrivés, aux expatriés, ou aux “enfants préférés du Boss Mr Keita”

Quelques jours après sa discussion avec Lambert, la RH lui spécifie que son contrat s’arrête sous peu, et qu’il va falloir résigner pour un CDD de 1 mois avec aucun avantage, et un préavis de 2 mois si elle décide de quitter la boîte.
Quoi ! Pour Soraya, c’était la goutte d’eau de trop, elle plaide gain de cause auprès de Mr Keita, qui lui fait savoir qu’elle n’est pas indispensable pour la croissance de l’entreprise, qu’elle pouvait aller se plaindre où elle voulait. Elle refuse de se soumettre à cette forme d’exploitation, et rend démission.

Retour à la case de départ, elle se remet à postuler, enchaîne les entretiens et tombe sur l’un des actionnaires de son ancienne entreprise qui avait appris ce qui c’était passé et voulait à tout prix travailler avec elle sur son projet.
Il l’embauche automatiquement, elle devient la collaboratrice directe du PDG, et couvre plusieurs projets. Dans tous ses projets figure celui de Mr Keita.

En observant de plus près, elle se rendit compte qu’il ne déclarait pas tout, qu’il volait les bénéfices de sa nouvelle entreprise, et avait effectué un détournement de fond de plus de 50 millions. Mr Keita l’a supplié de ne pas dire, de le couvrir, d’être indulgente avec lui et de ne pas regarder le passé. Qu’il allait rembourser avec son salaire… Sachant tout ce qui s’est passé auparavant, à la place de Soraya QU’AURIEZ VOUS FAIT ?

Je termine toujours en disant à ceux qui me lisent pour la première fois notamment en qui concerne la section MARKETING. Que si vous voulez apprendre des techniques pour vendre plus, je vous recommande de vous abonner à mon site internet dans la section MARKETING en cliquant ici

Si vous voulez recevoir mon prochain article, cliquez ici et dites-moi à quelle adresse je dois vous l’envoyer.

Vous recevrez GRATUITEMENT automatiquement toutes nos formations en MARKETING, notamment les « stratégies indispensables pour augmenter vos ventes ».
J’insiste car nous sommes bel et bien dans la section MARKETING. Donc même si vous êtes abonné sur le site mais à une autre section, il faut vous abonner à nouveau mais cette fois-ci dans la section MARKETING ici

N’oubliez pas également de laisser un commentaire sous cet article conseil s’il vous a plu ou de la partager. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article. Bye Bye !

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

RAMBA 11 – LE JOUR OU J’AI TENTE DE VOLER L’UN DE MES CLIENTS

RAMBA 11 – LE JOUR OU J’AI TENTE DE VOLER L’UN DE MES CLIENTS

VOLER L’UN DE MES CLIENTS
Temps de lecture : 2min 22s

Je vais vous expliquer un peu le contexte, pour ne pas que vous commencez à me juger.

J’étais encore dans mon entreprise d’attiéké, les choses n’allaient pas très fort, je ne faisais que des pertes.
Ce jour-là on avait une partie de la production qui était ratée. On avait fait une seconde production pour rattraper la première, mais il y avait déjà énormément de perte. Cette production était destinée à un très grand vendeur de choukouya de poulet à Abidjan du nom d’Abdoul. Il nous commandait de l’attiéké en gros.
Un de mes employés me propose donc quelque chose pour me sortir de la mauvaise passe.

Il me dit : patron si on veut atténuer les pertes est-ce qu’on ne peut pas diminuer la quantité du client. D’habitude il prend des paniers de 7 kg et quand on les livre, le client ne compte pas. Il donne l’argent et il s’en va.

Après réflexion, je me suis rendu compte qu’Abdoul n’avait jamais pesé les paniers d’attiéké, même quand c’était moi qui faisait les livraisons. Il regardait toujours, les quantités, mais ne vérifiait pas le poids de chaque sachet, il nous payait notre dû et c’était fini. Ma galère était tellement forte que j’ai fini par accepter la proposition « marmailleuse » de mon employé.

Vous savez quand Dieu veut vous montrer sa gloire, c’est le jour où vous enfreignez l’une de ses règles qu’il vous descend. C’est ce jour-là qu’Abdoul a décidé d’utiliser son pèse-personne pour vérifier le poids de la marchandise.

Quand vous n’avez pas l’habitude de faire ce genre de magouille, vous avez le cœur toujours battant, effrayé, la frousse au ventre…

Je vais, je livre et au moment de payer, il me propose de peser la marchandise. Abdoul se rends compte que les poids n’étaient pas exact. Il a trouvé des poids de 6kg et même de 5,5kg

Situation souayé ! J’étais obligé de mentir sur un de mes employés. En marketing, cette réaction s’appelle le patron fictif. J’ai dit : “eeeehhhh les petits-là vont me tuer. Je leur ai toujours dit de peser avant de livrer. Vraiment Abdoul pardon…Bon faut payer ce que tu as pesé. Désolé encore”. Mais j’avais honte.

LEÇONS À TIRER DANS « J’AI TENTE VOLER L’UN DE MES CLIENTS »

Ne changez pas votre nature quand vous êtes dans l’entrepreneuriat. Par exemple : au niveau des impôts, on vous demandera de faire des ‘’couchats’’, de telles ou telles choses, n’écoutez aucuns.
Si vous n’êtes pas habitué à cela, ne vous y aventurez pas. Si vous êtes habitué à être dans la marmaille, restez dans votre univers. Ne changez pas votre habitude, cela évite des trahisons, et cela vous permettra d’éviter de vous retrouver dans les situations comme moi.

Voilà, je termine toujours en disant à ceux qui me lisent pour la première fois notamment en qui concerne la section ENTREPRENEURIAT. Que si vous voulez apprendre des techniques pour créer votre entreprise, je vous recommande de vous abonner à mon site internet dans la section ENTREPRENEURIAT en cliquant ici

Si vous voulez recevoir mon prochain article, cliquez ici et dites-moi à quelle adresse je dois vous l’envoyer.

Vous recevrez GRATUITEMENT automatiquement toutes nos formations en ENTREPRENEURIAT, notamment les « 2 clés universelles pour réussir en affaires».

J’insiste car nous sommes bel et bien dans la section ENTREPRENEURIAT. Donc même si vous êtes abonné sur le site mais à une autre section, il faut vous abonner à nouveau mais cette fois-ci dans la section ENTREPRENEURIAT ici

N’oubliez pas également de laisser un commentaire sous cet article conseil s’il vous a plu ou de la partager. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article. Bye Bye !

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Vente en magasin : une  »vieille » astuce pour doubler le nombre de vos visiteurs.

Vente en magasin : une  »vieille » astuce pour doubler le nombre de vos visiteurs.

Comment doubler le nombre de vos visiteurs
Temps de lecture : 2min 02s

Stéphanie possède un magasin très bien situé dans un marché où il y a des milliers de visiteurs passants devant son magasin. Mais très peu d’entre eux s’arrêtent et y entrent. Elle est découragée et ne sait plus comment pousser les gens à entrer. Elle me contacte pour des conseils. Dans cet article, vous découvrirez une astuce marketing simple qui vous permettra de doubler le nombre de visiteurs.

D’abord, je me rends sur son lieu de commerce. Je remarque aussitôt que c’est le 4e magasin sur une série de 5 magasins alignés qui vendent tous les mêmes articles : des extensions capillaires (mèches humaines, produits cosmétiques, etc.).

Quel était le problème ?

Ce qui se passait, c’est que les véritables prospects qui recherchaient les mèches humaines passaient devant trois magasins vendant les mêmes choses avant de trouver son magasin à elle. Les prospects rentraient donc dans les magasins précédents. Les autres visiteurs qui passaient donc devant son magasin n’étaient pas intéressés. Puisque ceux qui étaient intéressés avaient déjà vu les premières offres dans les trois magasins précédents.

Que faire dans ce cas ?

C’est simple : il suffit de positionner dès l’entrée du couloir des magasins ce qu’on appelle en marketing ‘’LES RABATTEURS’’. En marketing, un rabatteur c’est une personne qui procure des clients à une entreprise ou à un commerçant.

Sur mes conseils, elle a recruté deux jeunes filles rabatteuses qui avaient pour rôle d’attirer l’attention des visiteuses en les saluant et en les guidant vers son magasin. Résultat : le nombre de visiteurs est passé de trois (3) à 24 visiteurs par jour.

C’est une astuce marketing vieille que les commerçants expérimentés connaissent d’instincts. A Abidjan, dans les tous les commerces à forte concurrence, on retrouve ces rabatteurs. Dans les gares, ces rabatteurs remplissent de clients les taxis et autres cars de transports. Dans nos marchés ou nos allocodromes, ils nous accostent et montrent la voie à suivre en nous évitant de trop chercher dans des espaces bondés de monde.

Voilà donc l’astuce que je voulais partager avec vous. Aujourd’hui avec la forte concurrence presque dans tous les domaines, embaucher des rabatteurs ou rabatteuses dynamiques pour booster votre nombre de visiteurs dans votre magasin. Dans le E-commerce et sur les réseaux sociaux, il existe des techniques similaires de rabatteurs. Mais cela fera l’objet d’un autre article. A bientôt !

Je termine toujours en disant à ceux qui me lisent pour la première fois notamment en qui concerne la section ENTREPRENEURIAT. Que si vous voulez apprendre des techniques pour créer votre entreprise, je vous recommande de vous abonner à mon site internet dans la section ENTREPRENEURIAT en cliquant ici

Si vous voulez recevoir mon prochain article, cliquez ici et dites-moi à quelle adresse je dois vous l’envoyer.

Vous recevrez GRATUITEMENT automatiquement toutes nos formations en ENTREPRENEURIAT, notamment les « 2 clés universelles pour réussir en affaires».

J’insiste car nous sommes bel et bien dans la section ENTREPRENEURIAT. Donc même si vous êtes abonné sur le site mais à une autre section, il faut vous abonner à nouveau mais cette fois-ci dans la section ENTREPRENEURIAT ici

N’oubliez pas également de laisser un commentaire sous cet article conseil s’il vous a plu ou de la partager. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article. Bye Bye !

@Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Télécharger gratuitement votre exemplaire de livre ici
Page Facebook : @Jeveuxacheter
YouTube : https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Team CABINET AMP : Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim

Page 4 sur 5
1 2 3 4 5
Ouvrir chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour 👋
Comment puis-je vous aider ?