Augmenter vos prix : l’erreur à ne pas commettre

Augmenter vos prix : l’erreur à ne pas commettre

Augmenter vos prix
Temps de lecture : 2min 10s

Augmenter vos prix : le dilemme ?

Avez-vous déjà pensé à augmenter vos prix ?

Il y a quelques temps, Jeff a décidé d’augmenter de 100 francs CFA les prix de vente de ses produits afin d’engranger plus de marges bénéficiaires. Un mois après sa décision, Jeff voit son chiffre d’affaires chuté de plus 50% ; ses ventes se sont carrément écroulées. Pourtant l’augmentation de prix était insignifiante. Que s’est-il passé ? Quelle erreur a-t-il pu bien faire pour que les clients l’abandonnent aussi facilement ? Quand est-ce qu’il est nous permis de pratiquer une augmentation de nos prix de vente sans risquer de perdre notre clientèle ? Pourquoi l’augmentation de prix de certains produits peut déclencher des révolutions, voire la chute de certains régimes au pouvoir ? Y a-t-il des catégories de produits qui sont sensibles au prix et d’autres non ?

Nous allons répondre à toutes ces questions dans cet article.

Pour bien comprendre le principe que je vais énoncer, il faut d’abord que je vous explique en des termes simples ce que c’est que le prix de votre produit.

Le prix d’un produit représente sa valeur chiffré aux yeux de son vendeur. A l’inverse, aux yeux du client, le prix d’un produit représente la valeur chiffrée du problème qu’il veut résoudre avec votre produit ou la valeur qu’il donne à la satisfaction de son besoin comblé par votre produit. Retenez bien cette définition. Car c’est sur cette base que se fonde le principe d’augmentation de prix que je vais exposer ici.

Augmenter vos prix : quand est qu’il faut le faire ?

Partant de cette définition, vous devez donc savoir que toute augmentation de prix doit répondre absolument à une augmentation de la valeur de votre produit. Si vous brisez cette règle, vous franchissez la barrière psychologique de l’acception normale du prix dans la tête du client. Et il va rejeter votre prix.

Pour faire simple, prenons l’exemple de Jean. Jean vend des pièges à souris à 1000 FCFA l’unité. C’est un produit qui est capable de piéger deux (2) souris à la fois. Ce qui veut dire que le client qui achète ce produit à ce prix-là est d’accord sur le fait que pour se débarrasser de deux (2) souris dans sa maison, ça vaut vraiment la peine de débourser 1000 francs cfa. Vendeur et client sont donc d’accord sur le prix.

En tant que vendeur, vous venez donc de chiffrer la valeur du problème que le client compte résoudre en achetant votre produit, c’est-à-dire se débarrasser de deux (2) souris au prix de 1000 francs CFA.

Quelques mois après, votre client satisfait revient acheter votre produit, et là il se trouve que vous avez augmenté votre prix : de 1000 francs cfa, vous passez à 1500 francs cfa.

En principe, le client ne va rien trouver à redire si pour 1500 francs CFA vous avez également augmenté la valeur de votre produit. Par exemple, au lieu de piéger que deux (2) souris, votre produit peut piéger trois (3) souris, voire quatre (4) souris.

Par contre, si vous lui dites que votre produit a toujours sa même valeur, qu’il piège toujours deux (2)souris, et que vous avez augmenté votre prix pour une raison quelconque, vous brisez le principe de l’augmentation normale du prix. Et vous franchissez la barrière psychologique de l’acceptation normale du prix dans la tête du client. Peu importe le baratin que vous présentez à votre client pour justifier votre augmentation de prix : « l’Etat a augmenté les taxes dans votre secteur, les intrants sont devenus chers, etc. », le client n’acceptera jamais votre prix.

Retenez bien ceci : Toute augmentation de prix qui ne répond pas à une augmentation de la valeur de votre produit vous fait franchir la barrière psychologique du client d’acceptation normale de votre prix.

Augmenter vos prix : les conséquences quand on brise les règles.

Alors qu’est ce qui se passe pour vous, quand vous franchissez la barrière psychologique du client d’acceptation normale de votre prix ?

Ce qui se passe, c’est que quand vous franchissez cette barrière chez votre client, vous franchissez également sa zone de liberté de choisir, vous le mettez dans une situation de contrainte.

Et qu’est ce qui se passe quand vous voulez contraindre un client ? Il vous rejette.

C’est ce qui se passe quand vous augmentez vos prix sans augmenter la valeur de votre produit. C’est pour cette raison que les gens réagissent très mal quand vous augmentez le prix de la baguette de pain sous prétexte que la farine coûte cher. Les clients s’en foutent. Excusez-moi du terme. En principe, si vous ajoutez 150 francs cfa sur le prix de la baguette pain qui coûte déjà 150 francs CFA, le client doit s’attendre à une quantité plus grande de pain, un poids plus élevé, au moins le double du poids habituel. Si vous ne le faites pas, les clients iront ailleurs.

Augmenter vos prix : l’exception en dehors des règles

Vous pouvez augmenter vos prix sans augmenter la valeur de vos produits dans un seul cas : le monopole.

Le monopole est le seul système qui peut contraindre un client à acheter un produit à un prix qui a été augmenté sans augmenter la valeur de ce même produit.

En dehors du monopole, aucun client n’acceptera votre augmentation.

On bénéfice de la protection d’un monopole quand on est seul à vendre notre produit dans un espace donné. Ce qui n’est pas le cas de 98% des commerces. Ou encore, quand on conclut une entente avec ses concurrents pour fixer le prix au même niveau et au même moment. On parle alors de monopole de prix. En dehors de ces cas, vaut mieux s’abstenir d’augmenter vos prix de vos produits sans en augmenter leurs valeurs.

Voilà tout ce que j’avais à vous donner comme conseil : ne tenter plus d’augmenter vos prix sans avoir au préalable augmenter la valeur de vos produits.

Je termine toujours en disant à ceux qui me lisent pour la première fois notamment en qui concerne la section MARKETING. Que si vous voulez apprendre des techniques pour vendre plus, je vous recommande de vous abonner à mon site internet dans la section MARKETING en cliquant ici

Si vous voulez recevoir mon prochain article, cliquez ici et dites-moi à quelle adresse je dois vous l’envoyer.

Vous recevrez GRATUITEMENT automatiquement toutes nos formations en MARKETING, notamment les « stratégies indispensables pour augmenter vos ventes ».

J’insiste car nous sommes bel et bien dans la section MARKETING. Donc même si vous êtes abonné sur le site mais à une autre section, il faut vous abonner à nouveau mais cette fois-ci dans la section MARKETING ici

N’oubliez pas également de laisser un commentaire sous cet article conseil s’il vous a plu ou de la partager. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article. Bye Bye !

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Pour ne plus jamais fermer votre business

Pour ne plus jamais fermer votre business

Jamais fermer votre business
Temps de lecture : 1min 55s

Voici une solution pour ne plus jamais fermer votre business, ni abandonner votre projet, quand ça ne va pas.

Sais-tu ce qui permet aux hommes et aux femmes d’affaires qui réussissent de ne pas fermer leurs business quand ça ne marche pas ?

Si tu ne sais pas, tu découvriras dans cet article que la réponse est plus évidente que tu ne le penses. Contrairement à ce que les gens pensent ce n’est pas directement grâce à leur persévérance mais c’est plutôt grâce à leur capacité à rebondir. Il y a une différence en ces deux notions. En réalité, c’est votre capacité à savoir rebondir qui engendre la persévérance.

Qu’est-ce que ça signifie vraiment « savoir rebondir » ? Et pourquoi beaucoup d’aspirants entrepreneurs n’y arrivent pas ?

Voilà comment ça se passe.

Quand vous créez un business, la plupart du temps, les choses ne se passent jamais comme vous le souhaitez. Les stratégies marketing que vous mettez en place dès le départ dans votre affaire ne marchent pas vraiment. Votre capital est épuisé, et les clients ne viennent pas en quantité suffisante pour couvrir vos charges d’exploitation. On peut dire que c’est votre premier échec provisoire.

Cependant, en règle générale, comme c’est votre propre affaire, vous n’hésitez pas à casser vos économies pour réinvestir dans votre business, en faisant des ajustements dans votre stratégie marketing de départ ou en changeant de personnel. Vous espérez que cette fois-ci ça marchera. Sauf que ça ne marche toujours pas. C’est le deuxième échec provisoire.

Vous recommencez encore, cette fois-ci avec un emprunt. Mais l’échec est encore au rendez-vous jusqu’à ce que vous ne sachiez plus quoi faire pour que ça marche. C’est là le point de rupture. Quand vous ne savez quoi faire, viens alors systématiquement le découragement. Et une fois que vous êtes découragé, vous abandonnez votre business.

Voyez-vous, les gens abandonnent leurs affaires, non pas parce que ça ne marche pas, mais plutôt parce qu’ils ont épuisé tous les recours possibles. Ils n’ont plus d’autres solutions, ils ont tout essayé.

Une fois qu’on a compris comment le découragement fonctionne, comment l’abandon fonctionne, alors la solution vous apparaîtra comme logique.

La voici. Pour ne jamais abandonner une affaire, il faut donc avoir une panoplie de solutions recours en quantité infinie. Chaque solution ou idée de recours que vous possédez augmente votre capacité à rebondir. Quand vous tombez et que vous avez une nouvelle idée recours, que vous pensez que ça peut marcher si elle est mise en application, cela suscite l’espoir. Et tant que vous avez de l’espoir, vous n’allez jamais fermer votre entreprise, ni abandonner votre projet.

Dans les affaires donc, ceux qui sont persévérants, sont ceux qui ont une grande capacité de rebondir, c’est-à-dire ceux qui connaissent une multitude de solutions recours dans deux domaines en particulier : le marketing et les techniques de financement.

Voyez-vous, dans un business, le marketing et les techniques de financement sont les deux (02) organes les plus importants d’une entreprise. Le marketing représente le cœur de l’entreprise, et le financement, les poumons de l’entreprise. Mais pour moi, le marketing est le plus important. Car l’expérience a montré que vous pouvez rester en vie plusieurs minutes si vous ne respirez pas, mais par contre si votre cœur s’arrête pendant une minute, vous êtes mort.

Le marketing, c’est la science qui va vous permettre de faire rentrer l’argent issu des ventes dans votre entreprise. Les techniques de financement vont vous aider à faire rentrer de l’argent depuis l’extérieur dans votre entreprise en dehors des ventes directes.

Toutes les autres causes de fermeture d’entreprises sont presque toutes liées à la défaillance de ces deux organes.

Si  vous avez une grande capacité de rebondir en marketing et en financement pour relancer votre activité quand ça ne marche pas. Vous disposerez toujours d’une bonne dose d’espoir qui engendra le courage nécessaire pour vous battre et relancer votre activité. Souvenez-vous de ce que je vous ai dit plus haut : « vous serez découragé, et vous allez toujours abandonner votre affaire lorsque vous n’aurez plus de solutions de recours auxquelles vous croyez pour relancer votre activité. Tant que vous avez encore dans votre tête des solutions marketing ou des solutions de financement pour faire rentrer l’argent dans votre entreprise et la relancer, vous allez toujours tenter de vous relever avec persévérance.

C’est la raison pour laquelle dans nos formations marketing et d’entrepreneuriat, nous faisons l’effort de vous apprendre un nombre incalculable d’idées marketing efficaces pour les PME, avec des cas pratiques. Depuis, 2017 nous avons également renforcé le module de technique de financement dans le programme d’accompagnement en entrepreneuriat. Pour le financement, c’est pareil. De nombreux aspirants entrepreneurs abandonnent leurs projets parce qu’ils n’ont plus d’autres recours pour financer leurs activités. Ils ont essayé deux ou trois techniques pour lever des fonds pour créer leurs entreprises. Quand ça n’a pas marché et qu’ils sont à court d’idées de financement, ils abandonnent leurs projets.

En effet, quand vous les interrogez sur les raisons de la fermeture de leurs business, voilà ce qu’ils vous répondent : « j’ai tout essayé, j’ai vu tout le monde pour m’aider, j’ai parcouru toutes les structures publiques de financement d’entreprises, et même les banques commerciales, mais ça n’a pas marché ; voilà pourquoi j’ai abandonné mon projet ».

Ainsi, c’est le fait d’avoir une quantité innombrable de solutions recours en marketing et en financement à utiliser pour vous relever qui fait qu’on dit de vous que vous avez la capacité de savoir rebondir.

Mais ce n’est pas tout. Connaître de multiples techniques directement à travers notre programme de formation  ne suffit pas, il faut également connaître les techniques pour générer toujours, encore et encore, de nouvelles idées marketing ou apprendre de nouvelles méthodes de financement. Nous intégrons quelques unes de ses techniques dans nos programmes de formation au cours du coaching personnalisé et illimité.

Mais pour aller encore plus loin, avec l’expérience, les plus grandes sources de nouvelles idées ne sont pas physiques mais spirituelles. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’hommes et femmes d’affaires à succès font de la connexion avec le spirituel un principe de succès immuable. D’autres, ont leurs dieux. Moi en tant Chrétien, ma source intarissable d’idées, c’est Dieu, c’est l’Esprit Saint, l’Intelligence infinie de Dieu, le Créateur. Tu ne peux pas développer certaines qualités sans connexion avec le spirituel. Tôt ou tard, à un moment, tu seras à court d’idées et de solutions. Le monde physique a des limites que le monde spirituel peut dépasser largement. Sur ce sujet, on en parlera une prochaine fois.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’avec tout ceci, vous serez blindé en idées marketing et en financement. Et, quand les difficultés apparaîtront dans vos affaires, vous aurez de la ressource pour rebondir et persévérer sans jamais vous décourager. Avec une source infinie d’idées et de solutions recours, vous n’allez plus jamais fermer votre entreprise dans les difficultés, ni abandonner.

Voilà, je termine toujours en disant à ceux qui me lisent pour la première fois notamment en qui concerne la section ENTREPRENEURIAT. Que si vous voulez apprendre des techniques pour créer votre entreprise, je vous recommande de vous abonner à mon site internet dans la section ENTREPRENEURIAT en cliquant ici

Si vous voulez recevoir mon prochain article, cliquez ici et dites-moi à quelle adresse je dois vous l’envoyer.

Vous recevrez GRATUITEMENT automatiquement toutes nos formations en ENTREPRENEURIAT, notamment les « 2 clés universelles pour réussir en affaires».

J’insiste car nous sommes bel et bien dans la section ENTREPRENEURIAT. Donc même si vous êtes abonné sur le site mais à une autre section, il faut vous abonner à nouveau mais cette fois-ci dans la section ENTREPRENEURIAT ici

N’oubliez pas également de laisser un commentaire sous cet article conseil s’il vous a plu ou de la partager. Je vous dis à très bientôt pour un prochain article. Bye Bye !

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Ouvrir chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour 👋
Comment puis-je vous aider ?