Difficile de réussir sans cette compétence

Réussir sans cette compétence
Temps de lecture : 1min 25s

Je sais que vous avez envie de réussir dans votre entreprise, et nous aussi le souhaitons pour vous. C’est pourquoi nous voulons aujourd’hui vous parlez dune compétence indispensable pour réussir toute entreprise. Il s’agit de l’autodiscipline.

« La discipline est véritablement l’un des éléments essentiels pour atteindre la prospérité et le bonheur. La plupart des gens vont peut-être rejeter ce concept qu’ils associent au maître d’école sévère.

Or, je vous assure que le secret pour réaliser vos rêves et vos aspirations, c’est d’acquérir de la discipline. » Ce conseil vient de Jim Rohn, un auteur célèbre en développement personnel. Je lai appliqué et ça marche. C’est pourquoi je vous le conseille à mon tour.

Mais qu’est ce qu’on entend par discipline ? La discipline, c’est ce qui lie la pensée à la réalisation. Telle une corde, elle rattache lune à l’autre l’inspiration à la réalisation, le savoir à l’exécution. Exemple : Vous savez que pour perdre du poids, il faut manger moins que d’habitude, manger cinq fruits et légumes par jour, et faire du sport. Pourtant, vous ne le faites pas. Et, vous espérez perdre du poids.

Comment pouvez-vous réussir si vous ne réalisez pas les techniques que vous savez et avez appris pour réussir ?

La discipline est à la base du succès ; le manque de discipline mène tout droit à l’échec.

Comment acquérir la discipline nécessaire à une vie de succès ?

  1. D’abord, il faut prendre conscience de l’importance de la discipline au sein de votre vie.
  2. « J’agis aujourd’hui même » ; prenez-en l’habitude de ne pas remettre à demain ce que vous avez prévu de faire aujourd’hui
  3. sauto-sanctionner quand vous n’avez pas réalisé la tâche que vous avez prévue. Exemple : votre but était d’épargner 10 mille francs CFA ce mois-ci. Si vous ne lavez pas fait, c’est ce que vous êtes en retard de 10 mille francs CFA. Le mois suivant vous devez donc vous rattraper et épargner 20 milles francs.

Le plus grand danger vient du fait de ce que l’on soit conscient d’avoir gaspillé une journée et de croire que cela ne nuit en rien à sa vie car, ce n’est, après tout, qu’une journée ou qu’un mois de perdue; se dit-on. Mais additionnez ces jours perdus qui s’accumulent en années et peut-être comprendrez-vous enfin que ces petits échecs quotidiens peuvent faire facilement de votre vie un véritable désastre.

Disciplinez-vous désormais si vous voulez réussir dans vos entreprises. A très bientôt

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Cherchez la prospérité financière à ce moment-là et vous ne le trouverez jamais…

Cherchez la prospérité financière à ce moment-là et vous ne le trouverez jamais…

la prospérité financière
Temps de lecture : 2min 30s

la prospérité ne s’obtient pas par hasard ou par chance. Elle est régie par des lois bien précises. Dans cet article je vous explique l’une des plus importantes de ces lois qui mènent à la prospérité mais qui est malheureusement négligée par la grande majorité de ceux qui désirent être prospères.

Un ami a été vraiment frustré par Dieu sur une question de la prospérité (l’argent). Sa nièce a été gravement malade et il lui fallait 650 000 Francs CFA pour l’opérer rapidement. Il a cherché l’argent partout, prié Dieu et même jeûné pour accompagner ses prières. Mais en fin de compte, sa nièce mourût quelques jours plus tard, fautes de moyens financiers pour faire l’opération. Cela a été une grande déception pour lui et surtout une grande colère vis-à-vis de Dieu. Ce genre d’histoire, vous l’avez sans doute vécu une fois au moins dans votre vie d’adulte. Peut-être que vous n’étiez pas confronté à la mort ou à la maladie, mais vous aviez sans doute eu un problème légitime qui nécessitait de l’argent pour le résoudre ; et Dieu a semblé insensible à vos prières. Il peut s’agir pour vous d’éviter à votre enfant qu’il ne soit « chassé » en plein cours d’école pour des frais de scolarités impayés. Cela peut-être une menace d’expulsion de votre domicile pour des loyers impayés, etc. Ces cas sont cruels, décourageants et légions, quand Dieu ne répond pas à vos prières, et que ce que vous redoutiez arrive en fin de compte.

Pourtant Dieu n’y est pour rien. Quand vous avez besoin d’argent pour régler un problème et que vous n’arrivez pas à trouver, c’est très souvent parce que vous le cherchez au mauvais moment.

La plupart des gens se mettent à chercher l’argent quand ils en ont besoin en urgence. C’est une grave erreur. Dans l’urgence, on ne peut pas acquérir de l’argent. C’est comme si vous aviez un feu déclaré dans votre maison, et que c’est à ce moment que vous vous mettiez à creuser la terre à la recherche d’eau. Ce n’est pas sage. Votre maison a toutes les chances de brûler entièrement. Et c’est ce qui se passe généralement dans ces cas. Au moment où le feu se déclare dans votre maison, il vaut mieux avoir de l’eau à proximité pour l’éteindre. Tous les pompiers savent cette règle.

En outre, quand vous avez besoin d’argent en urgence et que vous n’en avez pas, il ne vous restera que de mauvaises options comme solutions que sont le crédit, la mendicité ou le vol (représentant toutes les méthodes malhonnêtes d’enrichissement rapide). Mais malheureusement, ces options dépendent de personnes ou de conditions extérieures. Si elles ne marchent pas, vous attendez de Dieu une solution du Ciel. Mais cette solution divine ne viendra pas.

Car, l’acquisition de l’argent est régie par une loi universelle établie par Dieu qui est de « Semer pour récolter ». Tu ne peux pas récolter si tu n’as pas semé auparavant. On investit avant de faire des gains ; on travaille avant de recevoir un salaire. C’est « Torahnique, Biblique et Coranique ». C’est une règle de prospérité à retenir.

Quand est ce qu’il faut chercher de l’argent pour ne pas en manquer quand vous en aurez besoin ?

La réponse est évidente : il faut en chercher justement au moment où vous n’en avez pas besoin. Semer et faites des provisions avant le jour du malheur arrive, car vous ne savez ni l’heure, ni le jour.

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

A quels conseils se fier ?

Meilleur coach a qui se fier
Temps de lecture : 2min 30s

N’importe quel coach en entrepreneuriat prétendra que ses conseils sont les meilleurs. Voici ici un ensemble de critères pour trouver le meilleur Coach.

A l’heure de l’Internet et du flux des informations, savoir à quels conseils se fier avant d’engager une action est vitale lorsqu’on se retrouve dans le désert sans solution, lorsqu’on se retrouve dans le désert du chômage, dans le désert du sans emploi, dans le désert de l’entrepreneuriat sans clients, dans le désert du désir d’être entrepreneur alors qu’on n’a pas d’argent. Dans ces déserts-là, voici ce que conseilla un de mes mentors en motivation. Il me conta l’histoire de cet homme perdu dans le désert :

 » Un homme était perdu dans le désert d’Arabie, assoiffé et affamé car n’ayant bu ni mangé depuis plusieurs jours. Frappé par un soleil puissant, sa vue commença a baisser et son désir de mourir dans ce désert commença à prendre le dessus sur son espoir de survivre surtout face à du sable qui s’étendait à perte de vue. Soudain, il s’aperçu ce qui s’apparenta à une oasis. Pensant d’abord à une illusion d’optique dû peut être à la chaleur, il sen approcha et se rendit compte que c’était un vieux centre de recherche d’énergie solaire qui apparemment était abandonné. Il fouilla en vain les maisonnettes à la recherche d’eau, rien ! Comment ces chercheurs vivaient ils ? il devait y avoir forcément de l’eau dans ce centre. Il trouva miraculeusement une vieille pompe à eau toute rouillée dans la cour arrière du centre. Il tenta de l’activer en vain. La manivelle était apparemment coincée.

Toutefois, il y a avait une demi bouteille d’eau bien étanche au pied de cette pompe à eau. Il voulait l’engloutir mais il était inscrit sur une étiquette collé à cette bouteille d’eau :
« Renverser entièrement le contenu de cette demi bouteille d’eau dans le tube placée à gauche de la manivelle, attendez une minute puis activez la manivelle pour puiser l’eau de la source. N’oubliez pas de remplir la bouteille d’eau que vous avez trouvée car après plusieurs heures sans utilisation la manivelle de la pompe à eau se retrouvera encore coincée. Il faudra alors recommencer le processus en renversant encore une fois une demi bouteille d’eau dans le tube à gauche de la manivelle ».

Notre homme se retrouve donc face à un dilemme. Sil suit ce conseil et que ça ne marche pas, que la manivelle ne se décoince pas ou bien quelle se décoince mais que finalement il n’y pas d’eau qui sorte de cette pompe, il aura sacrifié sa dernière chance de survie dans ce désert. D’autre part, sil ne suit pas ce conseil et qu’il boit cette demi-bouteille d’eau, il ne survivra pas plus de 6 heures dans ce désert sans boire à nouveau de l’eau. Il fit donc ce raisonnement :  » même si je bois cette demi bouteille d’eau je mourrais de toute façon. Si je suis les instructions de cette étiquette et que ça ne marche pas, je mourrais aussi mais au moins je me serais donné une chance de survivre dans ce désert. »

Il décida donc de verser la demi-bouteille d’eau dans le tube et attendit 1 minute comme indiquée sur l’étiquette. Le cœur battant la chamade, ce fut la plus longue minute de sa vie. Puis il actionna la manivelle. Il vit de l’eau jaillir en abondance. Il était tellement heureux. Il but de l’eau autant qu’il voulait. Après une journée, il reprit des forces et entreprit de refouiller de fonds en comble le vieux centre de recherche pour trouver toutes sortes d’ustensiles pour faire ses réserves d’eau afin de continuer son chemin et sortir de ce désert.

Quand il eut fini, avant de quitter le centre de recherche il remplit soigneusement la bouteille d’eau sur laquelle il y avait l’étiquette et y ajouta une mention personnelle en dessous : « Suivez l’instruction que vous a laissé cette personne, cela ma sauvé la vie, je suis passé par là ». Il fit cette mention pour aider tous ceux qui comme lui serait perdu dans le désert et se retrouverait par hasard dans ce centre de recherche abandonné.

La grande leçon de cette histoire, c’est que parmi tous les conseils qu’on vous donne : suivez ceux qui viennent des personnes qui ont vécues avant vous les expériences que vous vivez. Eux seuls sont mieux outillés pour vous donner des conseils utiles car ils sont passés par là. C’est ce qu’on appelle un Mentor. Quelqu’un qui a vécu ce que vous vivez et qui vous montrera le chemin. Ce qu’il vous faut dans votre désert, ce sont des mentors.

Si vous voulez des conseils pour créer votre entreprise, allez les prendre chez des entrepreneurs, des gens qui vivent de leurs entreprises et non des conseillers en entrepreneuriat qui vivent du salariat. Si vous êtes chefs d’entreprises, ne vous fiez pas non plus aux cours de marketings des cadres commerciales salariés de grandes entreprises qui n’ont jamais connu la pression des ventes en tant que chef d’entreprise qui na que ses clients pour vivre ou payer ses factures. D’après TOM HOPKINS « un champion de la vente n’acceptera jamais de vivre d’un salaire parce que le salaire donne un revenu limité. Un champion de la vente négociera des commissions sur chaque article qu’il vendra parce qu’il sait les sommets qu’il peut atteindre. Un Champion de la vente qui est salarié n’est pas sûr de ses méthodes de vente, alors il recherche la sécurité du salaire qu’il vende ou non ». Perso, c’est un de mes conflits avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, car ceux qui donnent les cours d’entrepreneuriat sont des salariés de la CCI. Pas étonnant que les cours demeurent théoriques et inefficaces.

Je terminerais donc mon propos par cette citation de sagesse qui résume en tout point à quels conseils se fier dans tout domaine:

 » Ne consulte pas quelqu’un qui te porte envie et cache tes projets à ceux qui te jalousent ».
Ne consulte pas une femme sur l’autre épouse de son mari, ni un peureux sur une lutte à mener, ni un commerçant sur un achat à faire, ni un acheteur sur quelque chose à vendre.
Ne demande pas conseil à un envieux sur la reconnaissance, ni à un homme sans pitié sur la bonté.
Et ne demande pas son avis à un paresseux sur un travail à faire, ni à un salarié qu’on paie à l’année à propos de la fin d’un contrat, ni à un domestique peu consciencieux sur un gros ouvrage à fournir. Ne t’appuie pas sur les conseils que ces gens-là pourraient te donner.

Prends plutôt tout ton temps avec un vrai fidèle dont tu sais qu’il suit les commandements. Il a les mêmes sentiments que toi et, si tu échoues, il partagera ta peine.
Fie toi aux projets que ton Cœur te dicte : il n’y a pas de conseiller plus fidèle. L’Homme est parfois averti par sa conscience mieux que par sept guetteurs placés en sentinelles au sommet dune tour.
Mais surtout demande au Très-Haut de conduire tes pas sur le vrai chemin. » Bible TOB, Siracide 37. 10-15

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Une méthode de motivation plus efficace que la pensée positive

Une méthode de motivation
Temps de lecture : 2min 30s

Vous avez maintes fois décidé de démarrer votre propre business pour augmenter vos revenus mais jusqu’à présent vous n’avez rien entrepris comme action. Pourtant, vous êtes convaincu que votre épanouissement et l’augmentation de vos revenus passent par la possession de votre propre entreprise.  C’est le paradoxe que vivent tous ceux qui ne réalisent pas leurs projets ou qui sont tout simplement dans le besoin : c’est important pour vous, cependant vous ne passez pas à l’action. Comment vous motiver à faire quelque chose de bien pour vous-même ?

Pour répondre à cette question, j’ai entrepris de lire des livres traitant de la motivation afin de dénicher pour vous LA SOLUTION avec grand « L » et de la partager avec vous.

J’ai constaté que la plupart des livres de motivation proposaient généralement la même chose. En effet, pour la plupart des grands auteurs en motivation, l’être humain est puissamment motivé par l’atteinte de ces objectifs. Ces grands auteurs proposent de vous focaliser sur vos objectifs, en les écrivant, les visualisant et en les relisant régulièrement. Ainsi, en écrivant et en désirant de tout votre cœur que voulez gagner 10 millions de FCFA chaque mois, toutes vos pensées et vos actions seront coordonnées vers l’atteinte de cet objectif et vous l’atteindrez à terme.

Cependant, bien que ces méthodes de motivation soient puissantes dans leurs conceptions, la plupart des gens n’arrivent pas à se motiver suffisamment soi-même et à passer à l’action avec uniquement la pensée positive. Personnellement, la pensée positive a eu des résultats faibles sur ma vie jusqu’à ce je trouve un tout autre moyen, bien plus efficace que la pensée positive.

Ce puissant motivateur n’est autre que l’HUMILIATION.

L’élément déclencheur qui sera ma source de motivation à vie est le fait de NE DE PLUS REVIVRE CERTAINES HUMILIATIONS.

L’Humiliation, comme source de motivation, comment cela fonctionne ? Voici l’histoire Juliet Wu Shihong, Femme de ménage devenue DG IBM Chine Récit rapporté par Pierre Fabrice Adon.

« Juliet travaillait dans une grosse compagnie en Chine. Son job consistait à préparer et servir le thé, nettoyer les bureaux. Un jour, elle s’est vu refuser l’accès au bâtiment parce quelle avait oublié sa carte d’accès. Elle avait beau expliquer au gardien quelle faisait partie du personnel et quelle s’était absentée juste le temps de faire quelques achats, ce dernier resta de marbre. Pendant quelle attendait au poste de contrôle, des personnes qui avaient à peu près le même âge quelle et qui étaient très bien habillées, entraient dans le bâtiment, sans même prendre la peine de montrer leur badge.
Elle demanda au gardien:  » Pourquoi autorisez-vous ces personnes à entrer sans le badge? ». Le gardien la regarda avec mépris et ne répondit pas. Juliet se regarda, vit les vêtements quelconques qui étaient les siens et repensant aux personnes bien habillées qui venaient d’entrer dans le bâtiment, elle ressentit une honte extrême. Ce jour-là, elle se jura de ne plus jamais donner l’occasion à quelqu’un de humilier de la sorte et de devenir une femme célèbre dans le monde.
Dès lors, elle utilisa chaque opportunité pour apprendre et enrichir sa connaissance. Chaque jour, elle était la première à arriver au travail et la dernière à partir. Chaque seconde comptait et elle finit par y arriver. Juliet devint agent commercial et grâce à ses performances extraordinaires (pour quelqu’un qui navrait pas de grands diplômes), elle fut nommée Manager Régional de sa compagnie. Plus tard, elle devint Directeur Général de IBM Chine. Son histoire fit le tour de la Chine.

Sil n’y avait pas eu cet incident du badge, Juliet n’aurait pas eu l’ambition de devenir riche et sa vie aurait été différente. »

Comme vous le voyez, l’humiliation est un puissant facteur de motivation. Bénissez donc vos humiliations, car c’est un coup de pouce que vous donne le Seigneur Dieu pour vous relever, vous motiver pour capter les idées qu’il vous donnera afin de les mettre en application. Dieu n’est pas matériel, et les solutions qu’ils nous donnent en réponse à nos prières sont des idées qui émergent à notre cerveau. Si vous ne les mettez pas en œuvre, vous ne pourrez pas obtenir votre salut. Il ne viendra pas construire « l’Arche de NOE » pour vous. Il ne peut que vous donner un plan clair de l’œuvre à construire. La construction effective est de votre ressort.

En plongeant votre nez dans l’Humus (qui veut dire « Terre » en latin), Dieu, à travers l’humiliation, vous redonne l’énergie de la Terre de laquelle il nous a créé. C’est un comme un coup d’électrochoc qu’on donne à un corps sans vie pour le réanimer. Servez-vous de vos humiliations pour crier « STOP ça SUFFIT ! Il faut que ça change. Il faut que je trouve une solution pour sortir de là. » Et dès que le Seigneur fera germer des idées dans votre tête, mettez-les vite à exécution.

Personnellement, j’ai subi plusieurs grosses humiliations financières dans ma vie professionnelle qui me motivent jusqu’ à ce jour à ne plus jamais manquer d’argent. En voici une :

« J’avais payé à crédit mon assurance auto. Comme je n’avais pas d’argent pour régler à l’échéance prévue, je fuyais l’Agent d’assurance, je ne décrochais plus ses coups de fils de relance. Contre toute attente, il réussit à obtenir le numéro de téléphone de mon épouse et l’a sermonna, lui disant que moi, son époux, je devais à sa société et qu’il fallait que je règle immédiatement cette somme. Il s’est permis de nous donner des leçons de vie et nous invitant à apprendre à mieux gérer notre vie et notre argent. Comme on le dit chez nous : « il nous a mal parlé ce jour ». Personnellement, je ne supporte pas devoir une somme d’argent à quelqu’un, et que pour non règlement à l’échéance, cette personnes vous traite de tous les noms et traine votre nom dans la boue. Je me suis senti insulté. Et j’ai dit : plus jamais ça ! ».

Aujourd’hui, chaque fois que je vois mon compte bancaire se vider et que je me rappelle les très mauvais souvenirs des humiliations que j’ai subies, je me remets au travail. Je mets en application les solutions que Dieu m’inspire pour gonfler à nouveau mon compte bancaire. Et ça marche ! Bénissez donc les humiliations que Dieu vous envoie, servez-vous de ces humiliations comme un carburateur, pour dire stop ça suffit, pour passer à l’action et pour sortir de la galère.

REGIS AMON

Conseils en développement personnel

Pour améliorer votre vie financière

CABINET AMP

22 42 50 45 / 07 90 47 61

Pour accroître votre prospérité, libérez-vous de ça

Pour accroître votre prospérité
Temps de lecture : 1min 25s

Si vous n’êtes pas conscient que vous êtes enchaîné à une mentalité de pauvre, comment pouvez-vous vous libérer financièrement de la pauvreté ? J’aimerais que vous lisiez cette petite anecdote afin de déterminer si vous avez encore des chaînes inconscientes qui vous lient à la pauvreté.
« Il y a quelques années. J’ai acheté deux livres coup sur coup à la Librairie Médiastore de Cap Sud. Ces livres étaient « Stratégies de prospérité » de Jim Rohn et « Réfléchissez et devenez riche  » de Napoléon Hill. En rentrant chez moi, j’ai pris en voiture un ami qui allait dans la même direction que moi. Cet ami, posant son regard sur mes livres, ne put s’empêcher de me faire la remarque suivante : « tu sais que l’argent n’est l’essentiel dans la vie ».
Voilà le genre de réflexion qui vous enchaîne inconsciemment à une mentalité de pauvre. Ne pas faire de la recherche de l’argent « un souci » ne veut pas dire que l’argent n’est pas essentiel dans votre vie. Le manque d’argent peut vous faire défaillir ; le manque d’argent peut vous faire pécher, voler, mentir, vous prostituer. Quand vous en manquez, vous êtes vulnérable.

Si votre cerveau enregistre que l’argent en abondance n’est pas un élément essentiel dans votre vie, comment voulez-vous que tout votre corps fournisse des efforts pour en trouver ?

Ce sont ces chaînes de mentalité de pauvre qui vous font penser que c’est normal de lire « Life magazine » plutôt qu’un livre qui enseigne sur la richesse. Ce sont ces chaînes inconscientes de mentalité de pauvre qui vous font penser que c’est anormal qu’un Prête, un Imam ou un Pasteur roule dans une Mercedes Benz. Pourtant Jésus Christ est le « Roi des rois » et non le « Roi des pauvres ». Si vous n’avez jamais pensé comme cela, vous avez de fortes chances de vous libérer financièrement.

Vous êtes en manque d’argent, vous voulez vous libérez de ces chaînes inconscientes de mentalité de pauvre, prenez l’engagement dès aujourd’hui de lire une fois par trimestre un livre sur l’acquisition de la richesse, voir une fois par semaine une vidéo de formation sur Youtub au sujet de l’acquisition de la fortune ou autres éducations financières. Rappelez-vous, qu’ »Il est venu pour libérer les captifs », ces enfants ne peuvent pas représenter la misère du Monde. Ceux qui ont ces mentalités de pauvres critiqueront négativement cet article avec tous les arguments possibles. Pourtant ils sont en situation de manque d’argent. Ils ne font pas partie des plus fortunés de ce monde ni même en Côte d’Ivoire. Libérez-vous.

Ci-dessous la « Mercedes Papale ».

Par @Regis Amon
Coach pour les PME en difficultés de ventes
Compte YouTube https://bit.ly/CompteYouTubeCabinetAMP
Page Facebook : @Jeveuxacheter
CC Aimé Koné Mauricette Koffi Keita Abdou Karim Yannick Stéphane Gboko

Page 1 sur 6
1 2 3 6
Ouvrir chat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour 👋
Comment puis-je vous aider ?